Lone Wolf and Cub tome 1 (Lundi classique)(La Chronique de Snoopy)

Lone-wolf-and-cub-tome-1

Série : Lone Wolf and Cub
Nombre de tomes : 25 (Série Terminée)
Sénariste : Koike Kazuo
Dessinateur : Kojima Goseki
Editeur VO : Futabasha
Editeur VF : Panini Manga
Date de publication : 29 Septembre 2003

 

Itto Ogami est un samourai sans maitre. Il parcours le Japon féodal accompagné de son jeune garçon (Daigoro). Avant de connaître cette vie de « vagabond », Ce samourai était le bourreau officiel au service de l’empereur. Mais un complot aura raison de lui et de son statut. Au lieu de se faire seppuku, il choisit la vie et la voie de la vengeance. Et pour cela, il va devenir un assassin qui se mettra au service des personnes qui le paieront. Petit à petit, sa réputation grandit et finira par le précéder. Il sera rapidement connu sous le nom de Lone Wolf and Cub, le loup solitaire et son petit.

Lone Wolf and Cub fait partie de ces mangas dont la qualité est difficilement discutable. D’ailleurs, il est souvent cité dans les classements du type « Les mangas indispensables dans une mangathèque », « Top XX Mangas »… Et à mon avis, cette réputation est amplement méritée.

L’histoire d’Itto Ogami est tout simplement passionnante à suivre. Il est très intéressant de voir comment une personne, dont la droiture et le dévouement envers son maitre sont exemplaires, décide de réagir après l’élimination de son clan et de son prestige. La voie qu’il choisit est dure, dangereuse. Mais il doit prendre cette voie, sans se retourner. Car son honneur a été bafoué. Et celui-ci est essentiel pour un samourai du Japon féodal. Probablement plus que sa propre vie. En plus d’un personnage passionnant, ce manga a un autre atout dans son manche. En effet, Kazuo Koike écrit une oeuvre qui apporte une espèce de témoignage de la vie sociétale du Japon féodal. On y découvre des modes de vie, des règles, des coutumes, de l’époque. Cet aspect du manga est vraiment intéressant.

D’un point de vue graphique, il est possible que certains lecteurs soient un peu rebutés par le style graphique. Lone Wolf est clairement du genre Gekiga, avec un dessin « dur », réaliste. Il est assez marqué dans son époque (le manga a été publié initialement dans les années 70 au Japon). Cependant, si les premières pages vous plaisent, vous en prendrez plein les yeux. Car Kojima Goseki est un artiste très talentueux. Son trait est précis. Ses panels sont vraiment magnifiques.

Je ne saurais que trop vous conseiller de donner une chance à ce manga. Si vous aimez le premier tome, vous serez alors en route pour un long voyage rempli d’aventures, de combats et aussi un peu de poésie.

NB : Il est à noter que cette oeuvre a connu une adaptation cinématographique (plutôt bonne dans son ensemble) intitulée Baby Cart (6 films tournés dans les années 70), saga que je vous recommande chaudement (surtout les premiers films).

 

Ils en ont parlé: Scénario, Coin BD,

Lone-wolf-and-cub-tome-1_-planche

 

3 réflexions sur “Lone Wolf and Cub tome 1 (Lundi classique)(La Chronique de Snoopy)

  1. PG Luneau Il y a 2 ans

    Comme quoi il faut de tout pour tout le monde! Personnellement, le script ne m’attire pas particilièrement, et le dessin ne m’accroche pas une seule minute!! Donc, même si cette oeuvre est un
    must toutes catégories, je la laisserai passer sans une once d’amertume!

    C’est comme toute l’oeuvre du regrété Giraud/Moebius. Je veux bien croire que c’est un des génies du neuvième art… ni Blueberry ni l’Incal ne m’intéresse!! Finalement, les must des uns ne sont
    pas nécessairement les must des autres. Comme dans tout, il faut en prendre et en laisser!!

  2. Yaneck Chareyre Il y a 2 ans

    Le must, je dirai au contraire que c’est ce que le plus grand nombre définit comme. Mais ce n’est pas pour autant qu’on appréciera. Après tout, on peut trouver Maus mal dessiné et chiant. Ce ne
    serait pas tout à fait faux non plus. Mais ce ne serait pasl ‘avis le plus pertinent.

  3. PG Luneau Il y a 2 ans

    En fait, il faudrait distinguer la qualité de l’intérêt. Maüs peut être jugé mal dessiné et chiant, et ce ne serait effectivement pas pertinent. Par contre, Maüs peut être jugé
    inintéressant… par quelqu’un qui déteste tout ce qui touche les guerres, par exemple, ou par quelqu’un qui ne supporte pas la BD avec animaux anthropomorphiques… Est-ce qu’on dirait alors de
    ce manque d’intérêt qu’il est non pertinent?!

    Je précise donc mon avis sur le présent manga : il ne m’intéresse absolument pas. Qu’il soit un must pour les autres, je veux bien, mais il ne sera pas dans ma liste des incontournables de
    la BD, liste qui demeure toujours très subjective, quoi qu’on en dise!

    P.S.: Ceci dit, j’ai adoré Maüs!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s