Delilah Dirk et le lieutenant turc tome 1 (Semaine Akiléos)

Delilah-Dirk-tome-1

Série: Delilah Dirk et le lieutenant turc
Tome: 1
Auteur: Tony Cliff
Editeur: Akiléos
Date de publication: Octobre 2011

 

Constantinople en l’an 1805. Erdemoglu Selim est membre de la Garde des Janissaires, lieutenant, pour être précis. Mais un beau jour, il interroge une prisonnière bien étrange, une occidentale qui prétend avoir fait le tour du monde, avoir combattu contre les plus grands guerriers, et être venue dérober certains parchemins du Sultan. Une menace peu prise à la légère. Mais lorsque celle-ci déjoue les gardes et prend possession des dits parchemins, Selim est condamné à mort pour avoir échoué dans sa tâche. Delilah reviendra le sauver et l’embarquera dans une aventure haute en couleurs.

Un album très sympathique que voilà, avec une belle personnalité. Le duo Sélim/ Delilah a tout ce qu’il faut pour plaire au lecteur. Des personnalités contradictoires et forcément complémentaires, de mauvaises raisons d’aller de concert, bref, tout ce qu’il faut pour une relation explosive, ce dont l’auteur ne nous prive pas. Delilah est un personnage très bondissant, à l’enthousiasme contagieux. Selim, lui, est plus posé, raffiné, et un peu naïf. Je vous le disais, cela fonctionne très bien.  Seul question que je me suis posé, c’est ce rajout un peu steampunk, qu’est le bateau volant. Qu’est-ce que ça traduit sur le monde voulu par Tony Cliff, je ne puis encore le dire, car c’est le seul élément de ce genre dans ce premier tome. En dehors de ça, on s’attache tout particulièrement aux personnages, et même aux méchants ridicules.
Graphiquement, on retrouve là aussi un beau dynamisme, qui convient très bien à l’histoire. Le découpage est nerveux, et le trait particulièrement expressif, donnant la part belle aux émotions du personnage féminin. L’action y est fort bien retranscrite, et l’on ne sent pas du tout les 88 pages passer, tant le dessin nous entraîne dans l’histoire.

Voilà un bel exemple de réussite personnelle pour l’auteur, Tony Cliff, qui propose une histoire qui semble véritablement coller à sa personnalité, à sa maturité du moment. J’ai pris plaisir à découvrir ces deux personnages, et je pense que j’aurai autant de plaisir à poursuivre leurs aventures.

Delilah-Dirk-tome-1_-planche

topbd_2013

16.5/20

2 réflexions sur “Delilah Dirk et le lieutenant turc tome 1 (Semaine Akiléos)

  1. Sur OB: PG Luneau 23/05/2012 04:39

    J’avoue qu’ici, c’est beaucoup plus tentant! Le dessin est effectivement très réjouissant, et malgré que cet autre contexte historique m’est très très très peu connu, j’ai l’impression que je
    prendrais plus de plaisir à le découvrir que celui de ta BD d’hier : les personnages que tu décris et leur interrelation me semblent plus entraînants! Sûrement que je m’y laisserai tenter…

  2. L’Histoire est là moins importante, et c’est bien ce duo de personnages qui est au coeur de l’album. Tu peux donc te laisser tenter ^^

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s