La grippe coloniale tome 1 (Mardi chronique)

La-grippe-coloniale-tome-1

Série: La grippe coloniale
Tome: 1
Titre: Le retour d’Ulysse
Scénariste: Huo-Chao-Si
Dessinateur: Appollo
Coloriste: Tehem
Editeur: Vents d’Ouest
Date de publication: Octobre 2003

La Grande Guerre est terminée, et il est temps pour les soldats d’êtres démobilisés. Pour ceux de la métropole, comme pour ceux des colonies. Grondin, Voltaire, Camille et Evariste sont de ceux là, ils viennent de la Réunion. Quatre amis, quatre destins différents pendant la guerre. Camille est une Gueule-cassée, Voltaire un « caffre », qui espère bien que son statut de héros de guerre changera son sort de « nègre ». Grondin la Baraka compte vivre au jour le jour, et Evariste, lui, s’est trouvé un emploi de chauffeur à l’hôpital. Mais les poilus ont aussi emportés avec eux la grippe espagnole, qui ne va pas tarder à ravager l’île.

Etonnant album, d’une richesse de réflexion impressionnante. Huo-Chao-Si, scénariste que je ne connaissais pas jusque là, livre une histoire à priori simple, mais d’une profondeur rare. On y parle de la Grande Guerre, bien entendu, mais aussi du statut de héros de guerre, de la place des noirs dans les colonies françaises, des rapports entre eux et les blancs. Et comme 1917 est passé par là, on y parle aussi de rapports riches/ pauvres. En un seul tome, c’est proprement incroyable de parvenir à évoquer tout cela, sans que cela ne paraisse en plus comme lourd, imposé, ou mal construit. Huo-Chao-Si y touche sans faire mine, place ses piques avec légèreté, et on termine l’album en ayant envie d’en savoir plus sur cette île, et sur le sort de la Réunion post-Grande Guerre. Vraiment, c’est un excellent travail pour un scénariste jusque là inconnu.
Appollo, le dessinateur, a choisi pour le cas présent de proposer un style différent de ce qu’il aura proposé sur Biotope. Cela m’interroge sur cet auteur. Biotope était tout en rondeur, avec un trait simple et stylisé, mais dans le cas présent, Appollo livre un dessin plus poussé, moins travaillé pour obtenir un effet, avec un naturel pourtant indéniablement présent. C’est aussi un très bon croqueur de portraits.

J’avais pris cet album un peu au hasard, sans doute sur un lointain conseil de mon libraire Benjamin, et je n’ai pas regretté ma découverte. La Grippe Coloniale est un album très bien construit, très intéressant, et réellement prenant. Je m’en vais quérir la suite de ce pas.

Logo top bd17/20

9 réflexions sur “La grippe coloniale tome 1 (Mardi chronique)

  1. Yaneck Chareyre Il y a 4 ans

    Un grand merci à toi.

    sinon, as tu des tailles crayon bd? Pour se faire un article commun ici? Pour mettre en avant ton travail?

  2. benjamin Il y a 4 ans

    Possible que je t’en ai parlé, j’ai beaucoup aimé. Ce que j’ai moins aimé, c’est l’absence de suite :’/

  3. Véronique D Il y a 4 ans

    En plus des liens, il va aussi falloir que je change le logo sur les articles programmés de 2011! Bon, je ferai tout ça ce WE! Pour vendredi, j’ai un pass invité pour le festival de la BD
    d’Angoulême (et un autre pour une copine).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s