Sandman le Maître des Rêves tome 1- Prélude (Jeudi comics)

Sandman-tome-1

Série: Sandman Le Maître des rêves
Tome: 1
Titre: Préludes
Scénariste: Neil Gaiman
Dessinateurs: Sam Kieth/ Mike Dringenberg
Coloriste: Robbie Busch
Editeur VF: Le Téméraire
Editeur VO: DC Comics
Label VO: Vertigo
Date de publication VF: Mai 1997

 

Le marchand de sable, Morphée, Sandman dispose de plusieurs surnoms. Le seigneur des Rêves est une entité puissante, mais malheureusement, il parvient à se faire piéger en 1946 par un petit magicien. Toute une vie d’homme le seigneur des rêves est donc enfermé, incapable de revenir en son royaume. Une étrange épidémie liée au sommeil et aux rêves frappera les hommes toutes ces années durant. Et puis un jour, une erreur, un geste de trop, et la prison ne pourra plus le retenir. Ainsi donc, Sandman va pouvoir se libérer, et faire face à tout ce que son absence et son emprisonnement ont pu transformer.

Sandman fait partie de ses œuvres référence du label Vertigo. Neil Gaiman, l’auteur britannique, a développé toute une mythologie, dont vous aviez pu déjà lire une partie ici, relative à Death. C’est Dream, qui est en scène dans Sandman. Une belle intrigue mystique, un peu nébuleuse, forcément cosmogonique. Et dans le même temps, Neil Gaiman parvient à lier son personnage à d’autres pans de Vertigo, voir même de DC Comics. Est annoncé une rencontre avec la Justice League of America, mais dans ce tome, c’est une rencontre avec le détective mystique Constantine, autre personnage apprécié de Vertigo, via sa série Hellblazer. C’est donc une belle réussite que de mêler univers partagé et intrigue personnelle et différente.
Le dessin de Sam Keith accompagne parfaitement ce décalage. Son style est sombre, et assez agressif. Il n’y a pas de beauté dans ce qu’il dessine, que de l’horreur plus ou moins poussée. Ce qui m’étonne, c’est de percevoir en Sam Kieth le trait de Todd McFarlane, créateur de Spawn. Je pense que le second a fortement été inspiré par le premier tant on retrouve chez lui une similitude au niveau des visages.

Si vous avez envie de lire du comic book différent, un peu trash, métaphysique, et pourtant totalement passionnant, alors Sandman est fait pour vous. Un personnage charismatique, un dessin parfaitement adapté, le statut acquis par cette série auprès des amateurs m’apparaît comme une évidence.

Sandman-tome-1_-planche

Publicités

3 réflexions sur “Sandman le Maître des Rêves tome 1- Prélude (Jeudi comics)

  1. Snoopy03/11/2011 15:55

    Tout à fait d’accord. Si on me demandait de ne garder que quelques comics dans ma collection, Sandman en ferait surement partie. J’ai commencé à découvrir cette série il y a un peu plus d’un an. Je
    suis assez lent dans ma découverte (je n’en suis qu’au volume 4) vu que je lis au gré de mes envies, mais chaque lecture est un réel plaisir !

  2. Yaneck Chareyre04/11/2011 08:02

    Il est particulier, c’est indéniable. Un peu agressif, un peu acide. C’est vraiment l’illustration d’un courant de pensé un peu underground propre aux années 80, je trouve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s