Le cri du peuple tome 1- Les canons du 18 mars (Mardi chronique)

Le-cri-du-peuple-tome-1

Série: Le cri du peuple
Tome: 1
Titre: Les canons du 18 mars

Auteur: Jacques Tardi
Editeur: Casterman
Date de publication: 2001
D’après l’œuvre de Jean Vautrin

 

J’emprunte beaucoup en Bibliothèque municipale. J’emprunte même à tout va, imaginez que je suis désormais reconnu sur la plupart des dix établissements que je fréquente. Mais du coup je néglige beaucoup mes propres possessions. Voici donc un extrait de ma propre bibliothèque, un ouvrage fort, sur une période peu connue de notre histoire.

18 mars 1871. Alors que le second Empire a été défit par la victoire prussienne, et la République rétablie, les tensions en France n’ont pas fini de s’exprimer. A Paris, et surtout à Montmartre, les habitants gardaient des canons afin de défendre la ville. Mais la menace marxiste pesant, le président Adolphe Thiers envoie l’armée réquisitionner ces canons. La population ne tarde pas à l’apprendre et les parisiens se massent alors sur les Champs Polonais pour défendre leur bien. Soldats et peuple se font alors face.

La Commune de Paris, puisque c’est de cet évènement qu’il s’agit, est un sujet fort peu traité par les cours d’Histoire, comme si la France hésitait encore sur le regard qu’elle devait porter sur cette période. Il y a ceux qui s’en réclament, ceux qui dénoncent un soulèvement communiste, mais nous n’avons pas vraiment d’unité sur cette question.
Jacques Tardi aime, lui, ces périodes, ces sujets. Il aime montrer les luttes du Peuple, et il n’est pas étonnant de le retrouver à mettre en dessins un tel thème. Derrière la toile de fond historique, Jean Vautrin a placé une « petite » histoire, l’affrontement entre un ancien notaire et un nouveau capitaine de l’armée française, des suites d’une vieille affaire les concernant tous les deux. Ainsi donc, on suit d’abord Bassicousse, le notaire devenu agent de la Sureté, puis le Capitaine Tarpagnan, l’officier a qui on a ordonné de tiré sur la foule. Ceci nous permet de croiser des figures marquantes de l’époque, comme Gustave Courbet (le peintre, L’origine du monde, entre autre) ou Jules Valles (romancier et journaliste). La petite nous permettant de naviguer dans la grande. Tardi est particulièrement à l’aise dans les décors de la commune. Barricades, quartiers minables, bars de coupe-jarrets, c’est le petit peuple qui est en ébullition et l’auteur apprécie pleinement.
Ceci dit, si le sujet est intéressant, enrichissant, utile, je trouve ce premier tome un peu lassant. Je n’ai pas très envie de continuer ma lecture, alors pourtant que je fais partie du public cible de cet album. Je ferai sans doute l’effort, mais je me lasse un peu du trait de Tardi, qui manque un peu de variété, de respirations. Le rythme est assez monotone, la mise en scène ne dynamise pas une intrigue qui manque un peu de souffle. Sans doute que cet aspect se résorbera par la suite, à mesure que la Commune sera mise en danger, mais pour l’instant, rien ne vient réellement apporter de dynamisme, et c’est assez regrettable. Surtout que le format à l’italienne donne un sentiment d’oppression, de compression, qui vient alourdir encore l’effet.

Un avis très partagé donc, vous l’aurez compris, entre l’utilité de l’œuvre et son caractère un peu austère. J’apprécie Tardi, sans être un inconditionnel, alors peut-être que les fans auront moins de difficultés. Les amateurs de grandes fresques historiques y trouveront leur compte aussi. PG Luneau, lui, passera son tour (private joke inside).

Le-cri-du-peuple-tome-1_-plachetopbd_201316/20

2 réflexions sur “Le cri du peuple tome 1- Les canons du 18 mars (Mardi chronique)

  1. PG Luneau Il y a 1 an

    C’est vraiment chouette : je cherchais de quelle façon polie j’allais te dire que je passerais mon tour… et tu l’as dit pour moi!!! Merci de si bien me connaître!! ;^)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s