La vierge froide et autres racontars (Semaine Petits Editeurs)

La-vierge-froide-et-autres-racontars

Titre: La vierge froide et autres racontars
Scénariste: Jorn Riel/ Gwen de Bonneval
Dessinateur: Hervé Tanquerelle
Editeur: Sarbacane

Au Nord-Est du Groenland, des trappeurs ont longtemps vécu, isolés au milieu des glaces, pour chasser les animaux, et en prendre les peaux. Laissez vous guider dans cet univers méconnu, et venez découvrir les figures qui le peuplent. Bjorken le philosophe, Herbert et son coq, Joenson le tatoueur, et surtout, Emma, la vierge froide…

Je me suis laissé tenté par cet album, chroniqué par Mo’la fée sur son blog il y a de cela un moment. En feuilletant l’album, je me suis dit que le dessin me convenait, alors j’ai décidé de me laisser embarquer.
Dépaysement assuré. Les personnages hauts en couleur qui sont présentés, ne vous laisseront pas indifférents. Clairement, ils vivent durement, avec des conditions climatiques plus que rudes, et des dangers partout. Ours polaires, crevasses, banquise… Et pourtant, rares sont les déprimés. Il y en a, bien entendu, mais il y a surtout des… fous. J’exagère un peu, mais pour survivre ces personnages semblent développer des folies douces, des travers, qui résistent plus ou moins lorsqu’ils se rassemblent. On sent le poids de la solitude, sur Herbert, notamment. Imaginez-le avec un coq comme partenaire de chasse, persuadé que l’animal lui parle comme un être humain. Les auteurs, eux, ne laissent aucun doute, le coq ne parle pas. Mais ils ont un regard bienveillant sur Herbert, comme sur tous les doux dingues qui parsèment la banquise.
C’est un chouette voyage. Plusieurs histoires, qui s’enchaînent bien, mais avec des pauses régulières pour jouer à la baleine et prendre une respiration avant de reprendre.
Je découvre aussi Hervé Tanquerelle, dont le style de dessin m’a plutôt plu. J’aurais envie de le lire encore, de voir ce qu’il peut donner sur d’autres thèmes. Le noir et blanc lui convient bien, et je ne suis pas sans penser à Matthieu Blanchin, le dessinateur de Martha Jane Cannary chez Futuropolis. Sans doute Tanquerelle a-t-il un dessin un peu plus policé, mais j’ai vraiment l’impression de leur trouver une communauté de style.

Je recommande donc ce voyage bien volontiers. On apprend des choses, on sourit, on compatît, bref, on passe un très bon moment.

La-vierge-froide-et-autres-racontars_-planchetopbd_2013

16/20

Une réflexion sur “La vierge froide et autres racontars (Semaine Petits Editeurs)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s