Fraternity tome 1 (La BD du Mercredi)

fraternity-tome-1

Série: Fraternity
Tome: 1
Scénariste: Juan Diaz Canales
Dessinateur: José Munuera
Coloriste: Sedyas
Editeur : Dargaud
Date de publication: 2011

 

Les Etats-Unis d’Amérique, en plein durant la guerre de Sécession. Une petite communauté, Fraternity, tente de survivre dans cette époque sombre, et de sauver ses idéaux d’égalité et de respect pour tous. Mais les tensions s’accumulent. De nouveaux arrivants bousculent sans cesse le fragile équilibre. Et un sans doute plus que les autres: un garçon nommé Emile, mais trouvé dans la forêt, nu et muet, par les habitants de Fraternity. Il est lié à un secret trouble qui concerne la région.

Le scénariste de Blacksad, le dessinateur du signe de la lune, l’annonce était alléchante. Lorsque j’ai vu cet album, il m’a tout de suite interpellé. Impossible de passer à côté. Heureusement, une de mes bibliothécaires a du se faire la même réflexion. Et pour elle, je ne sais pas, mais pour moi, c’est une déception. Le potentiel était énorme et le résultat ne s’avère pas du tout à la hauteur. L’histoire ne s’avère pas du tout prenante, et je suis resté pour ma part hors de toute communion avec l’album. Cette communauté ne m’a pas attirée, aucun personnage n’a su me donner envie de m’intéresser à lui. Non, aucun… Le mystère surnaturel ne m’a pas plus attiré. a la limite, ça me fait penser à Lune d’Argent sur Providence, mais avec moins de contenu, et pas d’humour. C’est un album qui se prend trop au sérieux. Sans doute le désir de proposer une intrigue sombre. Mais comme elle ne vous emporte pas…
Et sans scénario valable, le dessin de Munuera est sans âme. C’est toujours le même qu’avant, mais comme il n’y a rien pour vous emporter, et bien il ne procure aucune sensation particulière.

Non, vraiment, c’est une grande déception, car j’attendais beaucoup de ces deux excellents auteurs. Je ne pense même pas regarder le tome 2 (c’est un diptyque), c’est vous dire.

 

Ils en ont parlé: Librairie Critic, Temps de livres, BD Gest, Scénario.

fraternity-tome-1_-plancheLogo BD Mango orange

 

Publicités

22 réflexions sur “Fraternity tome 1 (La BD du Mercredi)

  1. Yaneck Chareyre07/09/2011 09:17

    Ca c’est certain. Lis « Le signe de la lune », si tu aimes cet auteurs, c’est vraiment excellent.

  2. Yaneck Chareyre07/09/2011 09:17

    Sauf que sur deux tome, tu ne peux pas te permettre te rater le premier. Ca conditionne tout pour l’achat ou la lecture du tome suivant. Et là, pour moi, c’est raté. C’est pas mauvais, mais vu le
    talent de la team d’auteurs, c’est raté.

  3. wens en effeuillant le chrysanthème07/09/2011 14:29

    L’illustration est splendide, alléchante…mais ton commentaire n’est guère encourageant!

  4. Sara07/09/2011 16:05
    Je vais donc lire » Le signe de la lune » et passez mon chemin pour celui-ci. Les illustrations ont l’air superbes, cela dit, mais cela ne fait pas tout.

  5. Ay7407/09/2011 20:20

    Je partage ton avis, associer 2 grands noms ne fait pas toujours de la grande BD. C’est pas mauvais, mais à coté de Lune d’Argent sur Providence (achetés après avoir lu tes critiques) c’est pas
    bon. Le tome 2 sort le mois prochain, qui sait, peut-être que des détails anodins vont prendre du sens.
    J’espère la même chose de Voyage en Satanie, signé également par 2 grands noms (en fait 3 personnes) et assez moyen.

  6. Yaneck Chareyre07/09/2011 20:50

    Voyage en Satanie? C’est marrant, j’en lis le plus grand bien….

    (Et ravi pour Lune d’argent ^^)

  7. yvan07/09/2011 20:27
    J’attends le tome 2 pour me prononcer définitivement car ce premier tome se contente de mettre les différents éléments en place. Le graphisme est splendide par contre !

  8. Yaneck Chareyre07/09/2011 20:50

    Je trouve en tous cas l’histoire mal construite, pour qu’on reste à ce point sur notre faims, nous autres amateurs des deux auteurs.

  9. Noukette08/09/2011 00:17

    Dommage, j’avais beaucoup aimé moi, une de mes BD du mercredi d’ailleurs… J’attends la suite avec impatience !

  10. Arsenul08/09/2011 02:25

    je peux comprendre que la noirceur ne t’allume pas,mais de là à ne pas vouloir lire le tome 2!!! Je crois que j’ai un faible pour Munuera, ça teinte.

