Zoé (Semaine Noir et Blanc)

Zoe

Titre: Zoé
Auteur: Christophe Chabouté
Editeur: Vents d’Ouest
Date de publication: Septembre 1999

Zoé vient de sortir de prison, après dix piges. Au moins, sait-elle où se rendre après ça. Sa grand-mère Mathilde est morte récemment et lui a légué sa maison dans le petit village de La goule. Zoé va s’y rendre, pour oublier ses échecs passés.  Mais l’arrivée d’une « étrangère » ne va pas être du goût de tout le monde.

Chabouté est un auteur vraiment étonnant. Rien ne semble l’arrêter, et après m’avoir emballé avec Pleine Lune, il me met sur le derrière avec Zoé. Je ne révèlerai rien, car vous perdriez beaucoup à savoir avant de lire. Mais comme dans l’ouvrage susnommé, Chabouté nous prend véritablement à contre-pied, et continue de se moquer des convenances scénaristiques. Il est impressionnant, vraiment. Ses personnages sont criant de vérités, tout en étant simples et sans fioritures. On a l’essentiel de l’âme humaine, à chaque fois, dans les personnages de Chabouté.
Je reste totalement séduit aussi par son trait en noir et blanc, avec de bons à plats d’encre noir. C’est son style, et il convient parfaitement aux histoires qu’il écrit.

Vraiment, je ne veux pas trop en dire pour ne pas vous gâcher la lecture. Mais si vous avez déjà lu un Chabouté, et que vous avez aimé, vous n’avez aucune raison pour ne pas lire celui-ci.

 

Ils en ont parlé: La bibliothèque du Dolmen, Noukette, Légendes Urbaines.

Zoe_-planchetopbd_201314/20

7 réflexions sur “Zoé (Semaine Noir et Blanc)

  1. PG Luneau 23/04/2011 15:51

    Pour ma part, n’aimant pas du tout son style de dessin, je n’ai jamais vraiment été attiré par ses albums… mais j’avoue que la prémisse du scénario que tu nous donnes ici et l’enthousiasme qui se
    dégage de tes propos aiguise ma curiosité et me donne envie d’essayer celui-ci.

  2. Yaneck Chareyre 23/04/2011 23:21

    Je suis content. Mais je reconnais que ne pas apprécier un style graphique, ça bloque la découverte d’un auteur ^^

  3. Sara 12/05/2011 14:33

    Pourquoi suis-je la seule à ne pas aimer Chabouté ?L’album que tu présentes est peut-être différent mais d’une manière générale, je trouve ses scénarios peu subtiles, voire grotesques. :-/

  4. Yaneck Chareyre 12/05/2011 15:15

    Grotesques? Je dirai orienté, moi. C’est certain que ça n’a pas la palme de la véracité, mais je trouve qu’il tourne bien les choses.

    Mais bon, ne t’en fais pas, il n’y a pas de soucis à ne pas aimer Chabouté. Je n’ai pas acheté son dernier, justement parce que trop proche dans le graphisme du reste de sa production.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s