Les maîtres de l’orge tome 1- Charles 1854 (Lundi classique)

Les-maitres-de-l-orge-tome-1

Série: Les maîtres de l’orge
Tome: 1
Titre: Charles 1854
Scénariste: Jean Van Hamme
Dessinateur: Vallès
Coloriste: Marie-Paule Alluard
Editeur: Glénat
Date de publication: Décembre 1992

 

Charles est moine dans un petit monastère des Ardennes belges. Il n’a pas encore prononcé ses vœux, mais il est appliqué à sa tâche, surtout celle qui consiste à brasser la bière que produit le monastère. Aux côté de son cousin, moine lui aussi, il apprend tout ce qu’il y a à savoir sur le brassage. Mais sa foi est vacillante, et l’amour le détournera de cette voie, pour la ramener dans son village. Là, il entend créer sa propre brasserie pour concurrencer celle du maire, qui a causé du tort à sa famille. Pour ce faire, Charles a volé la précieuse levure des moines, élaborée depuis des décennies.

J’ai tenté cette lecture sur recommandation d’yvan, me semble-t-il, et j’en suis fort désolé, mais cette série n’est pas pour moi. Le fond de son récit, est tout ce qui m’insupporte, c’est le symbole de ce que peut écrire Van Hamme.
Je suis beaucoup trop marqué politiquement pour prendre fait et cause pour cet arriviste de Charles, prêt à toutes les bassesses pour atteindre son but, même à renier son amour. Ce personnage est pour moi l’illustration de l’idéologie que je combats. Le « tout pour moi », l’égoïsme effréné des soi-disant gagneurs. Pour qui n’est pas gêné par ce genre de considération, et pour qui aime les grandes sagas familiales, je pense que cet album plaira. Mais pour moi, impossible.
Vallès était un dessinateur que je ne connaissais pas. Il est efficace, dans un style qui fait beaucoup penser à Jacques Martin, ou à Francq. Un trait fin, assez précis, dans les décors comme dans les attitudes. Un peu trop classique à mon goût, mais il ne démérite pas du tout.

Voilà, tant pis, j’aurai essayé, mais la lecture confirme pourquoi je n’avais pas envie de m’essayer à cette série. Mais encore une fois, si vous ne vous sentez pas concerné par mes réserves, j’imagine que ça peut constituer une lecture plaisante.

 

Ils en ont parlé: Un souffle la plume,

 Logo top bd

12/20

Publicités

5 réflexions sur “Les maîtres de l’orge tome 1- Charles 1854 (Lundi classique)

  1. Eric the Tiger02/01/2012 11:32

    je l’ai lu il y a une dizaine d’années. J’en garde un souvenir agréable à défaut d’être mémorable…

  2. PG Luneau02/01/2012 18:22

    Personnellement, c’est une série que j’ai littéralement adorée! Je me suis probablement contenté d’en lire le passionnant récit, plein de bons rebondissements, au premier degré, sans y
    voir de message politique particulier… D’ailleurs, puisque c’est une saga familiale, il faut savoir que le personnage de Charles n’est pas nécessairement le pion central du récit! On
    aborde la saga via sa petite histoire, mais il n’est pas un héros pour autant!! Si ça peut te rassurer, je te vends le scoop pour pas cher : il deviendra un parfait salaud, qui trahira ses amis
    et trompera ses épouses et maîtresses!!! Plusieurs personnages, tant hommes que femmes, seront bien plus positifs et agréables que lui, tout au long des 8 tomes! Pour ma part, j’ai donné 15 sur
    20! Ça a d’ailleurs été la série qui m’a donné le goût de me plonger plus sérieusement dans l’univers de la BD! C’est grâce à elle si je me suis mis à me faire des dossier d’analyses et
    de critiques, et à lire et collectioner des séries pour adultes!!

  3. Yaneck Chareyre02/01/2012 19:14

    J’entends ce que tu dis. Mais vraiment, Jean Van Hamme est un scénariste que j’aborde avec la plus grande des prudences, car il est mine de rien très politique. J’ai pu apprécier Le chninkel, par
    exemple, malgré ses aspects profondément catholiques, mais il faut vraiment qu’il donne le meilleur de lui-même pour que je me retrouve dans ses écrits, même un peu. Et avec un tel tome 1, il me
    fout à distance immédiatement. Désolé, mais là, ça m’énerve trop, même si c’est le pire personnage de la saga. ^^

  4. Joelle17/01/2012 09:24

    J’ai lu cette série il y a quelques années et j’avais assez apprécié le dessin qui cadrait bien avec le sujet mais l’histoire m’avait paru plutôt banale (d’ailleurs, je n’en garde que peu de
    souvenirs !).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s