Thermae Romae tome 1 (Dimanche manga)(La Chronique de Snoopy)

Thermae-Romae-tome-1

Série : Thermae Romae

Nombre de tomes : 2 (Série en cours – 4 tomes parus au Japon)

Sénariste : Yamazaki Mari

Dessinateur : Yamazaki Mari

Editeur VF : Casterman (collection Sakka)

Editeur VO : Enterbrain (prépublication dans le magazine Comic Beam)

Date de publication : 14 Mars 2012

Rome. Sous le règne de l’Empereur Hadrien. C’est à cette époque que vivait Lucius Modestus, architecte de son état. Lucius est à un tournant de sa vie. Son supérieur lui annonce qu’il ne fera désormais plus appel à lui pour la construction de futurs bâtiments, trouvant que les plans de l’architecte sont démodés pour la Rome énergique et prospère. Cette terrible nouvelle l’accable. Pour se détendre, il se rend aux thermes (les bains publics romains). Alors qu’il s’immerge dans l’eau, Lucius aperçoit un trou au fond du bain qu’il prend au premier abord comme un conduit d’évacuation. Il va se faire aspirer par ce trou. Et réapparaitre comme par magie dans les bains publics d’un établissement japonais. Il ne comprend rien. Est-ce un rêve ? Ou est-ce bien réel ? Une chose est sure : tout ce qu’il voit  pourrait bien lui servir dans ses futurs travaux…

Thermae Romae est une série que j’ai découvert sur les conseils d’un ami. Ce seinen manga (visant donc initialement un public de jeunes adultes et plus) est une bonne surprise. Ce manga part sur un schéma narratif assez simple : chaque chapitre correspond à une histoire particulière tournant autour de la même thématique : Lucius se voit confier la construction d’un therme (ou pour être plus général d’une zone consacrée au bain) et il se retrouve d’une manière ou d’une autre transporté vers le Japon Moderne, voyage grâce auquel il trouvera l’inspiration pour remplir sa mission. C’est un schéma très répétitif qui fonctionne sur un tome. Cependant, on peut légitimement se demander si ce schéma fonctionnera sur la durée (la lecture des tomes suivants nous le dira). Pour l’heure donc, cela fonctionne plutôt bien. Une des grandes forces de ce manga est l’humour créé par le décalage entre la Rome Antique et le Japon Moderne. Il est intéressant de voir notre personnage principal être totalement désarçonné par les merveilles créées par le peuple des visages plats (note : Lucius ne se rend évidemment pas compte qu’il est au Japon). Là aussi, cet humour  fonctionne sur quelques chapitres. Il faudra voir si l’auteure réussit à se renouveler dans les tomes à venir. Par contre, vous ne rirez pas aux éclats. Je tiens à être clair sur ce point. Ce n’est pas du pur gag manga comme on   en trouve beaucoup dans les séries pour adolescents (avec des situations souvent absurdes). Je vais emprunter une expression lue dans le manga Bakuman : Thermae Romae est un manga avec de « l’humour sérieux ». Une autre grande force de Thermae Romae est l’apport culturel et historique de Yamazaki Maki. Elle réussit à travers ses témoignages (qui ponctuent chaque fin de chapitre) à nous montrer à quel point le Japon et la Rome Antique ont cet amour du bain public. Elle apporte également quelques précisions historiques sur le règne de l’Empereur Hadrien, sur certaines coutumes liées aux thermes… Bref, je trouve que c’est très intéressant. Encore plus intéressant si comme moi vous n’êtes pas un érudit complet sur cette période de l’Histoire de Rome. D’un point de vue graphique, l’auteure a choisi un style réaliste très plaisant. On sent qu’elle s’est fortement documentée sur l’esthétique romaine sous Hadrien (elle nous dit d’ailleurs dans une de ses notes toutes les zones qu’elle a visitées). Le rendu des personnages est bon (cela va paraître cliché mais les romains ressemblent vraiment à des romains tels que l’on peut se les représenter en tête). Ce côté réaliste du dessin n’est d’ailleurs pas étranger au renforcement de l’effet comique de certaines scènes.

Pour conclure, je pense que Thermae Romae est un titre auquel il faut donner sa chance. Ce premier tome remplit parfaitement son rôle de divertissement. Cependant, il est difficile de dire si la suite sera aussi bonne. Si le schéma narratif de l’auteure ne change pas, le risque de lassitude du lecteur me semble assez élevé. Rendez-vous donc prochainement pour la chronique du tome 2.

Lire un extrait : http://www.manga-news.com/index.php/preview/492

Ils en ont parlé: D’une berge à l’autre, Krinein, Lire ou mourir, Sans connivence.

Thermae-Romae-tome-1_-planche

5 réflexions sur “Thermae Romae tome 1 (Dimanche manga)(La Chronique de Snoopy)

  1. Mango 15/04/2012 09:19

    Je viens de lire les premières pages: c’est malin,je voudrais tellement pouvoir continuer maintenant. Je me sens frustrée…vite que je lise la suite!

  2. Lunch 15/04/2012 23:09

    Je me l’étais noté dans ma liste d’achat. Je verrais ce que j’en pense à ce moment là… enfin pour l’instant, j’ai pas fini mes galères avec la maison alors la bibliothèque n’est pas encore
    montée ^^

  3. PG Luneau 17/04/2012 23:04

    Jérôme et toi, vous me donnez vraiment le goût de la lire, celle-là. J’imagine que le tome #1 me comblera, mais pour la suite, comme tu le dis si bien, je suis un peu sceptique… Mais même si je
    ne dois lire que le premier, je crois bien que je m’y risquerai!

  4. A_girl_from_earth 18/11/2012 23:11

    Je viens de finir les deux premiers tomes et je confirme, le côté répétitif du voyage dans le temps et l’humour lié au décalage culturel peuvent être lassant sur la longeur. Ça reste toutefois
    une série pleine d’idées, et culturellement et historiquement très intéressante. A lire à petites doses, quoi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s