On a tué Wild Bill (Semaine Western)

On-a-tue-Wild-BillTitre: On a tué Wild Bill
Auteur: Hermann
Editeur: Dupuis
Collection: Aire Libre
Date de publication: Juin 1999

Deadwood, août 1876. Wild Bill Hicock, le célèbre, vient de se faire descendre pendant une partie de poker. Il n’avait pas mis son dos contre un mur. Toute la ville bruisse à propos de ce meurtre, et n’entend même pas la voix d’un gamin qui lui, en a vu un autre, de meurtre. Melvin était chez son amoureuse, et il l’a vu se faire tuer avec toute sa famille par une bande de malfrats. Mais Deadwood s’en moque, il y a plus important. Noyant son chagrin et sa colère dans le Whisky, Melvin est recueilli par un couple, Louise et Charlie, qui décide de l’amener voir du pays, plutôt que de rester à ruminer avec ses deux oncles alcooliques.

Autre incursion d’Hermann dans le western, longtemps après Comanche, que scénarisait Greg. Là, l’auteur est parti seul à l’aventure, pour un seul tome. Une véritable aventure pour lui d’ailleurs, puisque c’est la première fois qu’il réalise ses couleurs de manière directe sur les planches, sans passer par ce qu’on appelle les « bleus ».
Pas mal, mais ce ne sera pas mon album préféré d’Hermann, ni mon western bd. On suit le jeune Melvin dans son parcours initiatique, dans la violence de l’Ouest, et sa crasse, mais j’ai du mal à avoir de l’empathie pour le personnage. Du coup, j’ai lu assez mécaniquement l’album, sans véritablement entrer dans l’histoire. Non pas que l’histoire soit mauvaise, mais juste, de manière inexplicable, ça ne me parle pas. Tant pis. Par contre, j’ai trouvé assez intéressant l’idée de prendre un fait « historique », de s’en servir de cadre d’introduction, de titre, pour ne pas le réutiliser ensuite. C’est osé, ça ne se fait pas beaucoup, et j’adhère bien au principe.
Côté dessin, c’est du bon Hermann. Sa mise en couleur est encore discutable, je trouve, mais pour un premier essai sur une nouvelle technique, je pense qu’il aurait pu donner des leçons à pas mal de monde à l’époque.

Si vous voyez passer cet album, laissez-vous tenter, et voyez si Melvin vous emporte avec lui. Moi je suis resté à attendre la diligence suivante.

On-a-tue-Wild-Bill_-plancheLogo top bd11/20

4 réflexions sur “On a tué Wild Bill (Semaine Western)

  1. PG Luneau Il y a 4 ans

    Le scénario me semble intéressant… Le dessin d’Hermann, que j’ai mis beaucoup de temps à apprécier, ne me rebute plus trop… Mais cette coloration fadasse ne me dit rien du tout! C’est donc un
    album que je lirai peut-être, quand j’aurai le temps (i.e. quand j’aurai fini de lire ma PAL de 1300 tomes en attente!!!).
    Par contre, j’adore la formulation de ta critique et sa conclusion très «concept».

  2. Mikael Il y a 4 ans

    L’assassinat de Wild Bill est aussi relaté dans Deadwood (première saison, je crois), et cette version pourrait être proche de la réalité, je pense

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s