Habibi (La BD du Mercredi)

Habibi

Titre: Habibi
Auteur: Craig Thompson
Editeur: Casterman
Collection: Ecritures
Date de publication VF : 2011

Il y a des bandes dessinées que je lis uniquement dans l’optique du top bd des blogueurs. La question n’étant pas de savoir si ça va me plaire, mais juste de voir ce que les contributeurs ont pu trouver à un album que je ne connais pas. Ce classement constitue pour moi une belle liste de livres à lire. Habibi était dans cette position. Je n’ai pas aimé Blankets, le précédent ouvrage de Craig Thompson, trop tourné vers les bondieuseries et leur mise en valeur. Cet ouvrage-ci, je le savais orienté vers le Coran, autant dire que je n’ouvrais pas ce livre avec une grande excitation. Mais je voulais le lire tout de même, jusqu’au bout, pour savoir, pour pouvoir en parler légitimement, quoi que j’ai à en dire.

Une petite fille de neuf ans, dans un pays arabe non identifié. Son père la vend à un homme déjà âgé, pour qu’elle devienne sa femme. Neuf ans, déjà mariée. Mais l’homme s’avère gentil, malgré la différence d’âge, et comme il est scribe il apprend à sa nouvelle femme à lire et à écrire. Il lui apprend les premiers secrets de la calligraphie. Mais des voleurs viennent rompre ce couple, lorsqu’ils égorgent le mari en pleine nuit alors qu’ils venaient voler chez lui. L’enfant est prise en esclavage. Avant de s’enfuit, elle parvint à se lier à un petit garçon, encore un grand bébé. Zam était son prénom. Des années durant, ils vécurent dans le désert, loin de tout. Mais le temps passe, les humains évoluent, grandissent, et ce petit bateau perdu dans le désert qui fût leur arche ne dura pas. Leur histoire ne s’arrête pas à ce coin de sable.

Soyons honnête. Thompson est un grand auteur, qui a réalisé un travail impressionnant pour cet album. Il mêle les contes et légendes arabes, les dessous de la calligraphie, des considérations sociales et mêmes écologiques. Le livre est énorme, à la hauteur du travail fournit. Ses recherches graphiques sont parfaitement à la hauteur, nous avons là un auteur complet et grandiose.
Mais ennuyant. Terriblement ennuyant. Pour une rare fois, je n’ai pas réussi à relire cet album avant de le chroniquer. Impossible, je n’avais aucune envie de le faire. Je l’ai lu mécaniquement, admiratif du travail réalisé, mais ne rentrant à aucun moment dans l’univers proposé par Craig Thompson. Ses personnages ne m’ont jamais attiré à eux, ne m’ont jamais porté dans l’intrigue. C’est beau, c’est intelligent, mais ça n’a pas de souffle. C’est laborieux, manquant d’un gros travail éditorial qui aurait consisté à élaguer un peu pour faire plus efficace et plus intéressant pour le lecteur. Indéniablement, c’est une oeuvre. Et à ce titre, on a le droit de ne pas la comprendre, de ne pas la pénétrer. Le message de l’auteur ne me parvient pas, son travail ne me touche pas. C’est dommage, mais cela arrive parfois. C’est une véritable caverne d’ali-baba dans laquelle se trouveraient les contes des mille et une nuits. C’est beau, mais trop touffu.

Ainsi donc, je ne puis nier la grandeur du travail réalisé. Mais cette oeuvre me passe totalement au travers, et je ne peux l’apprécier à sa juste valeur. D’autres la trouveront fantastique, ou géniale, et je ne serai pas en désaccord majeur. Reste ce petit quelque chose qui touche le lecteur et le rallie à la cause de l’ouvrage. Et cela, moi, je ne l’ai pas trouvé.

Habibi_-plancheLogo BD Mango orangetopbd_201317/20

13 réflexions sur “Habibi (La BD du Mercredi)

  1. Noukette 13/06/2012 11:39

    J’attendais ton avis, je savias que tu n’étais pas « comblé », c’est le moins que l’on puisse dire… Du coup je suis étonnée que tu lui mettes tout de même un 17/20…. Habibi m’attend aussi, mais
    contrairement à toi, j’avais adoré Blankets ! Je vais donc l’aborder différemment…

  2. Yaneck Chareyre 13/06/2012 13:38

    Je pensais bien que la chronique et la note feraient réagir. En fait, la note est à mon sens une valeur objective, reflet de la qualité intrinsèque de cette oeuvre. Un regard objectif, en somme.
    Ma critique, elle, traduit plus le fait que si j’avais été pris dans l’histoire, j’aurai sans doute mis un 19 à ce titre.

  3. Lunch 13/06/2012 13:56

    Ah, Habibi. C’est pour moi l’une des plus belles, si ce n’est la plus belle, oeuvre dessinée que j’ai jamais lue.

    Le travail de recherche est profond, le sujet est narré avec une grande maturité, la qualité graphique est incroyablement fantastique (et je pèses mes mots), c’est une oeuvre fabuleuse, qui m’a
    vraiment transporté, mais aussi fait réfléchir. Il y a tant de thématiques, de dénonciations dans les propos de l’auteur. C’est d’une incroyable richesse.

    J’ai du mal à comprendre qu’on puisse trouver l’album ennuyeux, en toute objectivité. Mais bon, je comprends aussi que tout ne peut pas plaire à tout le monde.

    Au passage, j’en profite pour te reprendre, il ne s’agit pas du Coran mais de l’ancien testament. Ce qui est tout de même un peu différent, puisque l’ancien testament est la base commune des
    principales religions (à l’exception du bouddhisme) : Bible, Torah et Coran.

    Une base qui permet de placer le récit dans un moule mystique où les légendes aident à l’émancipation des êtres, à l’éclosion de l’amour.

  4. Mango 13/06/2012 19:24

    J’ai beaucoup de mal à y entrer aussi . J’ai essayé plusieurs fois et j’ai vraiment beaucoup aimé Blankets mais là, non! Je te trouve bien généreux, vu ton appréciation!

  5. Yaneck Chareyre 13/06/2012 21:04

    Non, je crois que je suis objectif. La qualité est là, mais c’est à moi qu’il manque quelque chose, c’est en moi qu’une résonnance ne se fait pas. Ce n’est donc pas l’oeuvre qui est en question
    mais ma personne.

  6. PG Luneau 13/06/2012 23:21

    Tu es bien humble de te mettre en retrait derrière l’oeuvre, de cette façon! Moi, quand je note, je note habituellement plus le plaisir que j’ai retiré de l’oeuvre que l’oeuvre intrinsèquement!
    Mais bon, chacun sa façon. Pour ma part, j’ai feuilleté cette brique, qui m’a paru sublime, mais ton billet refroidi un peu mon ardeur!! Suis-je prêt à plonger dans une si grande (et longue!!)
    oeuvre sans être assuré de la trouver intéressante?!?! Je suis moins sûr que je ne l’étais avant de te lire!!

  7. Yaneck Chareyre 16/06/2012 09:30

    C’est une oeuvre à part entière. a prendre avec tout le respect et toutes les précautions nécessaires avant de l’aborder.

  8. Violette 22/06/2012 21:45

    zut pour la petite déception! cet album me fait de l’oeil depuis si longtemps que je finirai par craquer!

  9. Yaneck Chareyre 22/06/2012 22:09

    C’est un album très féminin, je pense. Mais ma part féminine, bien que développée, ne l’est pas tant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s