Pauvre Lampil tome 1 (Samedi chronique)

Pauvre-Lampil-tome-1

Série: Pauvre Lampil
Tome: 1
Scénariste: Raoul Cauvin
Dessinateur: Willy Lambil
Editeur: Dupuis
Date de publication: Janvier 1977

Willy Lampil est dessinateur chez Dupuis, pour lequel il réalise la série Panty et son kangourou, qui passe dans le grand magazine maison Spirou, bien entendu. Mais une carrière d’auteur ce n’est pas toujours une sinécure, surtout quand on doit vivre avec les monstres sacrés comme Peyo et Franquin, et que l’on recherche à son tour la renommée. Pauvre Lampil, il n’a pas toujours une vie facile.

Voici donc caricaturées les relations entre Cauvin et Lambil, les deux auteurs des Tuniques Bleues, par les auteurs eux-mêmes. Un portrait un peu acide de leurs relations, mais surtout du métier de dessinateur de bande dessinée, à une époque où la reconnaissance est ridicule, en dehors des légendes déjà citées. Pour une fois, j’ai pris plaisir à lire de l’humour made in Cauvin. Ce n’est pas la grande rigolade, mais ce n’est pas le but. Il y a derrière les situations gagesques toujours la volonté de dire quelque chose de la société dans laquelle évoluent les deux auteurs. Sur leur médiatisation, sur les rapports à l’éditeur, mais aussi et surtout sur le rapport de l’auteur lui-même à son travail. C’est une bonne idée et cela rend l’album très intéressant. Deux niveaux de lecture, voilà bien longtemps que je n’avais pas vu cela chez Cauvin, et ça m’incite à trouver et lire les albums suivants.
Willy Lampil, c’est toujours un plaisir pour moi de le voir dessiner. J’apprécie vraiment de le retrouver sur un autre univers que les Tuniques bleues, et cela confirme tout son talent. C’est un excellent dessinateur, qui n’a pas son pareil pour transmettre des émotions.

Bonne découverte donc, que cette série parodique. Elle montre que Cauvin peut aussi faire de l’humour intelligent. Quel dommage qu’il n’ait pas fait plus d’albums et de séries de ce genre…

Pauvre-Lampil-tome-1_-planche

Logo top bd15.5/20

Publicités

8 réflexions sur “Pauvre Lampil tome 1 (Samedi chronique)

  1. Belzaran19/11/2011 10:30

    En plus, c’était précurseur de la vague d’autobiographique dont nous sommes innondés depuis des années.

  2. Yaneck Chareyre19/11/2011 14:48

    Je place ça plutôt dans la veine « regard sur les coulisses de la création bd », que dans celle des autobiographies, je trouve. Ce n’est pas réellement leur vie qui est proposé là

  3. PG Luneau19/11/2011 16:03

    Personnellement, je les ai lus il y a plusieurs années, et je les ai trouvés un peu répétitifs, à la longue. Je crois que c’est le genre de série qu’on est mieux de lire au compte-gouttes. Le thème
    des coulisses du milieu reste toutefois intéressant, par contre, tu as raison!!
    Parlant de Cauvin, j’attends toujours ta «réflexion à tête reposée» sur ma chronique au sujet de ce «grand» scénariste!! 😉

  4. Yaneck Chareyre19/11/2011 16:54

    Yeap, je vais essayer de te livrer ça aujourd’hui. J’ai un nouveau contributeur au top qui me demande BEAUCOUP de taff ^^
    Je sais que sur cette série, il existe une intégrale, peut-être est-ce un format qui ne lui convient pas. Mais un album, comme ça, en passant, c’était très sympathique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s