Paul à Québec (Semaine Urbaine)

Paul-a-Quebec

Série: Paul
Titre: Paul à Québec
Auteur: Michel Rabagliati
Editeur: La Pastèque
Date de publication: 2009

Éclairage sur la famille de Lucie, et plus particulièrement ses parents. Propriétaires d’une belle maison à la campagne, qui accueille toute la famille, ils vont devoir la quitter pour s’installer plus près des enfants à Québec. Paul et Lucie, eux aussi déménagent, pour une maison avec un beau jardin dans la banlieue de Québec. Ce petit bonheur confortable va se retrouver chamboulé, lorsque la famille apprendra le cancer fulgurant de Roland, le père.

Ayant réussi à m’en procurer un, de Paul, et ayant apprécié, je prends la peine d’en lire plusieurs autres. Celui-ci a été récompensé à Angoulême en 2010, et finalement je comprends pourquoi. C’est un joli album sur la fin de vie, doté d’une belle sensibilité, et de fort belles trouvailles graphiques pour accompagner le propos. Je pense à l’injection palliative, ainsi qu’à la scène de fin entre la petite-fille et le grand-père. Rabagliati a un talent certain pour mettre en scène la simplicité de la Vie, et la rendre intéressante. J’ai été très touché par cet album.

Un album simple et délicat, mais qui commence à me poser la question quant à savoir si la série peut rester intéressante sur tous les albums proposés. C’est le risque, à décrire un quotidien romancé. Rabagliati avance mine de rien sur un fil, en équilibre pour ne pas tomber dans l’ennui . Puisse-t-il ne jamais faiblir.

Ils en ont parlé: Radio Canada, Le passe mots, Lectures sans frontières, Mes lectures.

Paul-a-Quebec_-planchetopbd_201317.5/20

9 réflexions sur “Paul à Québec (Semaine Urbaine)

  1. Yaneck Chareyre 24/06/2011 08:16

    Tu peux, car c’est vraiment une belle oeuvre, riche et émouvante. Je comprends mieux son prix du public à angoulême l’an dernier.

  2. Kikine 24/06/2011 13:38

    Ohhh, je suis ravie que tu aies aimé. C’est le premier tome de la série de Paul que j’ai lu et, contre toute attente (car je n’aimais pas les dessins, au début), j’ai bien aimé. Cela m’a donné
    envie de lire tous les tomes précédents. Je les ai tous finalement aimé mais j’ai une préférence pour Paul a un travail d’été et Paul en appartement.

  3. Yaneck Chareyre 24/06/2011 16:00

    J’ai lu Paul en appartement (chroniqué ici), mais pour l’instant, je lui préfère Paul à Québec. J’ai été plus touché par ce dernier.

  4. PG Luneau 24/06/2011 15:37

    Je ne pourrais que répéter presque mot à mot les propos de mon amie Kikine, tant pour ce qui est de sa joie de te voir apprécier cette oeuvre forte que pour ce qui est de ses préférences. Si Paul à
    Québec et Paul à la pêche sont de belles oeuvres massives (en nombre de pages et par rapport aux sujets traités), Paul à un travail d’été et Paul a un appartement m’ont plus touché, car ils étaient
    plus proches de mon vécu : j’y revivais mes belles années à travailler dans un camp de vacances auprès des jeunes et les joies juvéniles du premier appart, avec la liberté enivrante qui
    accompagnait ces bons moments.
    J’espère que tu trouveras, à ton tour, de quoi t’intéressser dans les tomes qu’il te reste à lire. Et je te conseillerais d’éviter Paul dans le métro, qui se veut un recueil de très courts récits
    parus dans diverses revues, dans le cadre de diverses promotions ou dans des buts divers. Tu risques de ne pas apprécier, surtout le récit principal, au cours duquel Paul et son ami s’éclate à
    l’Exposition universel de Montréal, à La Ronde et à Terre des Hommes. Pour nous, Québécois, c’est tous les manèges et les pavillons à visiter qui nous reviennent en tête, et toute la magie de notre
    enfance… mais je ne suis pas sûr que ça aura des résonnances jusque chez vous!!

  5. Yaneck Chareyre 24/06/2011 16:03

    Paul à la pêche ne m’a pas autant emballé, mais tu verras ça quand ma critique sera en ligne, sans dotue dans l’été.

    Je prends note de Paul a un travail d’été, ça pourrait me parler aussi. Mais celui-ci, Paul à Québec, a vraiment une très belle sensibilité.

  6. A_girl_from_earth 25/06/2011 12:44

    C’est toujours une belle réussite quand un auteur parvient à toucher ses lecteurs sans les démoraliser sur des sujets aussi délicats.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s