Le dernier troyen tome 3- Les lotophages (Samedi SF)

Le-dernier-troyen-tome-3

Série: Le dernier troyen
Tome: 3
Titre: Les lotophages
Scénariste: Valérie Mangin
Dessinateur: Thierry Démarez
Editeur: Soleil
Date de publication: Septembre 2005

 

Enée et ses hommes sont demeurés sur la planète des amazones pour les aider à rebâtir ce qui avait été détruit par la Méduse. Mais les Dieux ne souhaitent pas que l’affaire en reste là. Mars a du s’interposer face à Minerve qui demandait la tête d’Enée et des Amazones pour leurs actes. A défaut, elle exige qu’ils retrouvent le pire ennemi du troyen, l’élu de Minerve, Ulysse le Grec. Mars est catégorique, hors de question pour le jeune homme de fuir la volonté des dieux. La piste d’Ulysse sera retrouvée, mais sur une étrange planète, peuplée d’habitants bien trop accueillants.

Cette relecture du mythe troyen et romain est toujours aussi passionnante. Comme le titre l’indique, Mangin s’occupe cette fois-ci des lotophages, un peuple que les deux héros antiques croisent, sans se voir eux-même. La scénariste adapte pour les faire se rencontrer, et le résultat est tout à fait à la hauteur. Elle parvient à mélanger avec succès l’épique divin (et on se dit que l’action des dieux n’a pas finit d’influencer lourdement le cours de la série), l’onirique et les histories de monstres. Un cocktail parfaitement adapté à l’histoire originelle, tout à fait dans le ton, et passionnante à suivre pour elle-même. De ce point de vue, la série reste une excellente lecture.
Pour la partie graphique, il n’y a guère que la couverture qui soit un ton en dessous. Démarez poursuit sur sa lancée, et son style, tant dans le trait que dans le choix des couleurs, me convient parfaitement.

Pourquoi bouder son plaisir? Si vous avez aimé les précédents tome, celui-ci ne fera pas exception.

Logo top bd16.5/20

Publicités

2 réflexions sur “Le dernier troyen tome 3- Les lotophages (Samedi SF)

  1. PG Luneau09/06/2012 14:41

    Tu me tentes de plus en plus avec cette série. Son graphisme était si léché qu’elle m’intimidait : j’avais peur que tout soit dans le dessin et que le scénario soit vide ou trop éclaté… Je
    succomberai probablement bientôt!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s