Happy! tome 2 (Semaine Japan Expo)(La Chronique de Snoopy)

Happy-tome-2

Happy tome 2

Série : Happy

Nombre de tomes : 11 (Série Terminée au Japon : 15 tomes)

Sénariste : Naoki Urasawa

Dessinateur : Naoki Urasawa

Editeur VF :  Panini Manga

Editeur VO : Shôgakukan

Date de publication : 9 Juin 2010

Miyuki Umino poursuit son but de devenir joueuse professionnelle de tennis dans le but de gagner suffisamment d’argent pour rembourser les dettes de son frère. Pour cela, elle va suivre un entrainement intensif proposé par Utako Ohtori, la femme qui l’a déteste. Mais pour l’occasion, elle met sa rancœur envers la jeune fille de côté dans un seul but : faire de Miyuki la joueuse qui va humilier la fille de sa rivale (Choko) lors de la Coupe Tokyo Cinderella…

C’est la seconde fois que je lis ce tome. La première lecture fut une grosse déception. Une déception telle que j’avais même arrêté de lire ce manga. Deux ans plus tard, pour les besoins de cette chronique, j’ai donc relu ce tome. Et je suis un peu plus emballé.

Nous continuons donc de suivre la jeune Miyuki dans son défi de réussir à rembourser les dettes de son frère grâce au tennis. L’histoire est dans son ensemble agréable. L’ambiance assez pesante du manga est régulièrement allégée par des moments humoristiques grâce à l’apparition des frères et soeurs de Miyuki. A côté de cela, Naoki Urasawa n’hésite pas à dépeindre un monde sans pitié où les faibles sont écrasés sans hésitation. Ainsi, Utako Ohtori n’a aucun scrupule à faire affaire avec un yakuza notoire sur le dos de Miuyki. Il en va de même avec Choko (la fameuse rivale) qui n’hésite pas à faire des coups bas, à répandre des rumeurs sur notre héroïne, lesquelles vont lui donner une très mauvaise réputation sur les cours de tennis. Cette dernière n’a donc plus le choix : elle va devoir gagner encore et encore si elle veut s’en sortir.

La tournure des événements dans ce tome 2 m’a intéressé. Cependant, cette nouvelle lecture m’a rappelé pourquoi j’avais arrêté de lire ce manga : l’héroïne est d’une bêtise affligeante. J’aimerais dire qu’elle est juste naïve, candide. Mais à  ce niveau-là, c’est juste de la bêtise. Ses réactions fassent aux crasses qu’on lui fait sont totalement irréalistes. Je comprend que l’auteur ait voulu faire de la jeune fille un être pur et sans vice. Mais là, il est allé trop loin. Et c’est cette caractérisation qui m’a le plus ennuyé. Je trouve même que ça gêne le plaisir de lecture. Et c’est vraiment dommage. Car l’histoire est intéressante.

Finalement, cette relecture m’a quand même donné envie de lire la suite (j’ai surtout envie de voir comment l’héroïne va évoluer). Cependant, je ne peux pas conseiller au lecteur de se jeter les yeux fermés sur cette œuvre d’Urasawa. Surtout si vous vous attendez à un manga du niveau de 20th Century Boys, Monster, Pluto ou encore Billy Bat. Si vous avez aimé le tome 1, ce tome 2 devrait vous plaire. Si vous avez eu quelques réserves, ce tome 2 ne devrait pas plus vous emballez.

Une réflexion sur “Happy! tome 2 (Semaine Japan Expo)(La Chronique de Snoopy)

  1. PG Luneau 03/07/2012 18:50

    Dommage, ces réserves, car le dessin semble vraiment très sympathique! Mais j’avoue que déjà, à la base, juste la trame de fond (devenir championne de tennis pour rembourser des dettes illicites)
    me semble un peu boîteuse et plutôt tirée par les cheveux… Bref, si un jour je lis cette série, ce ne sera pas pour la solidité de son scénario!!!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s