  11. Yaneck Chareyre08/09/2011 07:32

    Un dessin de qualité ne suffit pas, pour me donner envie de lire. Il me faut un scénario à la hauteur. Et là, je le trouve totalement raté, mal fichu, mal conçu. Donc je ne vois pas comment le
    tome 2 pourrait sauver le premier, vu ce qui a été mis dedans. Je le dis, cette histoire souffre d’un gros déjà vu pour moi.

  12. jlmunuera08/09/2011 07:51
    Hello,
    merci tout cas pour la lecture. C’est toujours dommage quand on touche pas un lecteur (ou plusieurs!), mais c’est dans la propre nature du jeu. On aura mis le mieux de nous même dedans, hein.
    On ne peut pas plaire à tout le monde, et pourvu que c’est tant mieux!Sinon, ce serait de la uniformité intelectuelle partout!
    Merci encore, le fait de lire un de mes bouquins et de mettre du temps à partager ses opinions c’est un compliment pour moi en soi meme.

  13. Yaneck Chareyre08/09/2011 08:35

    Si je m’attendais à ça… Mince, va falloir que je m’assume devant les auteurs maintenant. Moins facile. ^^

    Non, blague à part, merci de votre passage. Pour ce qui vous concerne, désolé monsieur Munuera, mais après Le signe de la Lune, je crois que j’ai commencé à vous idéaliser. ^^ L’oeuvre était
    vraiment parfaite, et vous étiez dans une osmose idéale avec le propos du scéariste. Du coup, cela rend très exigeant. Je suis sûr que si vous vous étiez appelés Robert Truc et Franck Machin,
    j’aurai été nettement moins « virulent ». Mais là, avec un tel duo d’auteurs (ça je l’ai déjà écrit, ça ne passera pas pour de la flatterie), j’avais des attentes beaucoup plus importantes.
    J’attendais le chef d’oeuvre, là où on aura finalement peut-être qu’une bonne bd si le tome 2 répond aux attentes exprimées ici par plusieurs autres lecteurs.

    Faut pas faire de l’excellente qualité avec des lecteurs et chroniqueurs tatillons dans mon genre, ça nous rend difficile après. ^^

    Ce qui n’empêche pas qu’en dehors de ce diptyque sur lequel je n’accroche pas, je garderai un oeil attentif à votre travail.

  14. PG Luneau08/09/2011 22:51

    Hi hi hi!! Comme on dit chez nous, ça «fesse dans le dash» (ça étonne, ça surpend), n’est-ce pas, d’avoir la réplique d’un auteur directement sur son blogue!! Ça peut parfois ébranler nos
    convictions, et on repense souvent à deux fois à ce qu’on a bien pu écrire!! Qu’est-ce que je me suis amusé à te lire, alors que tu essaies de te dépatouiller!! Mais tu t’en sors bien, n’aie
    crainte!!
    Chose certaine, c’est vrai que la planche que tu montres en exemple est très alléchante, plus que la couverture même!! Et le propos semble mystérieux et intéressant… pourtant, ça fait deux
    critiques que je lis qui disent que le propos n’est pas à la hauteur. Peut-être cet album souffre-t-il du syndrome du tome #1, qui met tout en place mais dans lequel il ne se passe pas grand chose?
    Peut-être que le tome #2 sauvera la donne? Comme je suis du genre optimiste, et qu’en plus je pardonne beaucoup à un récit s’il est bien dessiné, j’apprécierai peut-être quand même ce tome. Je
    reste très ouvert, en tout cas!
    Moi, tout ce que j’ai critiqué de Manuera jusqu’à maintenant, c’est son Sir Pyle S. Culape :
    http://www.lepigeonographe.com/luneau/sir-pyle-s-culape/-02-mauvais-souvenirs-154.html
    Puisque j’adore son dessin, il faudra bien que je lise le Signe de la Lune, manifestement, puisque tout le monde l’encense!

  15. Yaneck Chareyre08/09/2011 23:33

    Ca, j’ai tourné sept fois mon clavier dans ma bouche avant d’écrire. C’est plus facile d’envoyer mes chroniques positives à certains auteurs… Pour la chronique, j’y ai peut-être mis un peu
    moins de nuance, mais j’assume d’écrire mes chroniques d’un trait. Je trouve un angle, je le développe, et tant pis si tout n’est pas dit. Je ne fais pas dans le détaillé, je préfère faire dans
    la cohérence du propos.

    Bon, et sur cet album, voilà, mon regret, c’est que sur un diptyque, j’aurai aimé être emporté immédiatement. Comme je disais, beaucoup trop d’attentes, beaucoup trop d’exigences.

  16. PG Luneau08/09/2011 23:46
    Les attentes tuent, c’est bien connu!! Les bouddhistes l’ont bien compris : on n’atteint le Nirvana que par le détachement… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s