Thorgal tomes 11 et 12 (Lundi classique)

Thorgal-tome-11

Série: Thorgal
Tome: 11
Titre: Les yeux de Tanatloc
Scénariste: Jean Van Hamme
Dessinateur: Gregorz Rosinski
Editeur: Le Lombard

 

Tandis que Jolan et Pied-d’arbre essayent d’échapper aux Xinjins, Thorgal, Aaricia, Kriss et Tjall progressent toujours plus profondément sur les terres d’Ogotaï. Mais la jungle est un lieu dangereux, surtout lorsque l’on est accompagné d’une vipère aussi venimeuse que Kriss de Valnor. Jolan, lui fait finalement la rencontre de Tanatloc, le dieu des Xinjins. Qui serait beaucoup plus?

Toujours aussi parfait, il n’y a rien à redire. Le scénario, les dessins, tout est parfait. Et puis on découvre comment les plans de Van Hamme se mettent parfaitement en place. Que ce qu’il avait présenté dans les trois premiers tomes trouve son utilité.
N’hésitez pas un instant. Ce cycle est juste le meilleur de toute la série.

 

Ils en ont parlé: Scénario,

Thorgal-tome-11_-planche

Thorgal-tome-12

Série: Thorgal
Tome: 12
Titre: La cité du dieu perdu
Scénariste: Jean Van Hamme
Dessinateur: Gregorz Rosinski
Editeur: Le Lombard

 

Jolan est devenu Hurukan, le nouveau dieu des Xinjins, après la mort de Tanatloc. Thorgal et Kriss, eux, se sont infiltrés dans la ville d’Ogotaï, à la rencontre de leur contact, l’un des chefs de l’armée. Mais ils apprennent là le véritable but de leur mission: tuer Ogotaï. Et si cela ne dérange pas le moins du monde Kriss de Valnor, Thorgal, lui, s’y refuse, et repart rejoindre Aaricia et Tjall hors de la ville. C’était sans compter l’avidité et la jalousie de Kriss, qui ne permettra pas un tel affront.

Et voilà, les révélations tombent, dans cet album, sur l’ascendance de Thorgal, et sur le peuple des étoiles. Quel plaisir de lire une si bonne histoire, si bien menée…
Cet album là reste au diapason de ses prédécesseurs du cycle du pays Qa. Excellent.
Pas la peine d’en dire plus.

 

Ils en ont parlé: Scénario,

Thorgal-tome-12_-planche

Logo top bd17/20

Publicités

6 réflexions sur “Thorgal tomes 11 et 12 (Lundi classique)

  1. PG Luneau11/10/2011 04:47

    Moi, j’en ai lu un extrait (un court récit, de 16 ou 18 planches, avec un petit nain)… et je suis resté assez pantois. Absolument TOUS mes amis ont trippé sur cette série, et m’en parlent en bien
    depuis des années… Mais rien n’y fait : je n’accroche pas! Les couvertures évanescentes, genre «toiles à l’huile», ne m’attirent pas une seconde, et les dessins intérieurs, qui n’ont pas grand
    chose à voir avec le style des couvertures, me laissent tout aussi indifférent!!!
    C’est bien dommage, car j’aime bien Van Hamme, que je trouve vraiment très habile comme scénariste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s