Il était une fois en France tome 1 (Mardi chronique)

Il-etait-une-fois-en-France-tome-1

 

Série: Il était une fois en France
Tome: 1
Titre: L’Empire de Monsieur Joseph
Scénariste: Fabien Nury
Dessinateur: Sylvain Vallée
Editeur: Glénat
Date de publication: Septembre 2007

Jospeh Joanovici est un homme particulier. Sur la fin de sa vie, il demeure traqué par un ancien juge d’instruction qui a juré sa perte. Car il fût soupçonné d’avoir commercé avec les allemands pendant la guerre, d’avoir pratiqué du marché noir, et d’avoir corrompu nombre de fonctionnaires et de politiciens pour s’acheter une conduite à la libération. Voici le premier volet de cette histoire.

Je vous propose cet album grâce au challenge ABC Critique, mais en fait, c’est presque « forcé » que j’écris. J’avais déjà lu cet album, encensé par la critique, et très apprécié des lecteurs. Sauf que je n’y avais pas vu grand intérêt, et que je n’avais donc rien écrit. Maintenant que je dois le faire pour le challenge, j’ai donc relu l’album et…. rien éprouvé de plus. Non, décidément, je n’accroche pas. Joseph Joanovici est un personnage qui ne m’attire pas, ne m’intrigue pas. Je m’en moque, il ne m’intéresse pas. Alors forcément, vu que c’est un album centré sur ses actions, c’est un petit peu problématique. J’ai même plutôt du dégoût pour ce genre de personnage. Le fait qu’il se soit fait à la force du poignet ne compte pas, vu l’ordure qu’il est devenu. Et le fait qu’il ait pu livrer des armes à la résistance française, n’est en rien une circonstance atténuante. Il aurait pu rester honnête, il ne l’a jamais été. Ses bonnes actions, je m’en moque pour ma part. J’ai besoin pour apprécier un héros, qu’il possède un fond de morale. Je ne suis pas exigeant sur la nature de cette morale, mais il me faut un peu plus que la satisfaction du bonheur égoïste. Je me demande à quel point le portrait bd est fidèle au personnage réel de Joinovici…
Le challenge Babelio, je le fais autour de Sylvain Vallée, le dessinateur. J’aime beaucoup son style, il est très doué pour dessiner de véritables gueules, comme on en voyait dans le cinéma de Lautner. Il y a une rondeur, dans son trait, qui le rend très agréable à lire. Je n’ai qu’un bémol, mais je ne sais pas s’il est de son fait à lui. Tout l’album se construit autour de flash-backs, et je trouve que les changements d’époques sont mal délimités. Il n’est pas évident de reconnaître le jeune Joseph, du Joseph dix ans plus tard, par le trait, et la séparation graphique n’est pas évidente non plus. J’aurai préféré des transitions plus marquées, par les couleurs, par exemple, si l’on ne veut pas montrer de séparation trop abrupte.

Désolé pour les amateurs de la série, mais vraiment, ça ne fonctionne pas avec moi. Et je n’ai toujours pas envie de lire la suite.

Il-etait-une-fois-en-France-tome-1_-planche

challengeabccritiques1Challenge ABC Critiques: V comme Sylvain VALLEE

Logo top bd10/20

17 réflexions sur “Il était une fois en France tome 1 (Mardi chronique)

  1. PG Luneau05/01/2011 15:54
    Très intéressant, ton point de vue! J’avais très hâte de lire un commentaire plus «personnel», disons, sur cet album dont j’ai lu quelques résumés plus «publicaitaires» dans le Net. J’avais très
    hâte parce que le peu que j’en voyais en regardant les images et que j’en apprenais en lisant les résumés ne me convainquait pas du tout de l’intérêt de l’album et, surtout, de la pertinence des
    nombreux prix qu’il s’est mérités!! Les dessins me semblent assez ordinaires, et le propos tout à fait inintéressant, pour ne pas dire révoltant!
    À lire tes commentaires sur le personnage principal, je suis à peu près convaincu que je n’aimerais pas cet album, pour les mêmes raisons que toi: je ne prendrais pas plaisir à me pencher sur un
    énergumène aussi pourri, et même si ça me ferme la moitié de la population, comme le dit un de tes commentateurs, je n’ai aucun problème de me fermer à cette moitié-là car c’est une moitié que je
    ne désire aucunement fréquenter!!
    Merci, donc, d’avoir confirmé ce que j’avais déjà subodoré: cette série, peut-être excellente, n’est pas pour moi non plus!

