Chi, une vie de chat tome 1- Chi’s Sweet home (Dimanche manga)

Chi-une-vie-de-chat-tome-1

Série: Chi, une vie de chat
Tome: 1
Titre: Chi’s Sweet home
Auteur: Konami Kanata
Editeur VF: Glénat
Collection VF: Glénat Kids
Editeur VO: Kodansha Ltd.
Date de publication VF: 2004

Un petit chat qui perd sa maman, c’est triste. Il n’est pas facile de vivre dans le grand monde quand on est seul et perdu. Heureusement, ce chaton là va trouver des gens pour le recueillir. Ils ne peuvent pas le garder, n’en n’ont pas le droit, mais finissent tout de même par lui donner un nom: Chi, pipi en japonais. Suivez donc ces aventures dans sa nouvelle maison.

J’ai emprunté, lu (jusqu’au bout et ce fut difficile), et chroniqué ce manga de par sa présence en avril et mai dans le top bd des blogueurs. Je vais essayer de ne pas être trop injuste avec cet album, c’est pourquoi cette critique se fera en deux temps.

Objectivement parlant, rappelons d’abord que nous avons là un manga pour enfant. Pour petites filles, à mon avis vu le thème assez « kawaï » (mignon) de la série. Un manga en couleurs, pour changer. Des couleurs très douces, qui accompagnent bien l’histoire tournée vers le quotidien, et le rapport entre l’humain et le chat. Les dessins sont simples, humoristiques, ils supportent bien l’histoire eux aussi. Je ne sais pas si je garderai en tête ce titre pour fils lorsqu’il sera en âge, mais je conçois que cela puisse plaire à des enfants.

Mais à leurs parents, là, je dois dire….
Parce que mon problème, avec cet album, c’est sa présence depuis deux mois dans le top bd des blogueurs. Maintenant que je l’ai lu, je serai définitif et sentencieux, cet album n’a PAS sa place dans un tel classement. Un top quelconque, vise de manière générale à mettre en avant le meilleur d’une catégorie définie, là en l’occurrence de la bande dessinée. Et cet album ne peut y prétendre, pour une raison simple, l’absence de double lecture. Un ouvrage jeunesse n’est pas nécessairement exclu d’office du Top bd. J’ai moi-même défendu largement Petit Pierrot, bd jeunesse, dont je pense le plus grand bien mais qui nous a quitté dans le classement. Il y avait dans cette œuvre, un double sens, qui faisait que les parents comme les enfants pouvaient y trouver matière à se divertir et à s’élever l’âme. Pour moi, c’est à ça aussi que sert l’art (si tant est que l’art puisse servir, mais j’ai toujours été nul en Philosophie, alors ce sera sans moi). Et je ne retrouve absolument pas cela dans Chi une vie de chat tome 1. Je me suis profondément ennuyé. 24 pages sur 160 sont par exemple consacrées à l’apprentissage de la propreté par le chat. Je ne demande qu’à être convaincue par la portée de cet trame scénaristique, mais de prime abord, et même en y réfléchissant, je ne vois pas de double niveau de lecture. A aucun moment d’ailleurs. Ainsi donc, voir cet album là au dessus d’un Eisner d’une force inimaginable, visant à démonter les thèses de base de l’antisémitisme, je ne peux pas l’accepter. Je ne serai pas injuste avec cet album. 12/20 est pour moi la moyenne des titres jeunesse corrects, je ne mets plus qu’aux meilleurs d’entre eux. chi une vie de chat tome 1 est un album jeunesse de base, avec les forces et faiblesses inhérentes au genre. Il ne mérite pour moi pas sa place aux côtés des monuments de la bd, désolé pour ceux qui pouvaient penser le contraire.

 

Ils en ont parlé: A lire au petit des merveilles, Yoshi73, Edelweïs, Zazimuth.

Logo top bd12/20

Publicités

13 réflexions sur “Chi, une vie de chat tome 1- Chi’s Sweet home (Dimanche manga)

  1. Mango05/06/2011 13:16
    Je ne l’ai pas lu mais plusieurs blogs l’ont en effet apprécié en tant qu’album pour enfants. Je comprends ton indignation mais dans ce cas peut-être faudrait-il préciser des critères de notation
    sur quoi se baser pour que les notes soient plus justes, plus équilibrées, plus en accord avec … mais avec quoi au juste? Ceci mérite discussion me semble-t-il ou éclaircissement si tu l’as déjà
    précisé! !

  2. Yaneck Chareyre05/06/2011 13:35

    Je n’ai jamais imposé aux contributeurs quoi que ce soit sur les notes. Peut-être aurais-je du le faire, mais j’ai préféré la convivialité, aux critères imposés. Je ne crois pas qu’il soit
    indispensable d’en venir à une grille commune. Ca peut être utile, mais pas incontournable. C’est l’avantage des moyennes. Ceux qui notent les titres jeunesses très hauts, s’équilibrent avec ceux
    qui les notent plus durement. En mai, Chi était tombé à 16 de moyenne, ce qui n’est pas deshonorant. J’ai moi aussi des titres qui sont sortis du classement parce que d’autres ont noté plus
    sévèrement que moi (Petit Pierrot par exemple), mas ais-je à moi seul les bonnes notations? Sans doute pas. Mais je ne pense pas qu’une personne la possède. Ce qui est sûr pour moi, c’est qu’une
    notation se doit d’utiliser toute l’échelle mise à disposition, sans quoi tout se vaut, et la notation n’a plus d’intérêt.

