Aimé Lacapelle tome 1- Je veille au grain (Vendredi chronique)

Aime-Lacapelle-tome-1

Série: Aimé Lacapelle
Tome: 1
Titre: Je veille au grain
Auteur: Jean-Yves Ferri
Editeur: Fluide Glacial
Date de publication: Mars 2000

 

Aimé Lacapelle est agriculteur dans le Tarn, il a une bonne cinquantaine, et une mémé bien plus âgée que lui. Aimé est aussi membre du BIT, Bureau d’Investigation du Tarn, la police agricole. A la demande du maire, il s’occupe de toutes les enquêtes qui touchent de près ou de loin aux cultures de la région et aux cultivateurs. Les vilains sont prévenus, Aimé Lacapelle veille.

Histoire de faire plaisir un peu à Eric de Blogbrothers, un peu d’humour. Du Fluide Glacial, pour changer un peu. Il faut dire qu‘Esterella m’avait donné envie de lire un Aimé Lacapelle.
Ma foi, c’est très sympathique. Aimé fait un bon héros, avec à la fois un côté inoxydable que rien n’arrête, et une image de bouseux puceau vivant encore avec sa mémé. Le mélange est parfaitement dosé, pour que le personnage ne soit ni un looser, ni un total sur-homme. A ce titre, j’aime beaucoup la dernière histoire de l’album qui voit Aimé tenter d’aller se déniaiser dans une boîte de nuit. Très drôle, très frais, et surtout, totalement décapent pour l’image du héros bâtie sur les premières histoires. Ce n’est pas un album hilarant, mais c’est un album très sympathique, qui donne le sourire, et qui n’oublie pas d’égratigner un peu les clichés sur la campagne et les citadins. Le petit côté politique est aussi bienvenu, avec une jolie charge symbolique sur les OGM. Juste équilibre, c’est vraiment le qualificatif que je trouve le plus pertinent sur cet album.
Et côté dessin, Ferri a le chic pour à la fois dessiner des gueules incroyables pour les paysans, et des filles sublimes et sexy. Avec le même trait, c’est très fort.

Bonne découverte donc, avec un album intelligent, bien construit, et qui saura plaire à la fois aux adeptes de la modernité à tout crin, et aux paysans attardés des vallées savoyardes. S’ils lisent de la bd.

 

 

PS: Petite dédicace pour Eric, qui demandait un peu plus d’humour ici, lorsque j’ai posé la question…

 

Ils en ont parlé: Coin BD,

Logo top bd15/20

 

6 réflexions sur “Aimé Lacapelle tome 1- Je veille au grain (Vendredi chronique)

  1. PG Luneau07/10/2011 23:42
    On semble être assez proche de l’humour génialissime du Retour à la terre, non? Même le thème est semblable! Et le dessin se rapproche assez de celui de Larcenet!

  2. Yaneck Chareyre08/10/2011 08:58

    Ferri étant le scénariste du retour à la terre… ^^

    Mais non, c’est différent, là, on est dans la vraie ruralité, pas dans le citadin néo-rural.

  3. Ay7407/10/2011 20:21

    Et pourquoi savoyards, les paysans attardés ?
    Et BD Fugue ça vient d’où ? Et Meynet il vit ou ? Et le festival de BD de Chambéry c’est dans quel coin ?
    Une BD, un petit morceau de Rebloch’, une petit Cote du Rhône (parce que question on est un peu mauvais), le bonheur il est pas loin !

  4. Yaneck Chareyre08/10/2011 08:57

    Parce qu’ayant de la famille en savoie, je sais tout le bien qu’on peut penser des paysans savoyards perdus dans leur vallée, et de leur ouverture d’esprit. Alors oui, c’était une pique
    totalement gratuite mais j’assume ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s