Les aventures de Tintin- Le sceptre d’Ottokar (Lundi classique)

Tintin--Le-sceptre-d-Ottokar

Série: Les aventures de Tintin
Tome: 8
Titre: Le Sceptre d’Ottokar
Auteur: Hergé
Editeur: Casterman
Date de publication: 1939

En trouvant par hasard une sacoche sur un banc public, Tintin fait la rencontre du professeur Halambique, un sigillographe, un grand connaisseur des sceaux. Un homme qui part sous peu rejoindre la Syldavie, un pays des Balkans, pour y chercher de nouvelles pièces. C’est encore par hasard que Tintin découvre que le vieil homme est surveillé et menacé. Il accepte donc de lui servir de secrétaire pour le protéger durant son voyage. Mais tandis qu’ils se parlent au téléphone, Tintin entend le professeur lutter avec un autre homme…

Le sceptre d’Ottokar fait partie des grandes aventures de Tintin, et se trouve être une œuvre dont on peut encore dire beaucoup.
D’abord, que nous avons là une forme de déclaration d’amour d’Hergé à la royauté, tout belge qu’il est. Tintin, sauveur du monarque Syldave contre les comploteurs de son propre pays, on retrouve un Hergé politique et politisé. Le sceptre d’Ottokar lui-même, et l’intrigue qui le concerne, rappelle fortement les bijoux de la couronne d’Angleterre. Muskar XII, le souverain sauvé, s’avère un monarque éclairé, prêt à écouter les conseils judicieux venus de Tintin. Tout est fait, donc, pour glorifier le royalisme. Mais ce n’est pas tout. Cet album est aussi, dans l’univers Tintin, le lieu de la première apparition de la Castafiore, cantatrice à la voix… particulière, dont on ne sait pas trop ceci dit ce qu’elle fait dans cette histoire. Il serait intéressant de savoir pourquoi Hergé l’a introduite dans l’univers de son personnage, et surtout pourquoi il l’a faite ensuite revenir. Peut-être à cause de son potentiel comique, qui s’exprime déjà fortement dans cet album. Autre première apparition, c’est celle du conflit Borduro-Syldave, qui sera l’objet de plusieurs histoires par la suite. Là encore, la référence historique est certaine, et l’on retrouve bien les républiques des Balkans, de ce qui deviendra plus tard la Yougoslavie, réputées à l’époque d’Hergé pour être des poudrières prêtes à exploser. Pour cause, c’est par la Serbie que commencera la Première Guerre Mondiale. A ce fond particulièrement bien fourni, Hergé rajoute une histoire riche en rebondissement, notamment en coups du hasard comme les aime Hergé. Une meule de foin pour sauver Tintin de la chute, un accident pour le sauver de la prison, un autre pour lui permettre de rencontrer le roi… L’utilisation est un brin excessive mais reste très savoureuse.
Les dessins, eux, gagnent peu à peu en richesse. Hergé n’est pas encore au sommet de son talent graphique, mais s’en approche désormais de plus en plus.

Vous l’aurez compris, c’est une histoire que j’aime beaucoup, même si les orientations politique d’ Hergé ne me conviennent pas une fois de plus. Pour une histoire publiée en 1939, rappelons-le, elle reste d’une très belle modernité. Et en dehors d’expressions un peu désuètes, mais qui à mon avis font le sel de l’auteur, on ne saurait reprocher son âge à cette grande dame de la bd.

Tintin--Le-sceptre-d-Ottokar_-plancheLogo top bd15.5/20

4 réflexions sur “Les aventures de Tintin- Le sceptre d’Ottokar (Lundi classique)

  1. PG Luneau Il y a 2 ans

    Personnellement, ce n’est pas mon préféré, mais il se tient bien… et il permet de constater de la grande évolution du graphisme de Hergé, ne serait-ce que pour sa Castafiore, justement, qui
    n’avait alors presque rien à voir, visuellement parlant, avec celle qu’on connaîtra plus tard!! Et comment ne pas parler du dépliant touristique reproduit sur grande double page!! Je me
    rappelle encore de l’impression qu’il m’avait faite, la première fois que je l’ai vu!

  2. Yaneck Chareyre Il y a 2 ans

    Tu as raison de parler de tout ça, c’est important. C’est vrai que la Castafiore est encore très quelconque, rien à voir avec la grande dame de la fin.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s