Le pouvoir des innocents tome 5- Sergent Logan (Vendredi Chronique)

Le-pouvoir-des-innocents-tome-5

Série: Le pouvoir des innocents
Tome: 5
Titre: Sergent Logan
Scénariste: Luc Brunschwig
Dessinateur: Laurent Hirn
Coloristes: Laurent Hirn/ Gilles Scheid
Editeur: Delcourt

Les élections se terminent. Giddeon Silke a été mis au tapis par la révélation de ses liens avec la mafia, et Jessice Ruppert est en bonne voie pour remporter les municipales de New York.
Dans le même temps, Logan est préparé par la mafia pour investir la demeure de Steven Providence, lui régler son compte et récupérer sa femme. Le boxeur, justement, dévoile les derniers tenants du plan qu’il a lui-même imaginé pour faire élire Jessica Ruppert maire de New York.

Dernier tome de la série, mais pas de l’histoire puisque Luc Brunschwig vient d’annoncer qu’elle serait complétée sous peu par une suite, autour de Logan, et autour des conséquences de l’élection de Jessica. Une très bonne nouvelle.
Car ce cinquième album vient clôturer en beauté la série. On sait tout, enfin, et le plan est impressionnant. Ces personnages en deviennent gris. Peut-on malgré tout leur en vouloir alors même que les actes qu’ils ont commis avaient un but noble et bénéfique? Les moyens, la fin, tout ça… Classique, mais extrêmement bien traité, d’autant que le scénariste a su maintenir son suspens de bout en bout, maîtrisant à merveille les différents fils de son histoire. Les révélations de Providence sont assez surprenantes. Comme la fin de l’album. Un très bon choix de la part de l’auteur qui ne souhaite visiblement pas que l’on puisse « juger » Providence et ses amis, et conserver en suspens la question de savoir s’ils avaient raison. A chacun de se faire son idée, en somme.
Et j’aime bien les petits « intermèdes » sur la guerre du Viêt-Nam. Impressionnant de voir la cruauté des hommes. Ce n’est qu’une histoire, mais je ne serai pas étonné que de telles expérimentations n’aient jamais eu lieu dans aucune guerre.

Une excellente adéquation entre le scénariste et le dessinateur, une intrigue riche, complexe et intelligente, Le Pouvoir des Innocents est donc une bande dessinée à ne pas rater. Surtout avec la suite, les enfants de Jessica, que je vais vous proposer rapidement sur ce blog.

 

Ils en ont parlé: Coin BD,

Le-pouvoir-des-innocents-tome-5_-plancheLogo top bd16.5/20

2 réflexions sur “Le pouvoir des innocents tome 5- Sergent Logan (Vendredi Chronique)

  1. PG Luneau06/04/2011 21:22
    Encore une fois, cher ami, voilà une série qui ne m’avait jamais interpelé auparavant (je l’ai souvent croisée en bouquinerie) et que vous parvenez à me rendre intéressante! Il est sûr, maintenant
    que j’ai lu vos judicieuses critiques, que je m’y attarderai avec beaucoup plus de sérieux, les prochaines fois que je les croiserai. Merci!

  2. Yaneck Chareyre06/04/2011 21:54

    Attends un peu de lire la semaine prochaine ma chronique sur le spin-off… TU ne pourras plus rater cette nouveauté.

    C’est d’ailleurd pour vous la proposer au plus vite que j’ai passé rapidement mes dernières chroniques du pouvoir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s