Acqua Alta tome 1 (La BD du mercredi)

Désormais, je participe au challenge de Mango, La BD du Mercredi. Chaque semaine, une bd à faire découvrir aux autres, et Mango fais la publicité pour toutes nos publications sur son blog. Aujourd’hui, donc, c’est article supplémentaire.

acqua-alta-tome-1

Série: Acqua alta
Tome: 1
Auteur: Daria Schmitt
Editeur: Casterman
Date de publication: Août 2010

Ultréquinoxe, la cité grise bâtie sur les flots va ouvrir ses portes pour le traditionnel carnaval annuel. Durant ces jours, les habitants du continent qui ont pu prendre le train qui y mène, se verront offrir la chance de pouvoir demeurer en son sein, et d’y mener une vie dépourvue de tout désagrément. Mais ce Carnaval, c’est aussi l’occasion pour la Commission, l’organisation qui dirige le continent, de venir faire valoir ses droits sur la ville. Et cette année, le maire d’Ultréquinoxe pense que la Commission va aller plus loin. Alors il fait venir une étrange boîte, qu’il a confiée à deux appariteurs du service de transport de marchandises, Luc et Matthieu. La boîte et eux, vont chambouler les plans de tout le monde dans la cité.

Etonnant album que l’on m’a prêté, et dans lequel je suis immédiatement rentré. L’auteur ne s’embarrasse pas à essayer de définir un cadre au monde qui entoure Ultréquinoxe. Ce serait du temps perdu, et cela s’avèrerait inutile. Elle parle de la Commission, des attentes des gens du continent, et puis c’est tout. Le reste du décor, c’est la ville. A la manière des Cités Obscures, la ville est un personnage propre. Daria Schmitt y développe des institutions, des rapports humains… Tout un univers qui pourrait être complexe, mais dans lequel je me suis senti bien immédiatement. Il ne faut pas chercher à comprendre, à expliquer. Il faut simplement s’immerger dans la création de Daria Schmitt, et se laisser porter. Les deux éléments perturbateurs, les appariteurs, font des guides très intéressants à suivre. D’autant que le Cube peut aussi être considéré comme un personnage et qu’il exerce une étonnante attraction sur eux, qui je l’imagine, sera expliquée dans le tome 2, déjà sorti.
Je ne sais pas, à la lecture de ce tome 1, ce que contiendra la suite. Mais pour une fois, je m’en moque. Je sais que je n’aurai qu’à me couler dans l’album, à savourer les dessins et les couleurs si particuliers, pour connaître le destin d’Ultréquinoxe. Et ça me va bien.

acqua-alta-tome-1_-plancheLogo BD Mango orange

topbd_201317/20

13 réflexions sur “Acqua Alta tome 1 (La BD du mercredi)

  1. Lunch 15/12/2010 11:22

    Je suis très en colère par rapport au marketing de cette BD, ce qui ne m’a pas donné l’envie de l’ouvrir.
    Il faut savoir que Futuropolis a voulu faire du fric, n’ayons pas peur des mots : parution des tomes 1 et 2 en même temps. Résultat, deux BD a acheter à 15 euros pièce pour n’avoir au final qu’une
    histoire qui aurait pu paraître en un album plus conséquent.

  2. benjamin 15/12/2010 16:33

    Pour répondre à Lunch : sortir un album à 30€ ou deux albums simultanément à 15€, les deux se défendent. Et au moins, si tu achètes le premier et que cela ne te plait pas, tu n’as pas à acheter la
    suite…
    Niveau marketing je ne pense pas que l’un des choix soit meilleur que l’autre.

  3. Noukette 15/12/2010 18:45

    Effectivement, la couverture est magnifique et intrigante à la fois ! Ce que tu dis de cette BD donne encore plus envie de la découvrir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s