Zombies tome 1- La divine comédie (Mardi chronique)

Zombies-tome-1

Série: Zombies
Tome: 1
Titre: La divine comédie
Scénariste: Olivier Péru
Dessinateur: Sophian Cholet
Coloriste: Simon Champelovier
Editeur: Soleil
Date de publication: Juin 2010

 

Les Etats-Unis sont ravagés par une épidémie de zombies. Les victimes sont innombrables, et les rescapés peux nombreux. Même une ville comme Seattle, est tombée presque entièrement entre les mains des morts-vivants. Dans ce gigantesque et dangereux dédale, un homme tente de passer inaperçu. Il cherche sa petite fille Stacy. Elle est en vie, quelque part dans cette immense ville, et il ne partira pas sans l’avoir trouvée. Chaque jour, il quitte son petit voilier pour accoster au port et partir en quête de son dernier espoir. Mais il n’est pas le seul vivant, et un petit bonhomme pourrait bien redonner un but à sa vie.

Bon, soyons honnêtes, on sent que nous avons là une commande passée suite au succès de Walking Dead. Le créneau pour le zombie en bd s’est ouvert, et Soleil a foncé dedans. Ceci dit, nous n’avons pas là un mauvais album, bien au contraire. J’ai particulièrement apprécié ce point de vue légèrement plus optimiste sur la race humaine que ce que Robert Kirkman propose. Olivier Péru montre que les humains peuvent aussi collaborer et travailler de concert. Est-ce son origine française, qui le différencie de l’auteur anglo-saxon, et lui permet d’adopter un autre point de vue, moins individualiste? Il serait intéressant de comparer d’autres œuvres françaises ou européennes avec la production américaine, pour confirmer ou infirmer cette idée. Rassurez-vous, c’est de la bonne bd de zombie, et tout part de travers comme il se doit. Les morts idiotes pleuvent, et les situations injustes tout autant. N’empêche que je veux bien voir où Olivier Péru va bien pouvoir emmener son héros et son groupe de rescapés.
Sophian Cholet est un dessinateur intéressant et fort agréable. Son style est assez clair, qui s’accompagne bien de l’utilisation de la couleur, et en même temps, possède un léger flou qui rend les choses, les lieux, plus sales. Un bon choix pour ce thème.

Bonne découverte, c’est indéniable. Un peu suiviste, mais avec une personnalité indéniable, qui peut rendre la série sympathique à suivre. Je ferai volontiers un bout de chemin avec ces auteurs. Mais avec un tome par an, je sens que ça va être frustrant.

 

Ils en ont parlé: Geek Culture, Librairie Glénat, Samba BD, BD Gest.

Zombies-tome-1_-planchechallenge-abc2012

Challenge ABC Critiques 2012:

P comme Olivier PERU

Logo top bd15.5/20

7 réflexions sur “Zombies tome 1- La divine comédie (Mardi chronique)

  1. PG Luneau Il y a 2 ans

    Burp!! Jamais je n’achèterai ça! Au mieux, je l’emprunterais pour en lire un petit bout… et je passerais les cinq nuits suivantes à ne pas pouvoir fermer l’oeil!!! Bref, je vous le laisse… ça
    tombe bien, j’ai quelques centaines de titres qui m’attendent impatiemment!!

  2. PG Luneau Il y a 2 ans

    S’il est Québécois, je ferai peut-être l’effort… mais à ta façon de le décrire, il ressemble plus à un Canadien! ;-0

  3. Joelle Il y a 2 ans

    Assez tentant malgré le côté commercial assez évident mais à raison d’un tome par an, mieux vaut ne pas être pressé 😉 Et puis, il y aura combien de tomes au final ? Parce que c’est aussi un
    critère de choix pour moi … trop de tomes et je zappe !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s