Samuraï tome 7- Frères d’armes (La BD du Mercredi)

Samurai-tome-7

Série: Samurai
Tome: 7
Titre: Frères d’armes
Scénariste: Jean-François Di Giorgio
Dessinateur: Frédéric Genêt
Coloriste: Delphine Rieu
Editeur: Soleil
Date de publication: Novembre 2011

 

Takeo le ronin a retrouvé son frère Akio, et ils cheminent de concert avec leur ami moine, en direction d’Osaka. Akio souhaite y trouver certaines réponses aux mystères de leur passé, et Takeo le désire ardemment. Mais en chemin, les talents dépensiers d’Akio vont les forcer à s’arrêter dans une petite ville. Entre leurs déboires avec les yakuza, une romance, et les manipulations d’un groupe de moines, ils vont avoir quelque mal à en partir comme ils le souhaitaient. Osaka devra attendre.

J’aime bien cette série, malgré le fait qu’elle ne soit pas parfaite. Alors lorsque j’ai eu l’occasion d’acheter le dernier tome sortit, et ainsi compléter ma collection, j’ai franchi le pas assez facilement. Cet album ouvre un nouveau cycle, Di Giorgio ayant décidé de procéder dorénavant en diptyques. L’embrouille est avant tout politique, une politique dont nous autres occidentaux avons peu conscience: au Japon, les monastères pouvaient facilement recevoir à leur tête des nobles en retraite. Un moyen de leur laisser pouvoirs et influence, tout en ouvrant la voie à la succession. C’est une affaire de ce genre, qui entraîne les héros dans une belle nasse. Ca, et les comportements limites d’Akio et du moine. D’ailleurs, ces deux là forment un duo comique inattendu, que je trouve un peu trop poussé par rapport au reste de la série. Le moine avait toujours été utilisé pour cela, mais là, ça a même des retranscriptions graphiques qui parfois mènent à la bouffonnerie. Je n’ai pas tellement envie de cela sur cette série.
Je préfère quand Frédéric Genêt peut laisser aller la puissance de son crayon et de sa maîtrise sur le trait réaliste qui lui sied tant. Là encore, décors, scènes, mettent en avant la grande qualité de son travail. Le scénariste œuvre clairement pour son partenaire.

La lecture reste plaisante, la série toujours agréable. Sans être une grande lecture, Samuraï constitue toujours un divertissement de bonne qualité pour qui aime les samouraï et le Japon médiéval.

Logo BD Mango orangetopbd_201314/20

5 réflexions sur “Samuraï tome 7- Frères d’armes (La BD du Mercredi)

  1. Mango 18/04/2012 16:36

    La couverture est superbe et la planche montre bien la qualité du dessin Rien que pour ça, je note ce titre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s