Petite forêt tome 1 (Semaine Gastronomie)

Petite-foret-tome-1

Série: Petite forêt
Tome: 1
Auteur: Daisuké Igarashi
Editeur VF: Casterman
Collection VF: Sakka Auteurs
Editeur VO: Kodansha Ltd.
Date de publication VF: 2008

 

 

Ichiko vivait à Komori, un petit village du nord du Japon. Fuyant une relation sentimentale ratée, elle revient s’y installer, adulte, seule, et entreprend de vivre comme le font les gens du cru, avec son propre potager, et sa rizière personnelle. Au fil des saisons, on partage ses vécu, ses ressentis, et les recettes de cuisines qu’elle pratique avec les produits qu’elle cultive.

Le Gourmet Solitaire de Taniguchi nous faisait découvrir la gastronomie des villes, Petite Forêt nous fait découvrir celle des champs. La cuisine du terroir, des rizières, des potagers et des rivières. Une véritable découverte culturelle, avec un étonnant sens de l’universel. Les produits travaillés sont japonais, pourtant, j’ai ressentie à plusieurs reprises l’envie de cuisiner quelque chose comme le personnage principal. Son riz aux noix, par exemple, ne nécessite pas d’habiter le nord du Kanto, c’est une recette qui peut parler à tout le monde. Et ce que j’aime sur cet album, c’est l’histoire tissée en sous main par l’auteur. Ce regard porté sur une jeune femme en rupture avec le monde, et qui se réfugie dans la certitude des méthodes anciennes, éprouvées. Une fuite, un refuge… Particulièrement compréhensible quand on connaît un peu le Japon moderne, non? Semble-t-il, l’album nous apprend que c’est une expérience vécu par l’auteur lui-même, et mis en scène dans ce livre. Cela éclaire bien l’authenticité des sentiments, des pratiques, que l’on ressent à travers toutes les pages.
Cette authenticité, on la retrouve d’une certaine façon aussi dans le dessin. Il n’est pas très élaboré, mais semble pris sur le fait, comme si l’auteur nous proposait un carnet de croquis, d’une situation qu’il aurait observé lui-même, et mis en image dans l’immédiateté.

Un trait d’esprit, un haïku du dessin, en somme. Une œuvre qui dans la simplicité dégage un sens indéniable de l’universel.

 

Ils en ont parlé: Histoire de lectures, Tout en bd, Laloula, Actua BD.

Logo top bd16.5/20

5 réflexions sur “Petite forêt tome 1 (Semaine Gastronomie)

  1. A_girl_from_earth Il y a 2 ans

    J’avais bien aimé les deux tomes, ça change des mangas habituels, j’ai trouvé ça « rafraîchissant », et puis mine de rien, que de recettes atypiques qui donnaient envie!:)

  2. PG Luneau Il y a 2 ans

    Autant je trouve la couverture assez banale et peu inspirante, autant ce que tu en dis remet les choses en perspective et donne envie d’aller y voir de plus près! Très bon billet, vraiment!

  3. Pingback: Le Chef de Nobunaga tome 1par Nishimura et Kajikawa, Komiku Editions (La chronique de Snoopy) | Les Chroniques de l'invisible

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s