Baker Street tome 1- S. Holmes n’a peur de rien (Vendredi chronique)

Baker-Street-tome-1

Série: Baker Street
Tome: 1
Titre: Sherlock Holmes n’a peur de rien
Scénariste: Pierre Veys
Dessinateur: Nicolas Barral
Coloristes: Scarlett Smulkowski, Léonardo
Editeur: Delcourt
Date de publication: Avril 1999

 

Sherlock Holmes et le Docteur Watson, duo d’enquêteurs célèbre dans tout le Royaume-Uni, et bien sûr, au delà. Mais l’on ne connaît en fait que ce que Watson en a dit et écrit, et ce n’est pas l’exacte vérité. Voici contées quelques affaires telles qu’elles se sont réellement passées. Pierre Veys mêle l’hommage et les enquêtes alambiquées, à la parodie et l’humour. C’est un cocktail qui m’a beaucoup plu, et que j’aurai plaisir à retrouver. Nous avons là plusieurs affaires indépendantes, courtes mais efficaces. Il y a Lestrade et Moriarty, aussi, pour qu’il ne manque aucun personnage emblématique.
Nicolas Barral n’est pas un dessinateur de grand talent, mais il fait le job, comme on dit, et ne gêne en rien la lecture. J’aurai aimé un trait un peu plus précis sur les personnages. La caricature semble un peu le limiter. Il serait intéressant de le voir dans un autre genre pour se faire une idée précise de la qualité de son trait.

Excellent moment de lecture pour tout amateur de Sherlock Holmes qui ne soit pas un ayatollah intégriste de Sir Arthur Conan Doyle. Sans doute très drôle aussi pour toute personne dotée d’un brin d’humour. Bonne petite découverte.

Crime de lèse majesté, outrage à grand héros, voilà ce qu’est cet album. rand moment de rire et de parodie, voilà ce qu’il est vraiment. Loin de la légende, nous avons ici un Sherlock Holmes prétentieux (comme d’habitude vous me direz), imbu de lui-même (oui, pareil), mais faillible, égocentrique, et adepte de la petite blague ridicule. Watson servant de souffre douleur régulier. Jouissif.

 

Ils en ont parlé: Blog Brother, BD Paradisio, Coin BD,

 

Logo top bd15.5/20

Publicités

4 réflexions sur “Baker Street tome 1- S. Holmes n’a peur de rien (Vendredi chronique)

  1. PG Luneau22/07/2011 19:36

    Je te trouve un brin sévère envers la série ET envers le dessin de Barral, que j’adore, personnellement. Mais peut-être n’était-il pas encore à son summum dans ce premier (il y a longtemps que je
    l’ai lu!).
    Dans mon cas, j’ai critiqué le tome #5 de cette série que j’adore, il n’y a pas si longtemps:
    http://www.lepigeonographe.com/luneau/baker-street/-05-le-cheval-qui-murmurait-a-l-oreille-de-sherlock-holmes-190.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s