Une aventure d’Astérix le gaulois tome 23- Obélix et compagnie (Lundi classique)

Asterix-tome-23

Série: Une aventure d’Astérix le Gaulois
Tome: 23
Titre: Obélix et compagnie
Scénariste: René Goscinny
Dessinateur: Albert Uderzo
Editeur: Editions Albert-René
Date de publication: 1976

 

 

César est excédé. Il ne supporte plus que le petit village gaulois d’Armorique résiste encore et toujours à ses légions. Surtout qu’Obélix s’est vu offert une légion toute neuve à brutaliser pour son anniversaire. Un jeune conseiller politique, Caius Saugrenus, ayant étudié dans une prestigieuse école romaine, fait une proposition inattendue: corrompre par l’argent les gaulois, leur donner le goût du luxe et de la décadence. Sa cible, Obélix le livreur de menhirs.

J’ai une grande affection pour cet album d’Astérix, car il met en avant les travers de la société de l’argent. Rassurez-vous, ce n’est pas une œuvre de propagande, mais elle met clairement en avant les ravages de cette économie capitaliste triomphante. Au sortir du choc pétrolier, et avant la période golden-boy des années 80, on peut noter le caractère visionnaire de cet album. Les années suivantes démontreront parfaitement ce que dénonce ici le scénariste. Notamment, dans un petit encadré, le fait qu’il soit inconcevable ou pas de vendre un objet totalement inutile et sans que personne en ait besoin. Le marketing à tout crin, en somme. Ces idées sont mises avant par une caricature du jeune Jacques Chirac, alias Caius Saugrenus, énarque avant l’heure, et doté de traits proches de l’ancien président de la république française. Et bien entendu, c’est au final Astérix qui trouve le moyen de prendre les romains à leur propre jeu. Par la ruse, l’intelligence, et en dernier lieu, l’esprit de solidarité.
Graphiquement, c’est du très bon Uderzo comme on l’aime. Rien de plus, rien de moins, on retrouve toutes les qualités du dessinateur sur cet album.

Ouvrage moderne, un peu prophétique, et surtout d’une triste actualité puisque Rome finit en crise économique. Un scénario intelligent, drôle et didactique, qui montre si besoin était, tout le talent de René Goscinny.

 

Ils en ont parlé:  Retour vers la culture, Vox Thunae, Scénario,

Asterix-tome-23_-plancheLogo top bd17/20

4 réflexions sur “Une aventure d’Astérix le gaulois tome 23- Obélix et compagnie (Lundi classique)

  1. PG Luneau Il y a 2 ans

    C’est effectivement excellent… mais aucunement pour les enfants! De fait, c’est le plus «adulte» des Astérix. Je ne le conseillerais certainement pas aux moins de 13 ans!

  2. Yaneck Chareyre Il y a 2 ans

    Je n’ai pas un sentiment aussi tranché, et pourtant, j’ai du le lire avant mon adolescence. Mais en même temps, petit déjà j’étais déjà un vieux con… ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s