    Par contre, j’ai déjà proposé de travailler sur des échelles de notation communes, sans trouver vraiment d’écho.

  3. PG Luneau05/06/2011 15:54
    Ton débat avec Mango est fort intéressant… plus que l’album, apparemment!! 😉
    La notion de notation libre est intéressante, mais dangereuse: tu sembles dire que ton Top renferme les incontournables du Net, et tu ne peux souffrir qu’un Chi dépasse un Eisner… Mais à quel
    titre? Tout dépend des votants!! Entendons-nous bien : primo, je suis d’accord qu’Eisner vaut 100 fois ce petit chaton, tout mignon qu’il soit! Mais les titres au sommet de Top s’y retrouvent parce
    que les lecteurs de TON réseau les y ont mis. Qu’en pensent les lecteurs d’autres réseaux?? Si toutes les filles du réseau de Mango, des «BD du mercredi», prenaient la peine de lire tous les mangas
    et les comics de ta liste, et leur donnaient des 10/20 ou des 8/20, probablement que plusieurs de ces titres chuteraient hors du tableau! Est-ce parce qu’ils ne sont pas bons?? Je crois que ça
    dépend toujours aux yeux de qui!!
    Moi-même, je trouve étrange la présence de certains titres dans ce palmarès… des titres qui ne m’attirent pas, que je trouve inintéressants. Peut-être vais-je avoir envie de les lire, pour briser
    mes préjugés… mais peut-être pas: j’ai tellement de titres qui me font envie et qui m’attendent sans que je lise en plus des titres qui ne m’intéressent que très peu, surtout si c’est dans le
    seul but de les descendre et de les faire sortir d’un palmarès! Palmarès qui reflète les goûts d’une part de la blogosphère, constituée d’amateurs de franco-belge, de mangas et de comics. Je suis
    sûr que des tonnes d’internautes, amateurs de BD jeunesse ou de «manga de filles», par exemple, pourraient se regrouper et instaurer un palmarès d’incontournables… dans lequel tous les titres
    seraient différents de celui-ci! Leur palmarès serait-il moins juste que le tien? Probablement pas.
    En somme, je ne crois pas que c’est tant le système de notation qu’il faille uniformiser, mais plutôt la banque de votants qu’il faille divertifier… ce que tu t’ingénies à faire de belle façon et
    avec beaucoup d’intégrité, je crois.
    Question: Comment se fait-il que les géants comme Greg ou Franquin ne se trouvent pas dans ton palmarès??
    Je crois que la réponse réside dans le fait qu’ils ont tellement fait de tomes, dont certains meilleurs que d’autres, que ça influe sur la moyenne générale de leur série (on n’a qu’à penser à
    Astérix qui nous a offert le meilleur des meilleurs – aux Olympiques, la Zizanie…- et le pire du pire – depuis le décès de Goscinny). On pourrait donc en conclure que les one shot ont un avantage
    indéniable dans ton palmarès… D’ailleurs, le nombre de one shot y est impressionnant, en regard au nombre de séries. Devrait-on juger les séries à part des one shot? Devrait-on faire deux listes
    séparées pour le jeunesse et l’adulte?? Ou plusieurs: une liste pour les one shot, une pour les diptyques, une pour les courtes séries puis une pour les séries interminables? Plein de
    questionnements judicieux se posent: je le sais, j’ai eu le même problème en cherchant à lister «les 100 meilleurs BD»!!! J’en suis venu à faire 3 listes de 100 : une jeunesse, une ado, une adulte
    – et je dépasse la centaine dans chacune, ne sachant plus où couper!!
    Bref, il y a plein de façons de faire, et je ne crois pas que la façon parfaite existe!

  4. Sara08/06/2011 18:08
    Ca, ce n’est clairement pas pour moi, surtout quand tu évoques les 24 pages consacrées à la propreté du chat. Je trouvais que ça avait l’air mignon mais finalement, j’ai peur d’être déçue…Je
    passe mon tour et visiblement, je ne rate rien…

  5. Kikine09/06/2011 02:47

    Très déçue j’ai été car je n’étais pas assez préparée au fait qu’il n’y avait pas 2 niveaux de lecture… par contre, je l’ai acheté pour une petite fille qui a 8 ans et elle adore

  6. Edelwe09/06/2011 19:18

    Je comprends ce que tu veux dire même si je ne partage pas ton avis. Ce manga met de bonne humeur, touche notre âme d’enfant… et par les temps qui courent, c’est déjà très bien. Mais il est clair
    qu’il n’a pas de double lecture…

  7. Yaneck Chareyre09/06/2011 23:06

    Il ne m’a pas mis de bonne humeur, et mon âme d’enfant n’est pas touchée par les chats. Sorry, je ne l’ai vraiment pas apprecié ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s