Blacksad tome 4 (mardi chronique)

blacksad-tome-4jpg

Série: Blacksad
Tome: 4
Titre: L’Enfer, le silence
Scénariste: Juan Diaz Canales
Dessinateur: Juanjo Guarnido
Editeur: Dargaud
Date de publication: Septembre 2010

Blacksad, le détective chat, est de retour pour une nouvelle enquête. Il a été embauché par le patron d’une grande firme de disques de Jazz de la Nouvelle Orléans, pour retrouver un des musiciens les plus célèbres de la maison, que le patron considère comme son fils. Héroïnomane, le musicien pourrait fort bien s’être tué d’overdose. Mais de toute façon, Faust Lachapelle veut savoir, avant de mourir du cancer qui le ronge.

Après plusieurs années d’absence, le duo Diaz Canales/ Guarnido ramène son célèbre matou enquêteur, pour le plus grand plaisir de la communauté bédéphile, mais finalement, pas tant que ça du mien. J’ai bien entendu sacrifié à cet achat, même tardivement, pour la qualité globale de la série jusque là, et même si j’avais un peu moins apprécié le tome 3 que les deux premiers. Au final, on reste dans une bonne veine, mais je ne trouve pas que cet album là soit au niveau des deux premiers.
Graphiquement, c’est indéniable, Junajo Guarnido est excellent. Une référence dans le monde de la bd moderne. Ses planches sont toujours bien construites, avec des cases très détaillées, et une belle attention portée aux couleurs. Il n’y a rien à lui reprocher.
Mes insatisfactions portent plus sur le scénario et sa construction. D’abord, pour le choix fait de bâtir le récit sur de multiples flash-backs. Je suis incapable de reconstruire la trame temporelle tellement c’est alambiqué, et tellement les flash-backs ne sont pas isolés du reste des scènes. C’est le grand bazar. C’est peut-être adapté à l’ambiance de la Nouvelle-Orléans, mais à lire, je trouve ça désagréable. Et puis Juan Diaz Canales semble oublier de résoudre quelques pistes. Qui est finalement cette « Mort », qui transmet la fausse drogue? Est-ce Thomas Lachappelle, la rebouteuse Vaudou, Faust lui-même? Une seule chose est certaine, ce n’est pas le détective concurrent, vu qu’il n’a pas le gabarit. Mais rien ne vient répondre à cette interrogation. Pas plus qu’il n’explique les liens entre la femme de Sebastian et Thomas Lachappelle. Ce sont de petites choses, mais qui m’ont agacé, et qui m’empêchent de voir en cet album une totale réussite.

Tant pis, je ne serai pas des thuriféraires de Blacksad. Mais les imperfections scénaristiques sont trop nombreuses pour que l’excellent dessin compense intégralement.

blacksad-tome-4_planche

 Logo top bd14/20

22 réflexions sur “Blacksad tome 4 (mardi chronique)

  1. Belzaran Il y a 4 ans

    J’ai ressenti la même chose que toi au premier abord mais au fil des lectures, il faut avouer que le scénario est plutôt bien foutu. Une fois les flashbacks assimilés, on arrive mieux à suivre.

  2. Yaneck Chareyre Il y a 4 ans

    Je reste bloqué par le fait qu’on ne sache pas qui est celui qui refourgue la mort au rat, déguisé en « diable »….

  3. Valérie Il y a 4 ans

    Alors, comme toi, j’avais aimé les dessins mais pas l’histoire. Et on m’a montré que je n’avais pas bien regardé et qu’il y avait des indices, des détails importants que je n’avais pas vus.

  4. Badelel Il y a 4 ans

    Pareil, complètement paumée dans la trame de l’histoire. J’ai tenté de relire après coup, et j’ai failli prendre une feuille pour noter l’ordre des scènes. Finalement j’ai abandonné la relecture,
    je n’y ai pris aucun plaisir.

    Par contre, pour le coupable, il y a des indices précisément sur la page que tu as mis en présentation 😉

  5. Yaneck Chareyre Il y a 4 ans

    Des indices? Les mains? La strychnine? Je ne vois pas trop….

    En tous cas, je me sens moins seul, en n’étant pas unanimement convaincu par cet album.

