Le dernier Troyen tome 2- La reine des Amazones (Samedi chronique)

Le-dernier-troyen-tome-2

Série: Le dernier Troyen
Tome: 2
Titre: La reine des Amazones
Scénariste: Valérie Mangin
Dessinateur: Thierry Demarez
Editeur: Soleil
Date de publication: Novembre 2004

Enée le stratège troyen est toujours en fuite avec les quelques vaisseaux qu’il a réussit à sauver de la destruction de sa planète. Pour faire étape, il a pris la route de la planète Thrace, lieu de vie des redoutables Amazones, alliées des troyens. Mais en chemin, la déesse Vénus l’avertit que la planète est sous le coup d’une puissante malédiction. Mais Enée ne faiblit pas, et constate de lui-même l’étendue des dégâts. La capitale des amazones a été maudite par Minerve, et recouverte d’une étendue de sel qui ne fait que se développer.

J’ai commencé ma lecture sans avoir relu le tome 1 de cette série, persuadé d’avoir affaire à quelque chose de très moyen. Il est plaisant d’être détrompé, parfois. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette vision futuriste de l’Odyssée mais surtout de l’Enéide de Virgile. Valérie Mangin réinterprète volontairement le passage des troyens et achéens sur les terres Amazones, pour les confronter à une menace épique, une nouvelle Méduse. Comme la première, celle-ci transforme en statue quiconque la regarde. Ou plus ou moins, mais comme c’est une des énigmes de l’aventure, je ne vous en dit pas plus à ce sujet. En passant, la scénariste nous propose aussi son regard sur les rapports homme-femme, via ces femmes masculinisées que sont les guerrières au sein tranché (ici, des clones ayant génétiquement supprimé un de leur sein, on est dans la SF, autant en profiter). Cet album conjugue donc tout ce que peut attendre d’une bonne série de Science-Fiction, avec le petit plus des références aux grands mythes grecs et romains. Pour ma part, je suis complètement satisfait, et vais me jeter sur la suite de la série ave bel appétit.
Thierry Démaret, le dessinateur, était ma petite crainte, en ouvrant ce tome 2. Je reste totalement subjugué par les dessins d’Aleksa Gajic sur le Fléau des Dieux, le premier volet des Chroniques de l’Antiquité Galactique. Mais en fait, avec son style différent, il a su me convaincre, me conquérir. Il a progressé, je pense, aussi. Mais il nous propose des décors riches, des designs SF plaisants, et des couleurs parfaitement utilisées. Il prend sa juste place dans l’univers de Valérie Mangin, et finalement, c’est aussi pour lui que j’ai envie de continuer ma lecture.

Soleil nous propose là une série intelligente et bien menée, qui prouve aussi qu’avec un bon scénariste inspiré, on peut faire du Soleil sans faire de la mauvaise qualité.
Un exemple à reproduire plus souvent.

Ils en ont parlé: ScénarioBD Gest.

Le-dernier-troyen-tome-2_-planche

Logo top bd16.5/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s