Love my life (Dimanche manga)

Love-my-life

Titre: Love my life
Auteure: Ebine Yamaji
Editeur VF: Asuka
Editeur VO: Tohan Corporation
Date de publication VF: Août 2004

 

Ichiko, jeune tokyoite étudiante traductrice, est en fait lesbienne. Elle aime et entretient une relation avec une étudiante en droit, Eriko. Elle prend son courage à deux mains pour l’avouer à son père, et lui présenter Eriko. Mais la réaction de celui-ci est totalement inattendue. Ichiko apprend qu’en fait ses parents étaient homosexuels, et ne s’étaient mariés que pour pouvoir avoir un enfant. Cette révélation secoue Ichiko, mais en même temps, la libère grandement.

Pour la première fois de ma vie, j’ai donc lu un Yuri, un manga homosexuel féminin (la version masculine, un peu plus connue, s’appelle Yaoi). Les japonais aiment à sectoriser leurs publications, mais je ne vois pas en quoi cet album là serait réservé aux seules lesbiennes. Non pas que cette histoire m’émoustille en bon mâle que je suis, mais quitte à lire une histoire d’amour, le fait qu’elle se passe entre deux femmes plutôt qu’entre un homme et une femme ne change pas grand chose pour moi.  Bien entendu, cela crée d’autres difficultés, mais les histoires d’amour hétéro n’en sont pas dépourvues non plus. Dans le cas présent, on retrouve aussi la peur de l’engagement, la difficulté du couple dans le rapport aux autres. Bien entendu, il y a les spécificités, et notamment le fait que l’homosexualité puissent ne pas être bien vu dans la société japonaise, et en découlent des situations intéressante et relativement neuves pour qui ne connaît pas cet univers, mais vraiment, la spécificité du Yuri ne m’apparaît pas. Love my life est une jolie histoire d’amour, que les amateurs pourront apprécier quelque soit leur orientation sexuelle.
Pour le dessin, par contre, je suis moins emballé. Ebine Yamaji fait partie de ces nouveaux auteurs japonais qui travaillent à l’épure. Fini les lignes de forces caricaturales qui ont fait la réputation du manga, fini les grands yeux en rectangles. Les codes sont oubliés, et renouvelés. Mais ce trait plus fin est aussi plus pauvre, à mon sens. Peu de décors, beaucoup de fonds blancs, j’ai l’impression de voir une oeuvre incomplète, ou le travail d’un dessinateur de manga qui n’aurait pas pu se payer les assistants pour réaliser les fonds de cases. C’est dommage, car pour moi, cela dessert l’œuvre, cela en réduit la portée. Sobriété ne doit pas signifier dénuement.

Lecture intéressante donc, inhabituelle pour moi. Ce challenge ABC Critiques 2011/2012 m’aura donc apporté son petit lot de découvertes. Sans être absolument convaincu, j’ai apprécié cette lecture, qui vaut le coup surtout pour l’histoire proposée, et le regard sur les relations de couples au Japon.

 

Ils en ont parlé: Krinein, Mangaverse, Passion des livres,

Love-my-life_-planchechallenge-abc2012Challenge ABC Critiques: Y comme Ebine YAMAJI

Logo top bd16/20

5 réflexions sur “Love my life (Dimanche manga)

  1. PG Luneau Il y a 2 ans

    Ça semble bien, surtout le propos… Quoi que l’image que tu montres ne m’apparaît pas si pire que tu le dis! En as-tu choisis une plus intéressante, ou est-elle bien représentative de ce
    que tu n’as pas trop apprécié??

  2. Yaneck Chareyre Il y a 2 ans

    J’ai choisi au hasard la planche, mais je pense au final qu’elle fait partie des mieux construites. Ceci dit, ça reste un album intéressant, même malgré la sobriété du dessin.

  3. Joelle Il y a 2 ans

    J’avais trouvé le dessin un peu naïf ! Mais comme tu le dis si bien, c’est avant tout une histoire d’amour, peu importe entre qui elle se passe 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s