  6. Lunch Il y a 4 ans

    Contrairement à la plupart des gens ici, j’ai pris un grand plaisir à la lecture de l’album et pas seulement d’un point de vue graphique.

    Je n’ai pas ressenti de difficultés de compréhension. Il y a effectivement un chassé-croisé entre les enquêtes de Weekly et Blacksad, la présence de 2-3 flashbacks qui servent à présenter les
    personnages, mais je n’ai pas trouvé de lourdeur particulière au scénario.

    L’atmosphère de la Nouvelle Orléan et ce petit côté Jazzy m’ont réellement charmé.

    La chro sur BenDis depuis hier soir, comme quoi, on est aussi en retard que toi sur la découverte de ce 4ème opus 🙂

  7. Yaneck Chareyre Il y a 4 ans

    Comme quoi, Noel a du aussi voir le sapin se couvrir de bd chez vous? ^^

    Là encore, je me sais un peu à contre courant en n’ayant pas aimé excessivement cet album. Attention, je n’en fais pas un mauvais album, mais voilà, pour moi, il n’est pas au niveau des deux
    premiers, scénaristiquement parlant.

  8. Yaneck Chareyre Il y a 4 ans

    Si c’est le tome 1, il est très bien en effet, même si ma préférence va au tome 2, que je trouve excellent.

  9. Lunch Il y a 4 ans

    Oui, on a eues quelques BD à Noël, mais celle là je l’avais achetée à sa sortie. Seulement je lis rarement les BD de suite. J’ai pleins de choses à lire et j’aime bien avoir le choix 😛

  10. Yaneck Chareyre Il y a 4 ans

    Mais comment est-ce possible? Si j’ai des albulms en retard, c’est bien parce que j’en emprunte 15 par semaine en bibliothèque, sinon, je lis tout dès mon achat moi, impossible de patienter

  11. PG Luneau Il y a 4 ans

    Ton commentaire me laisse un peu dubitatif! Moi qui l’attendais depuis longtemps et qui viens de me l’acheter il y a une semaine!! J’espère que j’y prendrai plaisir quand même, ne serait-ce que
    grâce aux sublimes dessins.
    Mais compte-tenu de l’ampleur de ma pile à lire, il n’est pas dit que je la lirai bientôt!!

  12. Yaneck Chareyre Il y a 4 ans

    Les dessins sotn toujours magnifiques. Ceci dit, souviens toi que mon point de vue sur l’album n’est pas majoritaire. au contraire, ça peut mériter que tu le lises rapidement pour entretenir le
    débat. ^^

  13. Lunch Il y a 4 ans

    Oh Yaneck, j’ai vraiment un gros budget BD et j’ai aussi un emploi du temps chargé. Du coup, même si je lis régulièrement, j’ai forcément du retard ^^
    Mais j’aime trop fureter chez mon libraire pour m’en passer. Je pense que je serais déçu si je n’avais plus rien à lire de neuf ni le choix dans mes lectures. Déjà là, j’ai encore deux rayons de
    bibliothèque emplies de BD non lues et j’ai une session librairie samedi que j’attends pourtant avec grande impatience 😀

  14. hi Il y a 4 ans

    Je viens juste de finir de le lire, et je n’ai pas encore repéré toutes les subtilités du scenario, mais je l’ai trouvé plutôt bien fait, même si au premier abord j’ai trouvé que l’enquête se
    déroulait un peu trop facilement.

    Cependant on voit arriver des indices d’ouverture sur le passé de Blacksad qui ont l’air intéressants, je regarde à nouveau ce soir histoire de ne pas raconter de billevesées.

    hi

  15. hi Il y a 4 ans

    En effet, tu as mis le doigt sur mon interrogation. J’ai remarqué que l’image du docker tenant Blacksad dans ses bras est reprise en troisième de couverture, mais il m’a semblé que les proportions
    étaient étranges, comme si Blacksad était jeune sur cette image, aussi je me disais que ce n’est peut-être pas la première fois que leurs routes se croisent, et qu’on en apprendra peut-être un peu
    plus par la suite.

    Mais avant d’en parler, je voulais relire et observer cette troisième de couverture ce soir… et essayer d’analyser mieux la première planche pour voir les détails qui m’auront probablement
    échappé. (cf les commentaires un peu plus haut)

    hi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s