  2. Yaneck Chareyre05/01/2011 21:00

    J’allais sortir mon classique « non mais tu sais, j’ai un avis très orienté, pas représentatif des critiques », mais en fait, c’est pas utile ^^. Et dire que ce mec a réellement existé, et qu’il
    s’en est sans doute aussi bien tiré que son personnage de papier.

  3. Caro04/01/2011 19:56
    C’est intéressant un avis comme le tien. Sur le site BD du CNDP, on trouve l’avis sur cet album :  » Il n’était pas évident de raconter la vie de ce personnage qui a réellement existé. C’est
    pourquoi les auteurs la présentent par le biais d’une fiction avec des références cinématographiques, comme le titre et l’emploi des flash-back qui rappellent le film de Sergio Leone, « Il était
    une fois en Amérique ». Le choix du semi-réalisme par le dessinateur peut se révéler un piège car Joseph Joanovici ressemble dans la BD, à s’y méprendre, aux caricatures antisémites propagées par
    les nazis, même si les auteurs ont pris la précaution d’introduire en page de titre les véritables photos anthropométriques du personnage. Le risque aussi de cet album est de faire de ce personnage
    trouble et criminel un héros, malgré le souci des auteurs d’interpeller le lecteur sur cette période noire de l’histoire de France. » (extrait)
    Je pense que c’est ce côté-là qui t’a dérangé… Mais comme ont dit « les goûts et les couleurs » ! Je suis d’accord par contre pour le manque de distinction lors d’un changement d’époque.

  4. Yaneck Chareyre04/01/2011 23:16

    Je trouve même que le personnage est une caricature du juif apatride, loyal au seul argent, retournant sa veste sans scrupules… Une caricature du juif vu par l’extrême droite. C’est aussi cela
    qui me gêne sur ce personnage.

  5. Lunch04/01/2011 19:27

    Tiens, un personnage qui n’a pas une once d’humanité, moi ça aurait plutôt tendance à m’attirer pour une lecture.
    À voir, un jour, peut-être.

  6. Yaneck Chareyre04/01/2011 20:29

    J’assume vraiment cet avis très personnel, et j’accepte l’idée qu’on puisse ne pas être aussi rebuté que moi. Je fais vraiment partie des exceptions sur cet album.

  7. Michaël Lefebvre04/01/2011 13:36

    Comprendre pas ressentir Yaneck! C’est une enflure je suis d’accord, là on est dans le sentiment.
    L’intérêt c’est de comprendre comment fonctionne ce type de gars, pourquoi, en suivant quelle logique etc…

  8. Yaneck Chareyre04/01/2011 11:23

    Attention, je suis un cas assez unique, sur ce titre. Il dispose d’excellentes critiques, la plupart du temps….

  9. Michaël Lefebvre04/01/2011 09:06

    Attention ce n’est pas un héros mais le personnage principal de la BD. C’est une grande différence! A mon avis, il ne faut pas chercher à l’apprécier mais à le comprendre et cette BD, ainsi que la
    série « Un village français », nous y aide beaucoup.

  10. Yaneck Chareyre04/01/2011 09:31

    à comprendre quoi? Que les pogroms justifient d’être une enflure? Il y a des Hommes qui ont su s’élever malgré cela, quand même. Celui-ci n’a même pas le respect de la famille de sa femme, c’est
    dire…

    Ceci dit, tu as raison, c’est le personnage principal et pas le héros.

  11. mango04/01/2011 08:15

    Alors là, tu poses un vrai problème: ne peut-on aimer que des récits dont le héros est positif? C’est éliminer pas mal de livres fantastiques, les récits de vampires et autres Frankenstein… Même
    si je préfère les bons aux méchants, je dois reconnaître que les personnages qui débordent de qualités et de bons sentiments finissent vite par m’agacer!

  12. Je trouve curieux le fait que l’aspect que tu reproches le plus à l’album est la personnalité du personnage principal. Tu lui reproches d’avoir bon nombre de zones d’ombre et un sens des valeurs modulable. De mon point de vue, cela rend l’histoire intéressante originale. Comme quoi, les goûts et les couleurs… Au plaisir de te relire…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s