Les cités obscures tome 2- La fièvre d’Urbicande ( Semaine Urbaine)

Les-cites-obscures-tome-2

Série: Les cités obscures
Tome: 2
Titre: La fièvre d’Urbicande
Scénariste: François Schuiten
Dessinateur: Benoît Peeters
Editeur : Casterman
Date de publication VF: 1985

Urbicande est une ville bien ordonnée, bien dirigée. Son concepteur, l’Urbatecte Eugène Robick, s’est assuré que les construction de toute la ville respectent une harmonie globale sans faille. Mais la Commission des Hautes Instances, l’organe politique de la ville, lui refuse la construction du 3e pont reliant rives nord et sud du fleuve central, ouvrage indispensable pour la beauté globale et l’équilibre de la cité, mais qui s’avèrerait source de trop de difficultés dans la surveillance des traversées du fleuve. Pris dans ces considérations, Eugène ne remarque d’abord pas réellement l’étrange cube fait de tubulures, que des ouvriers ont trouvé sur son un des chantiers. Et pourtant, ce simple cube va bouleverser une cité entière. Car il grandit sans que personne ne sache comment.

Impressionnant album, de Schuiten et Peeters. Pour être honnête, je ne suis pas certain d’être équipés de tous les outils conceptuels nécessaires pour la pleine compréhension de cet ouvrage. Nous avons là en fait un traité d’urbanisme politique en bande dessinée. A l’Université, j’ai eu l’occasion de suivre quelques uns de ces cours, autour des utopies architecturales, et les auteurs entrent pleinement dans ce domaine.
Il faut dire que leur héros ne peut prendre que cette voie là. Il est bien précisé que les urbatectes sont proches de la politiques, dans les premières pages, et donc en prenant ce personnage là comme centre d’attention, les auteurs ne pouvaient produire autre chose qu’un traité politique. Urbicande est une société à priori inégalitaire, entre le Nord et le Sud de la ville. Une société gouvernée par un régime oligarchique, un petit nombre, même si la Commission semble être toutefois élue. Eugène Robick a été l’instrument technique d’un idéal politique. Il a construit et rénové une cité de manière bien rectiligne, bien droite. On ne sent pas de potentialités de rébellion, on ne sent que l’Ordre. Tout à une place, une rectitude, rien ne vient troubler cela. Sauf ce cube à priori sans intérêt. Pour une raison inexpliquée et inconnue, il croit, traversant et piégeant le reste de la matière, et se développe de sorte à former un ensemble de milliers de cubes de plus en plus grands. Tout l’intérêt de la chose, c’est de montrer comment un évènement chaotique peut venir troubler l’ordre parfait, et remettre en cause une société globale. Les réactions sont très variées, multiples, et il faut notamment suivre le personnage de Thomas, qui a l’évolution la plus intéressante à mon goût, mélange d’opportunisme et d’adaptabilité. Eugène, lui, se trouve complètement emporté par cet évènement. Il est tout de même en capacité à se poser des questions, ce que je n’attendais pas au début de l’album, qui le montre comme totalement obnubilé par ses idées propres. Il faut preuve lui aussi d’une belle ouverture d’esprit, que je qualifierai de profondément scientifique. Il analyse, observe, et finalement refuse de s’impliquer comme on lui demanderait. Il est au dessus de la mêlée, refusant qu’on l’y plonge.

C’est donc un album riche, puissant, intelligent, tout simplement un des meilleurs albums que j’ai pu lire. Il se place auprès des plus grandes histoires, et fait de ses auteurs (le monde de la bd le savait bien, il m’a fallu du temps) des grands parmi les leurs. Benoît Peeters livre un dessin magnifique (je réalise que je n’en n’ai pas parlé), précis, minutieux, détaillé, qui convient idéalement à l’histoire proposée. Une collaboration idéale, pour un album magnifique.

Les-cites-obscures-tome-2_-extraittopbd_201319.5/20

2 réflexions sur “Les cités obscures tome 2- La fièvre d’Urbicande ( Semaine Urbaine)

  1. PG Luneau Il y a 2 ans

    Il y a longtemps que je veux me laisser tenter par ce duo à la réputation si flamboyante! Ah! Si ma pile à lire n’était pas si gigantesque!

  2. Yaneck Chareyre Il y a 2 ans

    Avantage, tu n’as pas besoin de tout lire pour comprendre, ce sont des one-shot. Essaye celui-ci en particulier, vraiment…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s