Légendes de la Garde tome 1- Automne 1152 (Lecture Surprise)

Legendes-de-la-garde-tome-1

Série: Légendes de La Garde
Tome: 1
Titre: Automne 1152
Auteur: David Petersen
Editeur VF: Gallimard
Editeur VO: Archaia Studio Press
Date de publication VF: 2008

Il est difficile d’être une souris, dans un monde si grand, si haut. Afin d’être protégée, mais aussi de découvrir de nouveaux territoires, la civilisation souris a créé La Garde. Ses membres sont tous de valeureuses souris, rudes à la tâche, et bonnes combattantes. Revêtues d’une simple cape, l’épée à la main, elles servent leur communauté avec cœur. La Garde siège dans la cité de Lockhaven, sous la direction de la matriarche. Mais on retrouve des membres de la Garde en tout point du monde souris.
En cet automne 1152, la Garde est menacée. Trois de ses membres, Lieam, Kenzie et Saxon, vont apprendre l’existence d’un complot visant à faire tomber Lockhaven même. Parviendront-ils à temps à prévenir la cité?

Voici un album vraiment très plaisant. Fond et forme s’associent joliment pour produire une histoire agréable à regarder, et intéressante. Une excellente alchimie.
David Petersen crée quelque chose qui tournerait entre le conte, la légende, et la saga. On y croit, à cette civilisation souris, cet univers est totalement crédible, et je n’ai pas attendu deux pages pour y entrer. Chapitre par chapitre, Petersen présente son monde, avant de se lancer dans l’intrigue principale. Mais rien n’est déconnecté. En termes d’image, je prendrai un fleuve et ses affluents. Chacun est différents, mais tout se rejoint à un moment donné. La narration de Petersen, c’est ça. Et même si le trio s’avère les héros de l’histoire, cette construction fait que l’on s’intéresse à tous les personnages sont attendre avec frustration le retour des trois gardes. L’intérêt, l’adhésion, se fait très naturellement. Mon seul regret, c’est que je trouve cela trop court. Cette histoire de trahison, de lutte, est vraiment intéressante, mais se lit très vite, à raison d’une ou deux cases par pages, c’est dommage. J’aurai envie d’en lire plus dans chaque album.
Mais cette façon de faire permet aussi à l’auteur de prendre toute la place qui lui est nécessaire, de se faire plaisir en dessinant. Il n’a pas à comprimer son dessin pour le faire rentrer dans un format habituel. C’est sans doute plus confortable aussi. Son style convient très bien à l’histoire. Il a un style « poils de souris ». Vous ne connaissiez pas? Il a un dessin un peu hérissé, parfois un peu sec, mais tout de même très doux et chaud. Un pelage de souris des champs, quoi…

Venez vous promener dans ce nouvel univers, les amateurs du Seigneur des Anneaux s’y trouveront bien, malgré son absence de magie. Cet univers là n’en a pas besoin, et se tient très bien ainsi.

Logo-Librairie-Glenattopbd_2013

16/20

3 réflexions sur “Légendes de la Garde tome 1- Automne 1152 (Lecture Surprise)

  1. PG Luneau 12/02/2011 16:52

    J’avais hésité en feuilletant le tome 1 en librairie… maintenant, il me les faut, c’est sûr!! Les dessins sont trop mignons!

    PG Luneau 28/03/2013 23:57

    Ça y est!! Il m’a fallu pas mal de temps, mais m’y voici enfin!! Je te cite même en fin de critique, et je t’y mets en lien!! Bonne lecture!

    http://www.lalucarnealuneau.com/critiques/legendes-de-la-garde/conflits-et-traitrises-chez-les-rongeurs-medievaux-362.html

  2. Pingback: Légendes de la Garde #1 : Automne 1152 | Bedea Jacta Est

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s