Carnaval rouge (Semaine auteurs grenoblois)

Carnaval-Rouge

Titre: Carnaval Rouge
Auteur: Michel Jans
Editeur: Mosquito
Date de publication: Mai 2002

 

 

Février 1932, dans le pays de Bade. Un vieux brasseur s’inquiète pour sa fille et l’avenir de son entreprise. Pour mettre au clair ses doutes, il a fait appel à un vieux détective de Hambourg, Siegfried. Alors que le carnaval bat son plein, et que les nazis commencent à étendre leur emprise sur l’Allemagne, que va donc bien pouvoir trouver Siegfried? Mais cherche-t-il bien ce pour quoi il a été engagé?

Il n’est pas aisé pour moi de chroniquer cet album, car je ne suis pas certain d’avoir bien saisi tous les tenants et aboutissants. La quête secrète de Siegfried est résolue à la fin de l’album, j’ai donc compris le fil narratif et apprécié ce qu’il sous-tendait. Le retournement de fin explique bon nombre des questions que l’on pouvait se poser sur le personnage. Mais pour le contexte global, là, je ne suis sûr de rien. Indéniablement, il y a une réflexion sur l’ancrage du parti nazi dans l’Allemagne paysanne des années 30. Une façon de montrer, sans doute, la normalité de ces gens qui allaient soutenir et cautionner des actes a-normaux. Pour le reste, je suis certain de rater des choses… J’ai ce sentiment qui ne veut pas partir.
Je me souviens avoir lu cet album il y a de cela dix ans, et ne pas avoir apprécié alors le dessin de Michel Jans. Mes goûts ont évolué depuis, car cette fois-ci, j’ai goûté au contraire ce noir et blanc parsemé de pointes de rouge. Et Jans n’est pas meilleur que dans les clairs obscurs et les brouillards. Pour distiller le flou (en cohérence avec le scénario?), il est très fort.

Avis donc aux amateurs de bd un peu particulière, sortie des sentiers battus, cet album de Michel Jans pourra vous intéresser, vous intriguer et vous charmer peut-être au final. C’est un ouvrage qui laisse une certaine place au ressenti de chacun, qui ne dit pas tout. Osé, comme volonté.

Carnaval-Rouge_-planche

Logo top bd16.5/20

2 réflexions sur “Carnaval rouge (Semaine auteurs grenoblois)

  1. PG Luneau Il y a 1 an

    Un ouvrage assez loin de mes champs d’intérêts, donc! 😉 Mais je m’étonne que tu ne fasses pas remarquer l’amateurisme du dessin, qui ne semble guère plus convainquant que celui de ton
    Elementar de lundi!! Au moins, avec ton superhéros, la couleur ajoutait de la vie! 😉

  2. Yaneck Chareyre Il y a 1 an

    Je ne suis pas d’accord avec toi, mais je dois avouer que je ne dispose pas du vocabulaire et des connaissances techniques pour traiter cette question comme il conviendrait…. Arf…. JE reste
    un littéraire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s