Le Décalogue tome 9- Le papyrus de Kôm-ombo (Mardi chronique)

Le-Decalogue-tome-9

Série: Le Décalogue
Tome: 9
Titre: Le papyrus de Kôm-Ombo
Scénariste: Franck Giroud
Dessinateur: Michel Faure
Editeur: Glénat
Date de publication: 2003

 

Août 1798. Les armées républicaines françaises sont coincées au Caire à cause du blocus de l’Amiral Nelson. Suivant l’exemple de leur dirigeant, le charismatique Napoléon Bonaparte, un petit groupe se forme pour aller explorer un site mystérieux en Nubie. Il se dit que des hérétiques musulmans s’y seraient réfugiés depuis des siècles. Du point de vue archéologique, et stratégique, la France a tout intérêt à en savoir plus. Un petit groupe de soldat, dirigé par le Capitaine Eugène  Nadal, accompagne donc l’archéologue et artiste Fernand Desnouette sur place. Mais ces terres éloignées ne sont pas pacifiées, et le danger va se faire très pressant.

Avant-dernier tome de la saga du Décalogue, et nous approchons de plus en plus de la création de ces commandements qui ont changé tant de destins. Nahik, le livre réalisé par Hortense Nadal, était composé d’aquarelles sublimes, découvrons donc comment elles ont été peintes. Ce n’est pas l’album que je préfère, dans cette série. Il éclaire sans nul doute les deux précédents, mais je trouve qu’il se perd un peu dans l’avancée de la trame « Décalogue ». Au final, on n’en sait guère plus à ce sujet, la plupart des réponses manquantes allant êtres révélées dans le dernier tome. Je suis peut-être un peu exigeant pour cet ouvrage, mais j’aurai aimé déjà en savoir un peu plus.  Eugène est un anti-héros, j’ai eu un peu de mal à m’y attacher. Il est certes guidé par de nobles idées, mais surtout par celle qui veut que la fin justifie les moyens. C’est un homme qui se drape dans la dignité, et qui à mon sens un manque un peu lui-même. Est-il voulu comme un symbole de son époque, par Franck Giroud? Le symbole de cette jeune République Française, patrie des Lumières, qui finalement se veut autant conquérantes que les musulmans qu’elle combat en Egypte? Au nom des Lumières, ou au nom d’Allah, Giroud ne nous interroge-t-il pas plutôt sur la guerre elle-même?
Michel Faure ne restera pas plus mon auteur préféré de la série. Je trouve son dessin un peu léger, sur les personnages qu’il met pourtant beaucoup en valeur. Il ne me convient pas. Et sa mise en couleur, que je pense directe, ne me convainc pas plus. Ce n’est pas mauvais, ça reste dans un travail plus que correct, mais à moi, il ne parle pas.

Vous l’aurez bien compris je reste en demi-teinte sur cet album, dont l’ambiance globale n’a pas réussi à me toucher. Le fond reste très intéressant, mais il me manque un petit quelque chose pour être réellement emporté.

 

Ils en ont parlé: Scénario.

Le-Decalogue-tome-9_-plancheLogo top bd15.5/20

 

4 réflexions sur “Le Décalogue tome 9- Le papyrus de Kôm-ombo (Mardi chronique)

  1. PG Luneau Il y a 2 ans

    Je ne me suis jamais mis à cette série… elle semble pourtant intéressante… J’y viendrai sans doute un jour… après mes 1400 titres en attente! 😉

  2. Joelle Il y a 2 ans

    J’ai lu toute cette série il y a quelques années mais je ne garde déjà plus aucun souvenir de l’histoire ou de mes impressions globales ! Comme quoi, elle ne m’a pas vraiment marquée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s