Miss Endicott tome 1 (Semaine présence du Fantastique)

Miss-Endicott-tome-1

Série: Miss Endicott
Tome: 1
Scénariste: Jean-Christophe Derrien
Dessinateur: Xavier Fourquemin
Editeur: Le Lombard
Collection: Signé
Date de publication: Novembre 2007

Prudence Endicott revient à Londres après un long voyage aux Indes, afin de prendre la relève de sa mère, récemment décédée. Dans les nuits du 19e siècle, Mme Endicott servait de Conciliatrice. Les habitants de la ville venaient la voir pour lui soumettre leurs problèmes à résoudre. Prudence va donc essayer de faire aussi bien, tout en s’assurant un revenu en devenant gouvernante auprès d’un enfant dont les parents sont en voyage.

Belle ambiance sur cet album, qui mêle le Londres crasseux, et une pointe de fantastique, de steampunk même. L’alliance est vraiment efficace, et je me suis vraiment senti porté dans cet univers. Il y a un peu du Peter Pan de Loisel, dans tout ça, ce qui n’est pas la pire des influences.
C’est une histoire en deux parties, mais Jean-Christophe Derrien soigne bien les révélations et intrigues dès ce premier tome. On n’a pas l’impression d’être floué, surtout avec la révélation de la dernière page, qui accroît encore les interrogations. Il y a un bon équilibre entre le travail de jour de Prudence, et ses missions nocturnes. Le personnage de Kevin apporte une touche de douceur assez intéressante, augmentant la gamme de sentiments proposés autour des personnages. Je noterai peut-être une petite faiblesse, autour du personnage du « Maître », seulement évoqué, et pas montré dans cet album. Je crains qu’il ne devienne le méchant de l’histoire, et n’ait pas été assez présenté pour obtenir toute l’importance attendue. Ce sera à voir sur le tome 2, mais j’ai une petite réserve à ce sujet.
Xavier Fourquemin, au dessin, me semble familier même si je n’ai jamais rien lu de lui. Il a un style personnel qui pourtant me rappelle différents auteurs. Finalement, ce n’est pas un problème, ça permet au contraire de se plonger avec plus d’efficacité dans l’histoire, puisque le dessin me semble immédiatement apprivoisé.

Bonne découverte donc, et je lirai avec plaisir le tome 2 pour voir si tous les points forts se maintiennent, et pour voir aussi comment se retrouve traité le grand méchant de l’histoire.
A suivre.

Miss-Endicott-tome-1_-plancheLogo top bd16/20

Publicités

6 réflexions sur “Miss Endicott tome 1 (Semaine présence du Fantastique)

  1. PG Luneau18/02/2011 13:52
    Il y a déjà un ou deux ans que les deux tomes sont dans ma PAL et qu’ils me font envie! Maintenant que j’ai lu ton billet, la tentation est encore plus grande!

  2. Yaneck Chareyre18/02/2011 14:13

    je ne sais pas ce que vaut le tome 2, s’il est à la hauteur, mais cettel ecture là aura été très plaisante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s