La rebouteuse (La bd du mercredi)

La-rebouteuse

Titre: La rebouteuse
Scénariste: Lambour
Dessinateur: Springer
Editeur: Vents d’Ouest
Date de publication: 13 Janvier 2009

Olivier n’avait pas envie de revenir à St Simon, le village de son enfance. 5 ans absent, mais la mort de son père l’oblige à revenir. Et il trouve un village encore plus sous l’influence de la Mamé, l’encraudeuse locale, la rebouteuse. Désenvouter, faire renaître l’amour, soigner, elle a tout d’un marabout, mais totalement européenne d’origine. Le décès, le retour d’Olivier, va bouleverser les habitudes, et mettre le bazar dans la vie du village.

Etonnant album, que celui-ci, qui termine en queue de poisson. N’attendez pas une résolution claire et posée, il n’y en a pas. Lambour termine son album sur une situation tendue, compliquée, à tel point que j’adorerai lire une suite. Un tome 2 mon bon monsieur, ce n’est pas trop demander non? Pourtant, je pense que ce ne sera pas le cas. Un pied de nez que le scénariste nous adresse. Etrange histoire, de secrets de village, de superstitions auxquelles personne ne croit, mais que tout le monde invoque une fois les portes fermées. Un village où l’intelligence a laissé place à la peur, à la méfiance, à la crédulité. On parle beaucoup d’elle, la rebouteuse, et pourtant, on ne la voit presque pas. Je vous disais, que c’était un album étrange… Et pourtant, le personnage a une influence incroyable.
J’hésite à savoir si l’album est bien terminé. Si ce pied de nez dont je vous parlais au début constitue réellement une bonne fin. J’hésite encore. Je trouve ça osé, mais pourtant, ça me frustre qu’il n’y ait pas résolution. Mais n’est-ce pas la fin la plus logique, la plus conforme à ce que serait une telle réalité?
Pour le dessin, je me suis d’abord cru chez Futuropolis. Dans un Rabaté, un Prudhomme, ou d’autres auteurs dans ce style là. Mais non, nous sommes bien chez Vents d’Ouest. Le trait est fin, avec une petite part d’imprécision, comme si les personnages avaient été croqués sur le vif. La mise en couleur est relativement neutre, n’apportant rien, ni ne desservant le sujet. Springer m’apparaît comme un auteur dans le vent, qui peut prendre une place intéressante avec le temps. Il y a un public pour lui, et moi-même, j’adhère plutôt à son style.

Album déroutant, mais prenant. Il appellerait un tome 2, je l’espère, mais je n’y crois pas. Pour un livre que j’ai pris un peu par hasard à la bibliothèque, juste sur le style du dessinateur, je suis relativement bien tombé. Il y a à dire, et à réfléchir, sur cet album. Déroutant, mais plaisant.

 

Ils en ont parlé: Planète BD, BDsélection, Bodoï.

La-rebouteuse_-planche

Logo BD Mango orangeLogo top bd15.5/20

13 réflexions sur “La rebouteuse (La bd du mercredi)

  1. Yaneck Chareyre Il y a 3 ans

    C’était ma première découverte. Sans être totalement conquis, il ne m’a pas déplu du tout. A retenter, pour ma part.

  2. Mango Il y a 3 ans

    Je n’apprécie pas du tout ce genre de fin ouverte ou bâtarde. En revanche, les dessins me plaisent. A voir par conséquent.

  3. PG Luneau Il y a 3 ans

    Est-ce que j’aimerais cette fin ouverte?… Pas sûr!! Pourtant, le contexte que tu décris m’intrigue et m’attire. On verra, si le bouquin me tombe sous la main, un jour…

  4. Yaneck Chareyre Il y a 3 ans

    C’est ça, faut le découvrir à l’occasion. Rien d’incontournable, mais une lecture intéressante

  5. yoshi73 Il y a 3 ans

    Dommage que cette bd se termine en queue de poisson. Du coup, ça ne me tente pas car je n’aime pas trop rester sur ma faim!

  6. Ay74 Il y a 3 ans

    J’ai acheté cette BD en brocante, attiré par la jaquette 40 de Glénat.
    Je l’ai lu et ai aussi trouvé ce coté étrange : le personnage principal n’est pas là physiquement et pourtant il est très présent, le mot secte me vient à l’esprit sans je ne puisse vraiment
    l’expliquer. Le dessin n’est pas des plus fin mais va bien avec l’histoire.

    Par contre je ne partage pas votre avis sur l’ouverture sur un tome 2, l’histoire se clos, brièvement certes, mais elle se clos. Je ne saurai quoi imaginer pour une suite, aucune idée, les
    personnages ont fait et dit ce qu’ils avaient à faire et dire.

    Pouvez-vous m’en dire plus (même si votre lecture date de plusieurs mois) ?

  7. Yaneck Chareyre Il y a 3 ans

    Je suis désolé, ma lecture est bien trop ancienne, et comme c’est un livred emprunté à la bibliothèque, je ne peux m’y référer à nouveau. Ce qui est sûr, c’est que cette fin est particulière, pas
    habituelle. Je pense qu’elle peut convenir tout autant qu’elle peut dérouter. Nous aurons été chacun dans l’un des deux cas. ^^

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s