Alix tome 4- La tiare d’Oribal (Lundi classique)

Alix-tome-4

Série: Alix
Tome: 4
Titre: La tiare d’Oribal
Auteur: Jacques Martin
Editeur: Casterman
Date de publication: Juillet 1966

Alix et Enak accompagnent un détachement de soldats romains, protecteurs d’un homme et de ses trésors. Ils protègent le roi en exil d’un royaume d’Asie mineure, le roi Oribal II. Rome souhaite le remettre sur son trône et faire tomber la conspiration qui lui a usurpé le trône. Mais sur les terres syriennes, une escarmouche causée par une armée parthe dissuade Alix de continuer de cette façon. Il décide de partir avec quelques hommes, et Oribal, afin de se montrer plus discrets. Mais le complot est vaste, et le Grand Vizir de Zür-Bakal n’entend pas perdre son pouvoir avec l’arrivée du jeune homme.

Pour une fois, Jacques Martin invente complètement. Il invente un royaume, qui fait complètement penser à Babylone, mais qui n’existe pas vraiment. Cela ne l’empêche pas de produire une aventure géo-politique très riche et très intéressante. Les révolutions, contre-révolutions et restaurations sont assez bien menée, et apparaissent toujours assez crédibles. Seul défaut, à mon sens, de l’album, c’est le retour d’Arbacès, à la manière du Olrik d’Edgard P. Jacobs. Le grand méchant, une fois de plus laissé mort, qui une fois de plus revient, c’est un principe qui fonctionnait bien dans les années 60, mais qui s’avère absolument pas crédible. Je vous l’annonce, mais sans surprise, Arbacès sera encore laissé pour mort par Alix, et reviendra bien évidemment dans un futur album. La naïveté du jeune homme ne fonctionne plus aujourd’hui.
Mais c’est le seul bémol, car vraiment, l’aventure est passionnante. Jacques Martin affine encore son trait, progressant de plus en plus.

Voici une série qui commence à prendre son rythme de croisière, qui garde toutes ses qualités, et gagne en crédibilité.

 

Ils en ont parlé: Coin BD.

Alix-tome-4_-planchetopbd_201316/20

2 réflexions sur “Alix tome 4- La tiare d’Oribal (Lundi classique)

  1. PG Luneau 04/07/2011 14:42

    Zut de zut!! J’avais bien reconnu le trait de Jacques Martin, samedi dernier, dans ton quiz, et je croyais bien qu’il s’agissait d’un Alix! J’ai même regardé toutes ses couvertures, sur le Net…
    mais je ne vérifiais que la posture d’Alix!! Je n’ai pas réalisé que ce pouvait être un autre personnage qui tirait de l’arc. Et le pire, c’est que de tous les Alix, je n’en possède qu’un… et
    c’est celui-là!! Quel gros béta, je fais! Honte à moi!!!
    D’ailleurs, si je n’en ai qu’un, c’est que je l’ai trouvé, contrairement à toi, complètement emmerdant: beaucoup trop de verbillage concentré (on peut s’en rendre compte, déjà, sur la page que tu
    nous montres!), un méchant grotesque, des revirements impossibles, et qui surviennent trop rapidement pour être crédibles. Non, vraiment, je n’ai pas compris ce qui peut expliquer le fait que
    Casterman publie encore et encore de nouveaux tomes (ou des succédanés) d’Alix à la tonne chaque année…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s