Julia et Roem (Semaine Science-Fiction)

Julia-et-Roem

Titre: Julia et Roem
Auteur: Enki Bilal
Editeur: Casterman
Date de publication: Avril 2011

 

La Terre a été ravagée par le coup de sang, cette catastrophe climatique qui a chamboulé la planète et l’a laissée sans dessus dessous. Chacun y survit comme il peut. Parfois en solitaire, parfois rassemblé avec d’autres. Merkt et Roem sont deux jeunes hommes, perdus dans une étendue désertique qui fût autrefois le désert de Gobi. Ils vont rencontrer Lawrence, un ex-curé, qui va les mener vers leur destin. Un destin peut-être déjà écrit.

Enki Bilal a donc l’intention de faire de son univers créé pour Animal’z un espace de création, avec différents one-shots. Dans le cas présent, il s’essaye à l’adaptation, à la transformation de l’histoire de Roméo et Juliette. Avec des personnages prenant conscience peu à peu de leur situation dirigée, Bilal propose en fait une réflexion sur le destin. Peut-il être changé, ou n’est-il qu’un rail sur lequel on glisse inexorablement? Puisque nous sommes dans le futur, et pas du tout dans l’histoire de Shakespeare, Bilal peut trancher et proposer sa vision de la chose. Le propos est intéressant, mais il ne m’aura pas fait vibrer. J’apprécie de le voir réutiliser l’univers d’Animal’z, que j’aime tant pour son aspect apocalyptique, que pour l’ambiance graphique qu’il demande, mais je suis finalement content de ne pas avoir acheté cet album, qui me paraît tout à fait dispensable. C’est un exercice de style, un plaisir de l’auteur, mais pas son meilleur travail et loin de là. Pas le plus osé, pourrait-on dire.
Pour l’aspect graphique, je vous le disais, on reste sur le modèle d’Animal’z, des fonds de planches grises, un travail sur l’expressivité du trait, et peu de couleurs. Ceux qui n’auront pas aimé la prouesse graphique sur l’album précédent ne seront pas plus convaincus. Moi, j’aime, mais je sais que pas mal de gens ont trouvé la chose pas assez aboutie. Moi j’apprécie vraiment la spontanéité qui se dégage de ce travail.

Les complétistes d’Enki Bilal apprécieront sans nul doute, ceux qui n’auront pas aimé Animal’z resteront sur leur position. Ce n’est pas une œuvre qui fera avancer les choses. Mais on ne peut pas être génial tout le temps…

 

Ils en ont parlé: Ben Dis, La bibliothèque du Dolmen, BD a BD, Actua BD.

Julia-et-Roem_-plancheLogo top bd16/20

11 réflexions sur “Julia et Roem (Semaine Science-Fiction)

  1. PG Luneau Il y a 2 ans

    Moi, je ne suis vraiment pas un «complétiste» : je ne suis même pas un «commenciste»!! Bilal est peut-être un des rares noms importants de la BD à ne pas paraître dans ma
    bédéthèque de 3400 titres!!… Et je ne tiens pas particulièrement à l’y intégrer!! Bon, d’accord, peut-être qu’un jour, si j’en trouve un pas cher, dans une bouquinerie, je le
    prendrai, par égard à l’importance de ce nom dans le monde du 9e art, mais vraiment pas par intérêt personnel!

  2. PG Luneau Il y a 2 ans

    Je crois que c’est ce qu’un de mes amis m’a fait essayé, il y a plus de 12 ans… J’avais trouvé ça correct, mais sans plus, à mon souvenir!

  3. Yaneck Chareyre Il y a 2 ans

    Il y a moins de choses sur l’univers d’animal’z, et plus sur les rapports avec Roméo et Juliette, tu peux donc le tenter plus sereinement je pense.

  4. Joelle Il y a 2 ans

    Vu que je n’ai lu que peu d’albums de cet auteur, du coup, j’ai plutôt aimé, n’ayant aucune attente particulière hormis une relation entre cette histoire et l’oeuvre de Shakespeare. Mais je me
    suis contentée d’un emprunt à la biblio pour cette lecture … ça m’a suffit amplement 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s