Intégrale Carl Barks 1950-1951 (Lundi classique)

integrale-carl-barks-tome-1

Série: Intégrale Carl Barks
Tome: 1
Titre: 1950- 1951 La dynastie Donald Duck
Auteur: Carl Barks
Editeur VF: Glénat
Editeur VO: Disney Enterprises Inc.
Date de publication VF: 2010

Donald Duck, Riri, Fifi et Loulou, l’Oncle Picsou, Gontran Bonheur, Daisy Duck, autant de personnages connus du plus grand nombre, et que l’auteur américain Carl Barks a prit en main, et mis en scène pour Disney. Barks est le premier auteur réellement connu et reconnu pour Donald et sa famille. Ils ne sont pas nombreux, chez Disney, a avoir gagné un nom, via la bande dessinée, mais cet auteur là est reconnu comme le meilleur d’entre eux.
Cette première intégrale présente dix-huit histoires parues donc entre 1950 et 1951. Ce ne sont pas les premières, mais celles de la période « optimale » de Donald Duck et Carl Barks. Celle où le personnage est bien installé et les seconds rôles classiques aussi. C’est donc assez agréable de commencer ainsi, surtout pour moi qui fût lecteur du Journal de Mickey, Picsou Magazine et Super Picsou Géant. Pour l’aspect sérieux de l’intégrale, une présentation de l’auteur et de son travail chez Disney est proposée en introduction. Intéressante, même si quelque fois difficile à suivre. Les enchaînements d’idées ne sont pas toujours évidents. Mais pour l’aspect historique, on ne crachera pas dessus.
Les histoires sont variées, même si ne dépassant jamais la vingtaine de pages. Barks touche à tous les univers, tous les styles, avec toujours le même plaisir. J’ai quelques chouchoutes, dont « Le temps des vacances », récit dans lequel Donald reçoit le meilleur instantané de ce qu’il est. Carl Barks en fait un vantard, un colérique, un paresseux, mais il n’oublie pas de lui adjoindre de bons côtés, et cet épisode là fait vraiment la synthèse de tout cela. Donald est aussi protecteur pour ses neveux, attentionné, et citoyen. C’est tout cela Donald. Et puis ce sont ses neveux, débrouillards, malins, et toujours aidants pour leur oncle. C’est tout ce que j’aime. Barks n’est jamais totalement injuste avec son personnage. Et c’est ça qui me le fait apprécier, le Donald.

Je ne détaille pas plus les histoires, elles sont nombreuses. Si vous aimez les personnages, vous trouverez là un condensé de bonnes choses. Si vous ne vous êtes jamais trop préoccupé des canards de Disney, c’est une belle occasion de trouver des histoires au graphisme qui n’a pas vieillit d’un pouce, et aux thématiques variées. Bref, tout le monde se doit de la lire, cette intégrale, non?

 

 

Ils en ont parlé: Rhinocéros, Le comptoir de la BD.

integrale-carl-barks-tome-1_-planche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s