Souriez

SouriezTitre: Souriez
Auteur: Raina Telgemeier
Coloriste: Stephanie Yue
Editeur VF: Akiléos
Date de publication VF: Avril 2011

Raina a douze ans. Elle vit à San Francisco avec ses parents, son frère et sa sœur. Une famille classique, banale. Jusqu’à ce que Raina tombe, et se casse les deux dents de devant. S’engage pour elle un parcours long, et difficile à vivre, d’orthodontie. Mais quand l’adolescence approche, se défigurer le visage avec un appareil dentaire n’est pas une mince affaire.

Je remercie les éditions Akileos qui m’ont proposé de faire cette lecture.
Je suis partagé, sur cet album. Indéniablement, un traitement intéressant est proposé d’un problème qui touche plein d’enfants, au pire moment de leur jeune vie, celui où l’apparence est un fondamental des relations sociales. Raina Telgemeier n’oublie rien de ces moments, et les traite sans les grossir ni les moquer. J’aime beaucoup l’idée. Mais l’album est particulièrement épais, plus de 200 pages, et j’ai souvent eu des impressions de longueurs sur l’histoire. Je trouve que l’auteure aurait gagné à raccourcir son histoire. D’après ce qui en est dit à la fin de l’album, cet album était d’abord publié sur le web. Le rapport au temps, à la longueur de l’histoire, n’est donc pas du tout le même, et je trouve qu’un petit travail éditorial n’aurait pas été de trop, en collaboration avec l’auteure pour rende plus efficace le scénario.
Graphiquement, j’ai plutôt été séduit. Raina Telgemeier a un trait que je trouverai parfait dans une publication Disney. Rien de péjoratif, mais c’est le sentiment que j’ai eu à la lecture. Je pense aussi à Steve Jackson, en plus élaboré, en plus travaillé.

Lecture intéressante, mais souffrant de nombreuses longueurs. Cet important nombre de page empêche à mon sens de toucher une catégorie de lecteurs qui pourtant trouveraient tout à fait leur compte dans cette histoire, les adolescents. Cela pourrait être gênant pour la vie de l’album en France, ce qui est somme toute dommage.

Souriez_planche

Logo top bd13/20

7 réflexions sur “Souriez

  1. Belzaran Il y a 3 ans

    C’est le problème des publis internet qui passent sur papier. Ce n’est pas toujours une réussite.

    Je suis fan du blog de Boulet par exemple, mais en papier beaucoup moins (redondance, changements graphiques gênants, etc.)

  2. Yaneck Chareyre Il y a 3 ans

    Là, tu as un tout cohérent, ce n’est pas une série de notes come Boulet. tu as une véritable histoire chapitrée. Mais voilà, il y a quelques longueurs qui auraient sans doute pu être corrigées
    pour l’impression.

  3. A_girl_from_earth Il y a 3 ans

    Ton avis est très clair et argumenté, et malgré tes bémols, je suis assez curieuse de le lire. Je pense que ça me plairait.

  4. PG Luneau Il y a 3 ans

    Tout comme ma prédécéceure (au Québec, on aurait tendance à féminiser ce mot), ce livre m’intrigue malgré tes bémols. Les dessins semblent suffisamment sympathiques et professionnels pour qu’ils
    vaillent la peine qu’on s’y arrête. J’aviserai si je le croise en bouquinerie!

  5. Yaneck Chareyre Il y a 3 ans

    J’ai bien aimé, son style graphique. C’est vrai qu’il est plutôt d’un bon niveau, pour un webcomics.

  6. Pingback: Souriez – Les.lectures.de.Caro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s