Masqué tome 1- Anomalies (Samedi SF)

Masque-tome-1

Série: Masqué
Tome: 1
Titre: Anomalies
Scénariste: Serge Lehman
Dessinateur: Stéphane Créty
Encreur: Julien Hugonnard-Bert
Coloriste: Gaetan Georges
Editeur: Delcourt
Collection: Neopolis
Date de publication: Janvier 2012

 

La France est un pays qui a un rapport particulier au super-héros. Si nous plébiscitons Spider-Man, Batman et consorts au cinéma, leurs aventures dessinées attirent nettement moins de public. Et pour ce qui est d’imaginer des super-héros français, là, nous sommes encore moins forts. Certains essayent de développer cela dans une niche nommée french-comics, mais d’autres, tels Serge Lehman, proposent du super-héros au format franco-belge. J’avais beaucoup aimé La Brigade chimérique, où Lehman imaginait une première moitié de XXe siècle avec de tels personnages, j’ai donc donné sa chance à cette nouvelle série.

La France, dans un avenir proche. Paris est devenue une véritable métropole, à la tête de laquelle s’affrontent le Préfet et le Maire. D’étranges anomalies font leur apparition, des structures mécaniques qui semblent prendre vie. Quelque chose de très étrange qui a vu la création d’une Brigade des Phénomènes Anomalitiques. Au milieu de tout cela, un homme: Frank Braffort. Il était militaire, dans le Caucase. Mais il a assisté à un phénomène inexpliqué qui a coûté la vie à son groupe, et il a été renvoyé. Il ne le sait pas, mais il a un rapport particulier avec Paris.

Pas mal, voyons voir ce que donne la suite. C’est ainsi que je résumerai mon propos. Ce premier tome installe les personnages principaux, place des premiers repères de psychologie. Il installe aussi le décor, à savoir cette nouvelle ville de Paris, version mégapole futuriste. Pour autant, ce n’est pas attentiste, et Serge Lehman parvient à conserver un bon rythme. Les présentations sont bien insérées au milieu des évènements et ne ralentissent pas la lecture. C’est un juste équilibre qui n’était pas facile à assurer. On peut féliciter le scénariste pour cela. Ce qui est intéressant, c’est qu’on termine la lecture en se disant que ce monde a un bon potentiel. Le premier tome ne fait qu’effleurer la surface des choses, et pourtant de petits éléments nous donnent envie: les anomalies, le glisseur-mirage, le Fantôme, la relation maire/ préfet, et bien entendu, Braffort. Mais pour une série qui porte un titre très orienté, on n’est pas encore dans le super-héros. Principalement, dans la science-fiction. Et il sera intéressant de voir comment Serge Lehman fait évoluer son histoire.
Le travail de Stéphane Créty, le dessinateur, est correct, plaisant, mais en l’état, reste en deça du scénario. On pourrait voir du Philippe Buchet, dans le style de Créty, mais en moins poussé. C’est peut-être juste le symptôme d’une relative « fraîcheur », et là aussi, on peut espérer raisonnablement que le dessinateur prenne en assurance et en personnalité avec la suite de la série. Son travail est honnête, de qualité, mais il lui manque encore un supplément d’âme.

Un premier tome intéressant et intrigant, voilà ce qu’est cet album. Il peut vraiment développer une série riche et intéressante, il semble que le potentiel soit là. Avantage, le tome 2 est déjà sorti, il va être facile de se faire une idée plus précise de cette question.

Masque-tome-1_-planche

Logo top bd16/20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s