Une vie dans les marges tome 1 (La bd du Mercredi)

Une-vie-dans-les-marges-tome-1

Série: Une vie dans les marges
Tome: 1
Auteur: Yoshihiro Tatsumi
Editeur VF: Editions Cornélius
Editeur VO: Seirinkogeisha
Date de publication VF: Décembre 2010

Lorsque certains de mes partenaires blogueurs annoncent avoir découvert un chef-d’œuvre que je ne connais pas, je dois bien dire que je ne tarde guère à m’intéresser à la question. Lorsqu’il s’agit en plus d’une série primée à Angoulême, il apparaît difficile de passer à côté. Pourtant, j’ai mis du temps à le lire, une fois que j’ai pu me le procurer. C’est un épais pavé qui m’impressionnait un peu. J’avais un à priori de lecture difficile. Je me trompais lourdement.

Une vie dans les marges, c’est l’autobiographie de Yoshihiro Tatsumi, un auteur manifestement représentatif d’un mouvement interne au manga appelé Gegika. Une création des années 50, basée sur le travail du maître Osamu Tezuka, qui a transcendé les codes habituels du genre manga de l’époque, de sorte à devenir le courant majeur aujourd’hui de cet univers artistique. Nous suivons donc Yoshihiro Tatsumi adolescent, renommé Hiroshi dans cet album, son frère, sa famille et son parcours d’artiste en devenir. Comment il s’est fait connaître dans le manga humoristique en quatre cases, comment il a pu rencontrer le jeune maître Tezuka, et comment il a commencé à chercher son propre style.

Je vous disais que je me trompais en pensant cette lecture difficile, car en fait, c’est un manga des plus aisé à lire. Malgré ce côté autobiographique, il y a un véritable souffle dans cet album, une vraie ligne directrice qui nous emporte de bout en bout. Le récit est admirablement construit, avec de réelles intrigues qui se croisent. On parle de la maladie du frère de Hiroshi, des difficultés du couple parental, de l’évolution du manga, de la paix retrouvée au Japon, et plus globalement, de la culture de ce pays dans les années 50. Est-ce le style rond et très expressif, très agréable, de Tatsumi qui nous entraîne aussi? C’est fort probable. Le trait est clair, lumineux, vraiment agréable à lire. Tatsumi présente une maîtrise du fond et de la forme impressionnante.
J’ai beaucoup aimé découvrir l’évolution du manga grâce à cet ouvrage. Voir ce qu’il était dans les années 50, uniquement tourné vers l’humour. Voir comment est né le désir d’écrire de plus longues histoires, des récits plus sérieux. C’est étonnant de comparer avec ce qui s’est passé aux Etats-Unis, où un mouvement semblable s’est développé, mais presque vingt ans plus tard, par l’entremise de Will Eisner et du Graphic Novel. Je ne pensais pas que le Japon ait pu être précurseur d’une telle réflexion. Il serait d’ailleurs intéressant de savoir si le grand maître américain a eu vent de ces mouvements de fond dans la bande dessinée japonaise.

C’est une page de l’histoire de la culture japonaise, qui nous est proposé dans cet ouvrage, rien de moins. Pour qui s’intéresse à la bande dessinée, à sa conception, à son histoire, c’est tout juste un incontournable à lire. C’est une bonne histoire, riche d’enseignements et d’informations, bien mise en dessin. Vraiment, je ne vois pas ce que l’on pourrait reprocher à cet album. C’est une œuvre utile pour toute la bande dessinée mondiale.

Une-vie-dans-les-marges-tome-1_-plancheLogo BD Mango orangetopbd_201319.5/20

14 réflexions sur “Une vie dans les marges tome 1 (La bd du Mercredi)

  1. Mango 11/07/2012 09:25

    Eh bien quel enthousiasme! Un incontournable de la BD mondiale ce manga? Il ne faut pas lui résister alors et je le mets d’emblée dans ma liste urgente!

  2. Yaneck Chareyre 11/07/2012 12:26

    C’est en deux tomes à priori. Je viens d’emprunter le second. Mais oui, je pense que c’est une oeuvre mémorable du manga. D’où l’excellente note que je lui ai donné, et que je donne rarement.

  3. Yaneck Chareyre 11/07/2012 12:24

    C’est un dessin bien plus posé que ce qu’est devenu le manga aujourd’hui, c’est indéniable.

  4. Margotte 11/07/2012 11:00

    C’est très intéressant ! je note tout de suite ce titre… et en plus je vais à la bibliothèque cet après-midi…

  5. cyru 11/07/2012 11:41

    je vais me lancer, petite visite à la bibliothèque en espérant qu’elle y soit, car je ne pense pouvoir la trouver en librairie, sauf commande.

    merci de nous donner envie.

  6. Yaneck Chareyre 11/07/2012 12:23

    Oh, tu crois? Tu me diras, c’est pas un gros éditeur, il doit pas être super diffusé dans les librairies généralistes. Ce qui sera bien dommage….
    Et c’est un plaisir, que de vous transmettre mes coups de coeurs. Ou mes coups de gueule, faut dire ce qui est ^^.

  7. Sara 11/07/2012 14:43

    Intéressant, assurément. J’espère avoir l’occasion de le lire parce que le sujet m’interpelle. Et j’adore la planche que tu montres…

  8. PG Luneau 11/07/2012 17:28

    Tu n’es pas le premier à en parler, et ça semble effectivement très intéressant!

    J’ai déjà lu, et commenté, Un zoo en hiver, de Taniguchi, un récit qui semble pas mal autobiographique, avec un jeune homme qui décide de devenir mangaka… mais c’était sur un mode bien plus
    sérieux. Celui-ci semble plus… convivial! Il me tente bien!

  9. Yaneck Chareyre 11/07/2012 18:04

    Plus convivial mais sans doute plus riche, surtout. Y’a un véritable reportage culturel qui est proposé. Taniguchi proposait un regard sur le métier, cet auteur là propose un regard sur
    l’histoire et l’évolution du manga. Ca me semble nettement plus profond.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s