Warhammer 40000 tome 1- La croisade des damnés (Jeudi comics)

Warhammer-40000-tome-1

Série: Warhammer 40000
Tome: 1
Titre: La croisade des damnés
Scénaristes: Dan Abnett, Ian Edington
Dessinateurs: Greg Boychuk, Lui Antonio
Coloriste: JM Ringuet
Editeur VF: Soleil
Editeur VO: Games Workshop
Date de publication VF: Mai 2008

 

41e siècle. A travers l’espace, des guerres sont menées par les armées de l’Empereur, les corps de Space Marines, contre les vermines Xenos, Eldars, Orks et autres Tau. Les Blacks Templar sont un de ces corps d’armée. Et leur recrutement est sanglant. Seuls les meilleurs guerriers pourront rejoindre la sainte croisade qu’ils mènent pour l’Empereur.

Bon, rien que sur le résumé, je sens que j’ai perdu du monde en route. Warhammer 40000, c’est un jeu de figurine à peindre, et cet album propose un gros plan sur un des groupes du jeu, les Black Templars. Mais pas que. Il y a aussi des pages sur les Blood Angels, je pense. En fait, c’est assez nébuleux, la construction du scénario étant particulièrement nébuleux, et pas à cause du space opera. Plusieurs lignes spatio-temporelles se croisent au cours de l’album, avec deux récurrentes, le recrutement des Blacks Templar, et la mise en service d’un Dreadnought, machine de combat contenant un ancien space marines mourant. C’est sympa hein? Avec de telles descriptions, vous vous doutez que nous n’avons pas affaire là à de bons sentiments et des réflexions profondes. C’est bourrin, violent, et relativement basique. Pourtant, je trouve que ça ne permet pas de bien intégrer l’univers. Comme les époques sont mélangées, et mal indiquées, on ne comprend pas toujours où on est, et les spécificités de l’univers ne sont balayées que très légèrement. Difficile de comprendre la loyauté des Templar à l’égard de l’Empereur quand on ne sait pas qui est l’Empereur. Même moi qui connais un peu l’univers, j’ai eu du mal, c’est vous dire. Quel dommage, quand on sait avec quel talent Dan Abnett a relancé le cosmique chez Marvel Comics…
Au dessin, c’est à peine plus clair. Deux auteurs, avec des styles différents, mais en aucun cas agréables. Des mises en couleurs agressives et déplaisantes. Il faut s’accrocher sur certaines planches.

Voilà clairement un produit marketing, une déclinaison d’un produit particulier, le jeu de figurines. Il n’est pas du tout accessible aux néophytes de l’univers, et n’est réservé qu’aux connaisseurs. Et encore pas à ceux qui ont bon goût.

 

Ils en ont parlé: Scénario,

Warhammer-40000-tome-1_-plancheLogo top bd09/20

Publicités

6 réflexions sur “Warhammer 40000 tome 1- La croisade des damnés (Jeudi comics)

  1. Fan de BD29/12/2011 08:13

    je suis d’accord avec toi! pour moi aussi c’est un bon produit marketing que ce soit warhammer 40000 ou warhammer tout court!

  2. Michael31/12/2011 12:08
    J’aimerai bien lire ce dépliant publicitaire, euh pardon cette BD ayant joué dans ma jeunesse W40K (pour les intimes)

  3. PG Luneau31/12/2011 15:47

    Wow!! Le dessin est horrible et le scénario nul, en plus d’être confus, mais tu donnes quand même un 9!!!!!!! À mes yeux, ça mériterait un 1 ou 2 sur 20, pas plus!!

  4. Yaneck Chareyre31/12/2011 16:48

    Je sais, j’ai du mal à être très méchant dans mes notes… Faut vraiment que je sois en pur rejet pour noter bas. Il ne suffit pas que ça soit nul, il faut que ça soit interpellant, pour que je
    cartonne violemment.

  5. Pingback: Warhammer 40000 tome 1- Volonté d’acier, George Mann, Tazio Bettin, Soleil | Les Chroniques de l'invisible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s