Triangle rose (Semaine BD engagée)

triangle_rose

Titre: Triangle rose
Scénariste: Michel Dufranne
Dessinateur: Milorad Vicanovic- Maza
Coloristes: Milorad Vicanovic- Maza, Christian Lerolles
Editeur: Soleil
Collection: Quadrants
Date de publication: Septembre 2011



 

 

Un jeune lycéen est chargé de faire un exposé, avec des camarades de classe, sur la seconde guerre mondiale. Et plutôt que de recopier bêtement sur internet, il propose à ses amis une rencontre. Celle de son grand-père, qu’il sait être un survivant des camps. Ils se rendent auprès de lui, mais ils n’auront rien. Ils ne sauront pas qu’Andreas le bon citoyen allemand a connu l’horreur des camps de concentration car il était homosexuel. Mais lui n’a rien oublié de tout cela.

C’est un pan de l’histoire de la seconde guerre mondiale peu connu, et peu abordé de manière général, que nous propose Michel Dufranne avec cet album. Les déportés homosexuels allemands, porteurs du triangle rose (là où les juifs portaient une étoile jaune, et les communistes un triangle rouge) ont longtemps été oubliés d’après ce que nous écrit le scénariste. Il propose un devoir de mémoire utile, intéressant, mais pas dénué de faiblesses. La principale, étant ce lien proposé avec le présent, ces jeunes qui viennent voir Andreas. Ils sont prétexte, mais juste à ce que l’homme se souvienne, pas à ce qu’il explique. Ils repartent totalement bredouille à la fin de l’histoire, mais cela n’apporte rien au récit. Car la honte, ou la volonté de se taire, est parfaitement explicite dans la partie « souvenirs ». Michel Dufranne aurait très bien pu se contenter de lancer son intrigue en 1933, et la conclure autour du seul Andreas. L’histoire y aurait gagné en force, je pense, ou du moins en efficacité. Pour le reste, c’est une histoire très intéressante, pleine de rebondissement, qu’il nous propose, et on imagine sans mal la difficulté de la vie en Allemagne nazie pour les homosexuels. La partie consacrée aux camps est assez courte, finalement, et l’auteur préfère mettre l’accent sur la façon dont les choses se sont mises en place. Un choix qui se tient et qu’il défend bien au cours des pages.
La partie graphique est peut-être un poil en dessous. Milorad Vicanovic- Maza peine un peu à proposer des personnages vraiment identifiables, et c’est dommageable pour la lecture. Andreas jeune n’est pas évident à repérer dans son groupe d’amis, et c’est un effort peu utile qu’il faut alors fournir pour bien comprendre l’histoire. Le choix de passer en nuances de gris pour présenter le passé ne pose pas de soucis de lecture, et rajoute sans doute un peu de distance à une histoire forte et cruelle.

Utile, intéressante, cette oeuvre est un peu atypique chez Soleil, même dans sa collection Quadrants. Mais il n’en reste pas moins que l’éditeur a fait un bon choix, qui participe au devoir de mémoire et à l’instruction des jeunes générations (même des trentenaires d’aujourd’hui). Il possède quelques faiblesses mais qui je crois seront facilement dépassables au vu de l’importance du sujet.

 

Ils en ont parlé: Carnets de sel, Lectures de l’Orme, BD 75011, Planète BD.

triangle_rose_-plancheLogo top bd15.5/20

Publicités

3 réflexions sur “Triangle rose (Semaine BD engagée)

  1. PG Luneau Il y a 2 ans

    Comme tu dis, il s’agit encore ici d’un devoir de mémoire que je trouve, moi aussi, très important! Si les nazis s’en prenaient même aux homosexuels allemands, j’aime mieux ne pas m’imaginer ce
    qu’ils faisaient aux homosexuels juifs!! Heureusement, la situation s’est un peu amélioré… en occident, du moins… Car quand on sait ce qui se passe dans certains pays d’Afrique,
    d’Asie ou du Moyen Orient, on est peut-être pas si loin de l’Allemagne nazie… malheureusement!!…

  2. Pingback: Triangle Rose de Michel Dufranne, Milorad Vicanovic et Christian Lerolle |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s