Prométhé tome 1- Atlantis (Samedi chronique)

promethee-tome-1

Série: Prométhée
Tome: 1
Titre: Atlantis
Auteur: Christophe Bec
Coloriste: Sébastien Gérard
Editeur: Soleil
Date de publication: 2008

22 Septembre 2019. A 13h13 UTC, toutes les horloges s’arrêtent soudainement à travers le monde. Pour reprendre leur marche quelques minutes ensuite. Quelle est la cause de cet évènement incompréhensible? Un mécanisme datant de l’antiquité grecque pourrait-il en être le responsable? Mais pourquoi alors retrouver des navires perdus depuis plus d’un siècle, soudainement en état de marche sur les mers? Personne n’a la réponse, mais certains, cherchent à comprendre.

Vous me pardonnerez de faire court dans cette présentation de l’histoire, mais je m’en voudrai de vous priver des nombreux rebondissements qu’il contient, et des nombreuses questions qu’il pose. Christophe Bec propose une intrigue pour l’instant nébuleuse, mais qui a toutes les chances de s’éclaircir par la suite, et promet beaucoup. De nombreux éléments interviennent, et vont chatouiller l’amateur de mystères qui est en chaque lecteur. Sommes-nous dans un ouvrage de science-fiction? Peut-être mais rien n’interdit l’implication d’une quelconque magie. Il est encore trop tôt pour le dire. Bec lance de nombreuses pistes, n’en résout aucune, et c’est le charme de ce genre d’album. Il prend son temps, pose son intrigue globale, la question de résoudre les énigmes viendra bien assez tôt. Même si j’ai mis un peu de temps pour me décider à lire cet album, en fait l’histoire ne me fait pas regretter de l’avoir emprunté en bibliothèque.
Le dessin non plus. J’aime bien ce dessin photo-réaliste {J’ai cru reconnaître Jonathan Lapaglia (FBI portés disparus) ou Jonathan Frakes (Star Trek NG) dans certains personnages, l’auteur s’inspirerait-il de photos?}, cela donne l’impression de se retrouver dans un film, ou une série américaine. Cela convient parfaitement à l’histoire proposée. La mise en couleur est assez claire, lumineuse, et il n’y a pas d’abus d’encrage, ce qui donne un dessin particulièrement facile et agréable à lire.

Globalement très satisfait donc de ma lecture, je suis bien conscient que c’est une série courte qu’il faudra réellement juger sur son ensemble, puisque nous n’avons là que l’introduction de l’histoire. Mais je continue volontiers avec Christophe Bec pour voir ce qu’il a en tête.

 

ils en ont parlé: Krinein, Scénario, Blog Médiapart.

Publicités

8 réflexions sur “Prométhé tome 1- Atlantis (Samedi chronique)

  1. PG Luneau08/10/2011 06:41
    Tu nous émoustilles totalement avec cette entrée en matière!! Dommage que tu n’aies pas mis de page en exemple : ce que tu expliques du type de dessin m’intrigue énormément et me pousse encore
    plus, si ça se trouve, à aller voir de quoi il en retourne. Quel commentateur sournois tu fais, toi!!!

  2. Belzaran08/10/2011 10:39
    On m’a offert le premier tome de cette série, en effet prometteur. La suite est simplement calamiteuse.

  3. Yaneck Chareyre08/10/2011 11:55

    Je te trouve dur… Certes, le dessin perd en qualité, mais je ne trouve pas le scénar calamiteux moi. J’aime bien.

  4. Yaneck Chareyre09/10/2011 07:24

    Ca doit être passager.

    Pour la comparaison, non, le dessin est plus photo réaliste encore. Mais surtout, plus aboutit que l’exemple que tu donnes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s