Bouddha tome 1- Kapilavastu (Semaine Grands Auteurs)

Bouddha-tome-1Série: Bouddha
Tome: 1
Titre: Kapilavastu
Auteur: Osamu Tezuka
Editeur VF: Tonkam
Editeur VO: Tezuka Production
Date de publication VF: Septembre 1997

Voici venir la vie du Prince Siddharta, ce noble aryen de l’Hindustan, que nous connaissons en Europe comme LE Bouddha. Une réflexion sur l’Homme dans le bouddhisme, produite par le grand maître japonais Osamu Tezuka. Dans ce premier tome, outre la naissance de Siddharta, nous suivons la destinée de plusieurs personnages, le Brahmane Naradatta, en quête du saint homme susceptible de devenir le roi du monde, l’Intouchable et étrange Tatta, et le valeureux Chaprah. C’est par la guerre que ces personnages vont se rencontrer, et que leur destin va s’accomplir.

Je suis relativement novice en termes de Bouddhisme, alors quand j’ai trouvé cette série de Tezuka, je me suis laissé tenter. Le fait de mal connaître cette religion  (mais en même temps vu le nombre de déclinaisons, ce n’est pas non plus illogiques) n’est pas un frein pour lire et apprécier ce premier tome. Par contre, c’est un manque pour un apprécier la place au sein de l’historie racontée par Tezuka. Car si l’on se doute que le prince Siddharta va prendre une place importante par la suite, après tout, c’est de lui que vient le titre de la série, je ne sais pas moi si Tatta, par exemple, est un personnage « historique ». Il suit une certaine trajectoire dans ce premier volet, mais déconnectée apparemment de Siddharta. Alors, forcément, je doute.
Mais l’histoire reste absolument passionnante, j’ai dévoré l’épais volume à toute vitesse. Et apprécié les petites blagues places ci ou là, extérieur à l’histoire. Voir un personnage dire « comme elle est pâle », et lire un autre lui répondre « c’est normal, dans un manga en noir et blanc », ben c’est bête, mais ça me fait rire. J’aime ce petit décalage qui montre que l’auteur ne se prend pas trop au sérieux.
Le style simple et sobre de Tezuka, au dessin, accompagne bien l’histoire. Son trait humoristique est souvent accompagné de véritables performances graphiques, pour un plaisir de lecture toujours renouvelé. Impossible de s’ennuyer en lisant du Tezuka.

Excellente découverte, donc, afin d’enrichir ma culture générale. Raconté ainsi comme une histoire, j’adore les religions. Tezuka livre une adaptation captivante, et je ne tarderai pas à chercher le tome 2, pour savoir ce qu’il advient des personnages charismatiques rencontrés dans ce premier numéro.

topbd_201317/20

8 réflexions sur “Bouddha tome 1- Kapilavastu (Semaine Grands Auteurs)

  1. A_girl_from_earth 24/05/2011 21:19

    Tezuka a vraiment l’art et la manière de raconter les histoires! Je viens d’achever L’arbre au soleil en 8 tomes, une série que j’ai trouvé captivante aussi et que j’ai lue avec beaucoup de
    plaisir. On m’avait recommandé Bouddha également donc c’est au programme, mais je vais prendre le temps de digérer mes 8 tomes quand même.

  2. PG Luneau 25/05/2011 04:42

    J’avoue que le sujet m’intéresse! Instructif (je ne connais rien au bouddhisme!) et plaisant, en plus d’être l’oeuvre d’un grand incontournable: ça serait une autre belle façon de me faire
    apprivoiser les mangas!! Je note, incontestablement!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s