Snoopy et les peanuts intégrale tome 1 (Semaine Grands Auteurs)(La BD du Mercredi)

Snoopy-et-les-peanuts-integrale-tome-1

Série: Snoopy et les Peanuts
Tome: Intégrale 1- 1950/1952
Auteur: Charles Schulz
Editeur VF: Dargaud
Editeur VO: Fantagraphics books
Date de publication VF: 2005

Charlie Brown est un petit garçon américain. Il a des amis, Patty qui est amoureuse de lui, Schroeder le virtuose du piano, Violette et ses gâteaux spéciaux, et bien entendu, Snoopy son petit chien. Ces enfants évoluent dans le même monde, et n’hésites pas à parler comme des grands quand il le faut.

Pas facile, finalement, de présenter ce recueil de Strips de l’une des séries américaine les plus connue.
Ce qui est intéressant pour moi, dans cette découverte, c’est de voir combien ces petits personnages ont été une source d’inspiration pour de nombreux auteurs: Mafalda me paraît une filiation évidente. Calvin et Hobbs de même. Mais on pourrait citer aussi, plus près de nous, Pico Bogue, ou Petit Pierrot. Tous sont des enfants qui ont des préoccupations d’adulte, au milieu de leurs jeux. C’est cela, visiblement, la patte Schulz, la nouveauté qui inspirera les auteurs. Charlie Brown se préoccupent de tout, des relations homme-femme, du vieillissement, d’amour, de télévision… Mais aussi de cruauté enfantine, de caprices et de mauvaise fois. Ces enfants sont réellement humains, et ne sont plus des modèles de pureté destinés à influencer positivement les chères têtes blondes.
Par contre, il faut aborder cette œuvre avec patience. Il y a presque 300 pages de strips, à raison de trois par page. Tout lire d’un coup, c’est l’indigestion. Mais par petite touche, c’est la bonne façon. Bon, certains gags tombent à plat, ou bien ne tombent même pas du fait de l’éloignement de nos références culturelles, mais en dehors de ça, Snoopy et les peanuts se lit très bien. C’est joli, plein de petites réflexions intéressantes.

Je suis content d’avoir mis la main sur cet album. Pour ma culture bd, c’est un véritable plus. Maintenant, les lecteurs néophytes, ou dilettantes, n’auront peut-être pas envie de s’infliger trois cent pages noir et blanc de strips, mais pour ceux qui ont envie de découvrir Charles Schulz et son œuvre, cette intégrale est le bon choix.

Ils en ont parlé: BD Paradisio,

Snoopy-et-les-peanuts-integrale-tome-1_-planchetopbd_201315/20

13 réflexions sur “Snoopy et les peanuts intégrale tome 1 (Semaine Grands Auteurs)(La BD du Mercredi)

  1. jerome 25/05/2011 07:52

    Tout à fait d’accord avec toi : la lecture de Snoopy est indispensable si l’on souhaite se forger une culture BD solide.

  2. Sara 25/05/2011 14:56

    Je souhaite découvrir cette référence absolue depuis longtemps: cela me semble être l’occasion. En revanche, (question bassement matérielle, je le reconnais), le prix est-il abordable ? Je peux
    tenter de la trouver en bibliothèque mais à mon avis, peu de chance…

  3. Yaneck Chareyre 25/05/2011 19:00

    Je ne connais pas le prix, je l’ai justement trouvé en bibliothèque. Tu es dans une grande ville?

  4. Mango 25/05/2011 20:39

    Que j’aime ces petits personnages! Bonne idée d’avoir fait ce regroupement dans un tel album même si évidemment on doit sans doute le lire comme un ouvrage référence.

  5. PG Luneau 26/05/2011 04:42

    Qu’est-ce que je m’en veux de ne pas avoir reconnu ce trait de crayon, dans ton quiz visuel d’il y a neuf jours!! Cette collection de compilation de Snoopy me fait terriblement envie… mais comme
    on dit chez nous : elle coûte un bras! Et il risque d’avoir bien des tomes, car il n’y a que quelques tomes de parus… et il y en aura tant, puisque Schultz a dessiné pendant si longtemps!!!
    Évidemment, visuellement parlant, le graphisme de cet artiste devient plus intéressant un peu plus tard. En fait, c’est le genre de collection que je me réserve si jamais je gagne un gros montant,
    un jour!! Car l’intérêt est là, comme je le disais il n’y a pas si longtemps, dans ma critique d’un autre album de Snoopy!

    http://www.lepigeonographe.com/luneau/peanuts/peanuts-171.html

    Encore ici, on parle de patrimolne, d’un incontournable de la BD! Bravo pour ta critique!

  6. Yaneck Chareyre 26/05/2011 06:47

    Content que cette petite trouvaille plaise, j’ai moi-même été vraiment très heureux de pouvoir vous la proposer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s