Chaque chose (Mardi chronique)

Chaque-chose

Titre: Chaque chose
Auteur: Julien Neel
Coloriste: Carole Neel
Editeur: Gallimard
Collection: Bayou
Date de publication: Novembre 2006

Tandis que son père est à l’hôpital, très mal en point à cause d’une grave maladie, Julien Neel se souvient d’un été particulier qu’il avait passé avec lui quand il était enfant. Ses parents s’étaient séparés déjà, et le père de Julien, prestidigitateur, avait cru trouver un emploi fantastique permettant d’offrir des vacances à  l’œil à son fils. Il va en fait se retrouver sous un costume d’ours en peluche, pour une tournée promotionnelle d’un distributeur de gaz…

Chaque chose est un album relativement apprécié de la blogosphère, j’avais très envie de le lire à mon tour. Un ouvrage sur les relations père-fils, ça a toutes les chances de me plaire.
Julien Neel construit ses deux intrigues en parallèle. Tandis qu’il nous présente les scènes d’hôpital, il nous fait vivre aussi les vacances en question, avec un bon tempo qui nous permet de découvrir que les personnes rencontrées cet été là sont encore présentes aux côtés du père aujourd’hui. Chaque partie équilibre l’autre au fur et à mesure. Si en voyant le plan minable trouvé par le père pour les vacances, on peut penser qu’il est lui-même un looser, le présent nous montre qu’il n’en n’est rien, avec la belle seconde épouse présente. Et si on peut l’envisager comme un père dur dans la partie actuelle, les rapports qu’il entretient avec son enfant pendant l’été disent le contraire. C’est donc un scénario très bien construit, qui n’écarte pas les faiblesses des personnages, mais les traite avec amour et respect. Pas de caricatures, d’aucun côté, c’est vraiment très bien mené de la part de l’auteur.
Son dessin se fait lui un peu plus rugueux que sur Lou! sa grande série à succès, un peu plus sombre aussi (point appuyé par la mise en couleur, très noire). Julien Neel s’adresse à des adultes, et non plus à des enfants, et on sent qu’il adapte son style en conséquence. Quel est le vrai style de l’auteur, je ne saurai le dire, mais chacun convient bien à la série qu’il mène.

Chaque chose est un album très touchant sur les rapports père-fils, qui se termine de manière inattendue, et qui vous capte bien tout au long de l’histoire. C’est un album très intéressant à lire, et pour lequel je confesse une petite affection particulière.

 

Ils en ont parlé: A la magie des yeux, Les jardins d’hélène, La pistache.

topbd_2013

 

16.5/20

3 réflexions sur “Chaque chose (Mardi chronique)

  1. PG Luneau 13/04/2011 04:24

    C’est fou comme le graphisme de Neel dans cet album semble loin de celui des Lou! J’avoue que le thème pourrait m’intéresser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s