La Brigade Chimérique tomes 1 et 2 (Lecture-surprise)

La-brigade-chimerique-tome-1Série: La Brigade Chimérique
Tomes: 1 et 2
Scénaristes: Serge Lehman/ Fabrice Colin
Dessinateur: Gess
Coloriste: Céline Bessonneau
Editeur: L’Atalante

Imaginez que durant la première guerre mondiale, des surhumains aient fait leur apparition. Que des gaz de combat, et des expériences sur les rayons X, de nouveaux êtres aient émergés. Soyez les bienvenus dans l’univers de la Brigade Chimérique. L’Europe est partagée entre héros et super-vilains. Chaque pays dispose de son surhomme, et en cette fin des années 30, l’équilibre menace de rompre, et le conflit menace. A l’Institut  du radium, Irène Joliot-Curie tente de préserver ce qui peut l’être et de tenir la place de sa défunte mère Marie dans le monde des surhommes.

Benjamin me permet de découvrir les deux premiers tomes de cette série dont il me parle depuis longtemps, mais que je n’avais pas pu découvrir encore.
Décidément, il me connaît TRES bien, et me propose une série qui fait immédiatement mouche. Je suis fan de super-héros, j’ai aimé la Ligue des Gentlemen Extraordinaire, et j’adore les uchronies. Il y avait tout pour me plaire. Plus un petit côté du Wanted de Mark Millar, dans la réunion qui sert de lancement à l’intrigue, ainsi donc, ça devait me satisfaire.  Le côté uchronique est très bien développé, reprenant les héros et vilains, et en en faisant les grands protagonistes de l’entre-deux-guerres. Adieu Hitler et Franco, bonjour le Docteur Mabuse et la Phalange. On sent bien, dans ces deux tomes, que ce sont eux qui vont précipiter la seconde guerre mondiale, et j’ai hâte de savoir comment ils vont s’y prendre. Autre conflit, franco-français celui-ci, entre le Nyctalope et Irène Joliot-Curie. Car cette dernière est connue pour ses opinions communistes et pour ses relations avec Nous Autres, les maîtres de l’URSS. C’est le second volet qui met plus l’accent sur cette opposition de style et d’objectifs. Là encore, j’ai hâte de voir jusqu’où cela va les mener.
Et la Brigade Chimérique, au fait, je ne vous en parle pas? Si je tarde, c’est à dessein, car les deux scénaristes ne l’intègrent que tardivement, à la fin du tome 2. On s’interroge un moment, avant de découvrir Jean Séverac, partenaire de Marie Curie durant la Grande Guerre, qui sera l’élément révélateur de ce qu’est la Brigade Chimérique. Mais ne rêvez pas, le tome 2 ne nous en apprends que peu à leur sujet, et à nouveau, l’envie de lire la suite me prend. Très belle réalisation du duo de scénaristes, vraiment. Je vous laisse dans l’ignorance afin que vous puissiez vous aussi découvrir avec plaisir la petite finesse scénaristique que représente la Brigade, et tout son potentiel.
Pour le dessin, Gess s’avère parfaitement à sa place. Je lui trouve un style tout à fait similaire à celui de certains auteurs de la gamme Vertigo, chez DC Comics, une référence pour qui aime le comics plus sombre et plus mâture. Son trait est légèrement imprécis, un peu sombre, dans la veine d’un Mike Mignola, par exemple.

Sur le fonds, sur la forme, ces deux albums avaient bel et bien toutes les raisons de me plaire, et je suis heureux de les avoir découverts. Horreur, voilà maintenant une nouvelle série à acheter… Mais elle ne fera que six tomes, c’est annoncé en quatrième de couverture. Pari osé pour un éditeur que je ne connaissais pas jusque là, et qui semble réaliser un très joli coup en mettant en avant cette série et ces auteurs.

La-brigade-chimerique-tome-1_-plancheLogo-Librairie-Glenat

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s